Algérie. Comprendre comment le « Système » l’a emporté sur la rue

A LA UNE

Thierry Burlot (Nous la Bretagne) : « Notre processus démocratique marche mal, de plus en plus mal » [Interview]

Premier des cinq candidats à répondre aux questions à quelques jours du second tour des élections régionales, Thierry Burlot,...

Régionales 2021. Le point sur le second tour, région par région

On vous propose de faire le point sur le second tour des régionales qui se déroulera dimanche prochain, point...

2ème tour des élections régionales en Bretagne. Mode d’emploi

Après le premier tour qui n'a pas mobilisé les foules, le deuxième tour des élections régionales s'annonce dimanche en...

Régionales 2021. Les résultats dans toutes les régions de France

Retrouvez ci-dessous les résultats des élections régionales dans toutes les régions de France. L'abstention s'établit à 66,1%, ce qui constitue...

Etrangers en situation irrégulière. Des soins évalués à plus d’un milliard et demi d’euros par an

C’est un pavé dans la mare que vient de jeter au parlement une députée de l’opposition. Dans un rapport rendu...

Après plus d’un an de « hirak », demeuré maître du calendrier qu’il avait lui-même fixé, et en dépit de la poursuite de manifestations qu’il va maintenant s’efforcer de faire apparaître comme jusqu’au-boutistes, le « Système » algérien que l’on disait condamné, a finalement triomphé de la rue.

Une victoire qui s’est faite sans ces scènes d’anarchie qui défigurent la France depuis deux ans, et sans ces massacres de foules qui se produisent régulièrement dans le monde arabo-musulman. Un cas d’école…dans l’attente de l’avenir qui dira si cette victoire ne fut que provisoire.

Pour comprendre comment s’est fait le triomphe du « Système » algérien sur la rue qui le contestait, il importe d’écarter l’écume médiatique et les emballements idéologiques pour aller au fond des réalités algériennes (voir à ce sujet mon livre Algérie, l’Histoire à l’endroit).

Explications et développement :

Le triomphe du « Système » algérien tient en six points :

1) La Constitution ayant été maintenue, il n’y a donc pas eu d’élections constituantes, principale revendication politique des manifestants,

2) L’unité de l’armée et des grands corps de l’Etat, à commencer par la magistrature, a été préservée,

3) Les appels à la grève générale ont tous échoué, y compris dans le monde de l’éducation,

4) Alors que la rue affirmait que l’élection présidentielle ne pourrait se tenir, elle s’est déroulée dans le calme et a permis d’élire un président, certes mal élu, mais légitime.

5) L’armée n’est plus officiellement sur le devant de la scène,

6) L’Algérie sort de son long silence diplomatique et elle réapparaît dans les dossiers brûlants de la Libye et du Sahel.

Quant à la rue, et comme l’ont montré les foules immenses qui ont assisté aux obsèques du général Gaïd Salah, force est de reconnaître qu’elle n’appartient pas aux seuls « hirakiens » et qu’il y a donc deux peuples en Algérie. L’un conteste le « Système » quand l’autre le soutient…Peut-être parce qu’il en vit…Ce qui va d’ailleurs poser un vrai problème au président Tebboune. La crise économique algérienne est en effet telle que, s’il prend des mesures pour la régler, il va devoir trancher dans l’économie d’assistance et de clientèle, et il s’aliènera alors le peuple « légitimiste »…

Pour lire l’analyse entière, il faut s’abonner à la revue l’Afrique réelle, via le site de Bernard Lugan

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine 

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Florian Philippot revient sur le Covid, les régionales, le RN

L'ex numéro 2 du FN et président des Patriotes est revenu sur les élections régionales au micro de Boulevard...

Jean-Yves Le Gallou sur le RN : « La pasteurisation du discours mène à l’abstention ! »

Dans une série de tweets, Jean-Yves Le Gallou est revenu sur les scores décevants du Rassemblement national lors des...

Articles liés

Eric Zemmour : « On a l’impression qu’on vit toujours la guerre d’Algérie. On passe son temps à battre notre coulpe »

Eric Zemmour : « Il y a une propagande anti-colonialiste phénoménale en France. On a l’impression qu’on vit toujours la guerre d’Algérie. On passe...

De la belle aube au triste soir. La tragédie d’une famille française en Algérie [Interview]

Il n’est pas de vie qui ne soit inextricablement mêlée à notre histoire collective. Le livre De la belle aube au triste soir, retrace...

Pourquoi il est illusoire de s’obstiner à continuer de croire qu’une « pacification des mémoires » avec l’Algérie et le Rwanda est possible

Pour recevoir tous les communiqués de Bernard Lugan ainsi que les numéros mensuels de notre revue, souscrivez un abonnement à l'Afrique Réelle : https://bernardlugan.blogspot.com/p/abonnement-reabonnement.html Emmanuel Macron s’obstine...

Reuz e Kabili a-enep arabekadur ar vro

Mont a ra war-raok arabekadur an Aljeri ! Ar sizhun dremenet e oa bet embannet gant ministr aljerian ar c'henwerzh e vo kinniget ul lezenn...