Afrique de l’Est : une invasion de criquets pourrait-elle relancer l’immigration de masse vers l’Europe ?

A LA UNE

« My life in loyalism ». Acteur majeur des Accords du Vendredi Saint, Billy Hutchinson évoque son engagement unioniste/loyaliste en Irlande du Nord [Interview]

Les éditions britanniques Merrion Press ont sorti récemment un livre intitulé « My life in loyalism » signé Billy Hutchinson. Si les...

Yves Chauvel (La Bretagne en héritage) : « L’argent de la Région doit aller en priorité voire intégralement aux associations qui promeuvent la Bretagne...

Alors que Le Télégramme publiait récemment les résultats d'un sondage sur les élections régionales à venir, nous n'y avons...

Thierry Burlot (Nous la Bretagne) : « Les Bretonnes et Bretons furent probablement celles et ceux qui furent les plus migrants il y a...

Alors qu'un sondage Odoxa-Le Télégramme donne la liste Nous la Bretagne de Thierry Burlot, investit par LREM, en tête...

Renaud Camus : « Il n’y a d’issue sérieuse que la remigration, la décolonisation, le retour chez lui, contractuel ou forcé, de l’occupant »...

Notre quotidien occidental en est la preuve : Le Grand Remplacement n’est ni une théorie ni un complot. C’est...

Loi Molac : Jean-Michel Blanquer est un mauvais perdant

Il faut se méfier de ce que raconte Jean-Michel Blanquer. En paroles, il est favorable à la langue bretonne....

Les Nantais ont l’habitude de voir dans leurs rues – mais aussi dans les squats de migrants – un nombre croissant d’Éthiopiens, d’Érythréens et de Soudanais. Ce n’est probablement pas fini. Une invasion de criquets d’importance dévaste l’Afrique de l’Est, de l’Éthiopie à l’Ouganda, et menace la région d’une nouvelle crise alimentaire.

Selon l’ONU, faute de mesures urgentes, d’ici juin, le nombre de criquets peut être multiplié par 500. L’Éthiopie et la Somalie n’ont pas eu une invasion de criquets si conséquente depuis un quart de siècle, tandis que le Kenya n’a pas été confronté à une telle menace depuis 70 ans – les récoltes ont déjà été moissonnées, mais la nourriture des bêtes est touchée de plein fouet. La dernière invasion d’une ampleur comparable a eu lieu entre 1987 et 1989 dans la région, c’était la sixième au XXe siècle.

Rien qu’en décembre, 70 000 hectares de terres agricoles ont été détruits en Éthiopie et en Somalie. D’autres essaims ont été signalés à la frontière entre l’Inde et le Pakistan, au nord et à l’ouest du Yémen – en plein dans la zone touchée par la guerre civile – et même au nord du Soudan près de la frontière égyptienne.

Chaque jour, chaque criquet mange son poids : deux grammes. Une tonne mange autant que 2 500 hommes. Un essaim de criquets – des millions d’insectes – peut se déplacer sur 150 kilomètres chaque jour. Or la FAO (organisation des Nations unies pour l’alimentation) estime l’essaim à 200 milliards d’individus sur 2 400 m², qui mangent 400 000 tonnes de nourriture par jour, principalement des récoltes et de la végétation, jusqu’à l’écorce des arbres.

En Ouganda, le gouvernement a appelé à la mobilisation générale pour arroser les champs et la végétation de pesticides depuis des tracteurs, des camions et des avions. Au Kenya, l’armée a été envoyée lutter contre les criquets et cinq avions expédiés épandre des pesticides sur les essaims, tandis que la Tanzanie s’y prépare, les premiers ravages y ont été signalés. Le développement du criquet pèlerin a été favorisé par des variations météorologiques extrêmes, de l’inondation à la sécheresse en passant par des fortes pluies.

Dix millions de personnes résident dans des zones touchées par les criquets. C’est aussi le point de départ d’une route de l’immigration économique bien établie, qui mène en Europe et s’appuie tant sur des réseaux de passeurs que sur des communautés de ressortissants établis dans de nombreux pays, dont la France, la Suède et l’Angleterre.

D’ici là, la FAO a lancé un appel pour réunir 76 millions de dollars à destination des pays touchés, pour les aider à juguler la crise, mais seuls 15 ont été récoltés à ce jour.

Louis Moulin

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine – V

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Alternative au vaccin Covid-19. La biotech nantaise Xenothera annonce une précommande de la France pour son traitement

Il aura fallu du temps pour que l'Etat se décide ! La biotech nantaise Xenothera, créée en 2014, a...

Eric Zemmour : « La guerre civile a déjà commencé. Lorsqu’on égorge un professeur dans la rue, cela s’appelle comment ? »

Eric Zemmour : « Si les militaires parlent comme ils le font c’est que la situation est gravissime (…)...

Articles liés

Guerre raciale au Darfour, couleur de peau des Egyptiens et réchauffement de l’Afrique au menu de l’Afrique réelle 136

Guerre raciale au Darfour, couleur de peau des Egyptiens et réchauffement de l'Afrique au menu de l'Afrique réelle 136 dont vous trouverez ci-dessous éditorial...

Islamo-gauchistes, Terroristes de la repentance, décoloniaux : Bernard Lugan sort le gourdin [Interview]

L'africaniste Bernard Lugan vient de sortir un nouveau livre intitulé « Pour répondre aux décoloniaux, aux Islamo-gauchistes et aux terroristes de la repentance »,...

Stephen Smith et Jean de la Guerivière évoquent l’Afrique…et nos 2,5 milliards de voisins en 2050 [Interview]

L'Afrique, 2,5 milliards de voisins en 2050. Tel est le titre d'un ouvrage paru aux éditions Tallandier et signé Stephen Smith et Jean de...

L’Afrique 2,5 milliards de voisins en 2050. 100 questions traitées par Stephen Smith et Jean De la Guérivière

Après « La ruée vers l'Europe », Stephen Smith récidive en compagnie du journaliste Jean De la Guérivière avec L'Afrique 2,5 milliards de voisins...