Planète Soja, L’imposture antispéciste, Saint-Just, L’Iran et ses rivaux, La chute : la sélection littéraire de la semaine

A LA UNE

Santé. Le rhume des foins empoisonne la vie de plus en plus de Français

Rhume persistant, yeux rouges et larmoyants, éternuements… l'omniprésence du Covid-19 dans l'actualité ne doit pas faire oublier que le...

Michel Maffesoli (L’Ère des soulèvements) : « Ce vitalisme que l’élite ne veut pas voir me donne espérance » [Interview]

Les éditions du Cerf viennent d'éditer un nouvel ouvrage important de Michel Maffesoli intitulé « l'Ère des soulèvements »....

De la belle aube au triste soir. La tragédie d’une famille française en Algérie [Interview]

Il n’est pas de vie qui ne soit inextricablement mêlée à notre histoire collective. Le livre De la belle...

« My life in loyalism ». Acteur majeur des Accords du Vendredi Saint, Billy Hutchinson évoque son engagement unioniste/loyaliste en Irlande du Nord [Interview]

Les éditions irlandaises Merrion Press ont sorti récemment un livre intitulé « My life in loyalism » signé Billy Hutchinson. Si les...

Planète Soja, L’imposture antispéciste, Saint-Just, L’Iran et ses rivaux, La chute : voici la sélection littéraire de la semaine

Planète Soja

Le soja est-il bon pour notre santé ? Les produits à base de soja se multiplient. Alternative végétale prisée car riche en protéines, cette plante est même utilisée en substitut d’autres aliments, comme la viande. Ainsi, sans même que nous le sachions, nous mangeons du soja très régulièrement. C’est aussi majoritairement avec des protéines de soja que sont nourris les animaux, vaches comme porcs, dans l’Union Européenne.

Julie Lotz a réalisé des tests en laboratoire, épluché les rapports, les réglementations, interrogé des éleveurs, des producteurs, des médecins. Le soja contient des molécules appelées phytoestrogènes, qui peuvent avoir des conséquences pour la fertilité et favoriser l’apparition de cancers. En France mais aussi en Allemagne, au Canada ou aux États-Unis, les autorités sanitaires recommandent de limiter leur consommation. L’auteure s’est rendue en Amérique du Sud, d’où le soja est majoritairement importé, pour alimenter nos animaux. Il s’agit de soja OGM, traité avec du glyphosate.

Les conséquences sont multiples, tant pour les animaux que pour les hommes. Entre les révélations des Monsanto Papers, les témoignages accablants d’éleveurs, et les résultats des analyses qui montrent la présence de résidus de glyphosate dans tous les laits commercialisés en France testés, Planète soja met le doigt sur un problème sanitaire à l’échelle mondiale.

Planète soja – Julie Lotz – éditions du rocher – 17,9€

L’imposture antispéciste

L’antispécisme exige aujourd’hui violemment la « libération » des bêtes. Cela supposerait d’interdire tout produit d’origine animale, ainsi que des pratiques jugées « oppressives » (équitation, chasse, corrida, zoos…), voire de préférer la vie d’un chimpanzé à celle d’un handicapé mental. L’antispéciste est au végane ce que l’intégriste est au croyant.
Ce courant dispose de théoriciens influents, comme Peter Singer, et de relais politico-médiatiques, comme l’association L214 ou le Parti animaliste. Or la disposition des animaux à souffrir ne suffit pas à leur donner des droits fondamentaux sur le modèle des droits de l’homme. Il est également malhonnête d’enrôler dans une telle cause le féminisme et l’antiracisme. Enfin cette utopie cache mal ses liens avec le transhumanisme…

Les « libérateurs » des animaux apparaissent alors davantage comme le symptôme d’une société qui s’invente une idéologie pour mieux affronter le vide qui la ronge : productivisme sans fin, industrie agro-alimentaire devenue folle, perte du lien social, destruction de la planète… Mais ce n’est pas en faisant de l’animal un nouveau messie que nous infléchirons notre destin.

Ariane Nicolas est journaliste indépendante

L’imposture antispéciste – Ariane Nicolas – Desclée de Brouwer -17,9€

Saint-Just, l’archange de la révolution

Guillotiné le 28 juillet 1794 à l’âge de vingt-six ans, en même temps que Robespierre, Louis-Antoine de Saint-Just a suscité la fascination de tous les historiens de la période révolutionnaire et inspiré de nombreux philosophes, artistes et écrivains. Membre du Comité de salut public, auteur de rapports qui contribuèrent à bouleverser le cours de la Révolution, organisateur de la victoire aux armées, penseur des institutions républicaines et incarnation d’une Terreur fanatique, celui que Michelet surnommait l’archange de la mort a tout d’un personnage singulier. Alors que sa dernière biographie a été publiée voici plus de trente ans, Antoine Boulant s’appuie sur les travaux les plus récents et de nombreuses sources d’archives pour brosser un portrait aussi rigoureux que nuancé de cet acteur de premier plan de l’histoire politique française.

Docteur en histoire, Antoine Boulant est l’auteur de nombreux travaux relatifs à l’histoire politique, institutionnelle et militaire du XVIIIe siècle, de la Révolution et du Premier Empire. Il a notamment publié Le Tribunal révolutionnaire. Punir les ennemis du peuple et Un palais pour l’Empereur. Napoléon aux Tuileries.

Saint-Just – Antoine Boulant – Passés Composés – 22€

L’Iran et ses rivaux

Plus de quarante ans après la Révolution islamique de 1979, la question de l’intégration de l’Iran dans son environnement régional et de sa place au sein de la communauté internationale n’est toujours pas réglée. Pour le président Trump, la République islamique reste un « État voyou ». Certains rivaux de l’Iran, comme Israël ou l’Arabie saoudite, alimentent le discours américain d’une anormalité de la République islamique. Vue de la rive arabe du golfe Persique, la problématique se pose de manière différente : il s’agit de contester l’ambition de l’Iran de parler au nom de l’ensemble des musulmans. Plus récemment, Téhéran est égale-ment devenu un partenaire de la Russie dans la lutte contre le djihadisme ; sans oublier que Paris et Ankara jouent leur propre partition. La nature de la politique de Téhéran n’a donc cessé de questionner les chercheurs. Ce livre collectif, dirigé par Clément Therme, entend dès lors présenter, dans toutes leurs nuances, les relations internationales de l’Iran depuis 1941, et notamment la priorité donnée par Téhéran à son opposition à Washington.

Chercheur spécialisé sur le monde iranien, Clément Therme est chargé d’enseignement à l’Université de Bath. Il est également membre associé de l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales et a travaillé pour le programme Moyen-Orient de l’Institut français des relations internationales de 2005 à 2009 et au Graduate Institute de 2009 à 2011. Il est l’auteur des Relations entre Téhéran et Moscou depuis 1979.

L’Iran et ses rivaux – sous la direction de Clément Therme – Passés composés – 18€

La chute : les derniers jours de Robespierre

Juillet 1794. Thermidor an II. Idole encensée du club des Jacobins, orateur acclamé de la Convention, inspirateur du redoutable Comité de salut public, Robespierre est à l’apogée de son pouvoir. En deux ans, il a tout conquis ; en trois jours, il va tout perdre.
Avec tout le talent narratif qui l’a rendu célèbre, Jacques Ravenne raconte la chute d’un homme et la fin d’un régime dans un récit à suspense où, à chaque page, la réalité dépasse la fiction.
Le roman vrai du crépuscule de la révolution.

Auteur de romans policiers à succès, Jacques Ravenne a créé avec Eric Giacometti le personnage du commissaire Antoine Marcas, héros leurs nombreux ouvrages.

La chute – Jacques Ravenne – Perrin/Plon – 19,9€

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Eric Zemmour : « L’enfer du crack à Paris, c’est d’abord le problème de l’immigration »

Eric Zemmour : « L’enfer du crack à Paris, c’est d’abord le problème de l’immigration. Il y a des...

Tours. Une manifestation LGBT avec zone interdite aux Blancs finalement annulée

À Tours, une manifestation LGBT organisée par le centre LGBTI de Touraine devait se tenir samedi 15 mai. Mais...

Articles liés

Etonnant Moyen Âge, Buried Lives, Le jour d’après, Insoumission française, Musique bretonne : la sélection littéraire hebdo

Etonnant Moyen Âge, Buried Lives, Le jour d'après, Insoumission française, Musique bretonne : voici la sélection littéraire hebdo. Etonnant Moyen Âge Le Moyen Age a longtemps...

Le nouvel ordre mondial, éloge de l’Assimilation, Histoire des Sioux, Guerrier de la paix, Le Hussard porte le sakho : la sélection littéraire hebdo

Le nouvel ordre mondial, éloge de l'Assimilation, Histoire des Sioux, Guerrier de la paix, Le Hussard porte le sakho : voici la sélection littéraire...

D’Amazon…à Alibaba…jusqu’à Briec de l’Odet ?

​La troisième manifestation contre l’implantation d’Amazon à Briec près de Quimper (Finistère) a réuni ce dimanche matin 21 février 2021 près de 300 personnes...

Un mauvais maître, De l’autre côté des croisades, Une justice politique, Les Eddas, Chez Trump : la sélection littéraire de la semaine

Un mauvais maître, De l'autre côté des croisades, Une justice politique, Les Eddas, Chez Trump : voici la sélection littéraire de la semaine. Un mauvais...