« Il est temps d’en finir avec l’immigration, pas avec Orbán »

A LA UNE

Gilles Pennelle/Florent de Kersauson (RN) : « Faites entendre votre voix et ne laissez pas la Bretagne aux mains des socialistes ! » [Interview]

À quelques encablures du second tour des élections régionales qui aura lieu dimanche 27 juin, le Rassemblement National est...

Thierry Burlot (Nous la Bretagne) : « Notre processus démocratique marche mal, de plus en plus mal » [Interview]

Premier des cinq candidats à répondre aux questions à quelques jours du second tour des élections régionales, Thierry Burlot,...

Régionales 2021. Le point sur le second tour, région par région

On vous propose de faire le point sur le second tour des régionales qui se déroulera dimanche prochain, point...

2ème tour des élections régionales en Bretagne. Mode d’emploi

Après le premier tour qui n'a pas mobilisé les foules, le deuxième tour des élections régionales s'annonce dimanche en...

Régionales 2021. Les résultats dans toutes les régions de France

Retrouvez ci-dessous les résultats des élections régionales dans toutes les régions de France. L'abstention s'établit à 66,1%, ce qui constitue...

Dans une tribune publiée vendredi dernier, la Suédoise Malin Björk, députée européenne de gauche, dit quelque chose de totalement vrai : Les questions les plus importantes à l’ordre du jour actuel de l’Union européenne sont en effet la politique climatique, la migration et le nouveau budget de l’UE.

Mais sur la question de la migration, Björk se lâche totalement au sujet du gouvernement hongrois, premier rempart des Européens face à la menace d’une invasion migratoire totale : elle écrit ainsi qu’il « est temps que le droit de l’UE mette fin à Orbán une fois pour toutes ». En matière d’immigration, l’eurodéputé du Parti de la gauche suédoise veut promouvoir une politique qui mette « les droits des réfugiés au centre des préoccupations« . De plus, en tant que principale négociatrice du Parlement européen pour un système européen de quotas de migrants, elle suggère que l’UE cesse « d’écouter les gouvernements et les politiciens qui ne veulent rien d’autre que d’éloigner les gens de l’Europe », qualifiant la Hongrie et la Pologne de pays « d’extrême droite racistes ».

Cette déclaration a été balayée par le porte-parole du Premier ministre hongrois qui fustige le gauchisme de Malin Björk : « Un politicien suédois d’extrême gauche veut dire au bloc de droite de l’Europe ce qu’il doit faire. C’est tellement étrange que c’en est presque drôle.  La vérité est qu’il est temps d’en finir avec l’immigration, pas avec le Premier ministre Orbán . Bien que nous n’attendions pas d’un député européen suédois de gauche qu’il comprenne pleinement la mentalité des Hongrois, car nous venons de milieux radicalement différents lorsqu’il s’agit de la façon dont nous percevons la migration, M. Björk devrait au moins respecter l’opinion de plus de 98 % des Hongrois qui ont voté contre tout système de quotas d’immigration lors d’un référendum en 2016 »

Et de poursuivre:  « En attendant, le gouvernement hongrois respecte également la position suédoise sur certaines questions qui dépassent largement notre champ de compréhension, comme l’acceptation des mariages d’enfants mais aussi des relations polygames des migrants musulmans ou encore le refus de parler des zones interdites et du lien toujours apparent entre une menace terroriste accrue et l’immigration »

Puis de conclure : « De notre point de vue, il semble bien que la Suède place les droits des autres avant ceux de ses propres citoyens. Si c’est ce que les Suédois veulent, alors c’est ce qu’ils auront (bien que des sondages récents montrant un soutien de près de 30 % aux démocrates suédois opposés à l’immigration indiquent une direction différente). Mais voici le problème : vous ne trouverez pas un seul article d’opinion d’un fonctionnaire du gouvernement hongrois critiquant la Suède pour sa position sur l’immigration. Et nous n’attendons rien de plus que la même courtoisie en retour »

C’est ce qu’on appelle une leçon politique. Skol ofenstrü « Ah ben non jsuis sotte c’est du suédois…»

Crédit photos : Photo d’illustration
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Logements étudiants : le point sur le marché locatif en Bretagne administrative avant la rentrée 2021

Dans l'optique de la rentrée de septembre 2021, la recherche de logements étudiants est un sujet d'actualité pour une...

Un jour on gagnera le Tour de France : le documentaire sur les Men In Glaz de Laurent Cadoret

En Bretagne, une équipe porte haut les couleurs de la région, ce sont les Men In Glaz. Au départ...

Articles liés

Eric Zemmour : « Marine Le Pen a abandonné tout ce qui faisait la spécificité du RN, même sur l’immigration »

Eric Zemmour : « Marine Le Pen a abandonné tout ce qui faisait la spécificité du RN, même sur l’immigration » Face à l'info du...

Euro 2021. Le résumé de Croatie-République Tchèque, Suède-Slovaquie et d’Angleterre-Ecosse

Retrouvez ci-dessous le résumé de Croatie-République Tchèque, Suède-Slovaquie et d'Angleterre-Ecosse, en vidéo, matchs comptant pour l'Euro 2021. Victoire poussive de la Suède face à la...

Suède. Une analyse de l’explosion des viols commis par les immigrés

Elle s'appelle Ayaan Hirsi Ali. Elle est chroniqueuse de UnHerd magazine numérique d'idées, de culture et d'opinions. Elle est également chargée de recherche à...

Sondage : 62% des Français se déclarent favorables à l’organisation d’un référendum pour limiter l’immigration

62% des Français se déclarent favorables à l’organisation d’un référendum pour limiter l’immigration selon un sondage de l’Institut CSA pour CNEWS dévoilé ce jeudi...