Piscines privées : les Français en sont de plus en plus friands

revenus

Un plongeon pour se rafraîchir en période de canicule lorsque l’on vit loin de la côte ? Les piscines privées sont de plus en plus prisées en France.

La France, premier pays d’Europe pour les piscines privées

Les piscines privées ont le vent en poupe dans l’Hexagone. Qu’elles soient en béton, bois hors-sol, ou en coque. Il faut dire que le pays, avec 15 % des maisons individuelles, avec jardin, équipées d’une piscine, est le leader européen sur ce marché (deuxième au niveau mondial après les États-Unis), devant l’Espagne, l’Allemagne et l’Italie.

Une étude conduite par le créateur-fabricant de piscines Magiline dresse notamment les attentes et les critères d’achat des Français en matière de piscines. Car si ce marché est en plein essor depuis de nombreuses années, l’année 2019 a marqué un véritable record : le chiffre d’affaires global de la piscine privée a connu une hausse de 11 % sur les 4 trimestres de l’année.

En outre, 30 % des propriétaires de maison avec jardin ont pour projet de s’équiper d’un bassin d’ici 3 ans dont 7 % dès l’année 2020. Un chiffre plus élevé que l’année précédente (+3 pts), et qui progresse chaque année, montrant le véritable attrait que représente aujourd’hui ce bien. Et ce désir est encore plus prononcé pour les jeunes générations (25-34 ans), qui pour presque 45 % d’entre elles souhaitent s’équiper d’ici 3 ans ; un signe positif du potentiel de développement de ce marché à moyen terme.
Pas de sous-marine dans la piscine à débordement : Photo

Un attrait dans le nord aussi

D’ailleurs, près de la moitié (46 %) des Français, qui ont déjà acquis une piscine, ou qui souhaitent le faire prochainement, le font notamment pour la convivialité et la détente qu’elle procure. La piscine orientée « natation », très prisée dans les années 1980 et 1990, n’est désormais plus à la mode. La taille non plus : la longueur des piscines a très fortement tendance à baisser (la moyenne aujourd’hui est légèrement inférieure à 8 m x 4 m). Les propriétaires privilégient ainsi aujourd’hui le fait de passer d’agréables moments en famille ou entre amis dans un lieu qu’ils considèrent comme un réel espace de vie.
Enfin, selon l’étude, les piscines ne sont pas destinées qu’aux régions ensoleillées du sud qui bénéficient déjà d’un taux d’équipement élevé. Le marché se développe aussi dans la moitié nord de la France. En effet, parmi ceux qui habitent en Ile-de-France, 37 % veulent s’équiper d’ici les 3 prochaines années, ils sont 36 % dans le nord-ouest et 33 % dans le nord-est.

Piscines : une quête d’économies et d’écologie

Quant aux critères pour faire leur choix, 31 % des Français interrogés possédant une piscine ou ayant un projet piscine à court ou moyen terme (dans les 3 ans) considère que le critère le plus important dans la décision d’achat est de bénéficier d’une piscine économique qui consomme peu (électricité, eau, consommables…). Un chiffre en nette hausse par rapport à l’an dernier (+11 pts). Les Français priorisent désormais davantage les critères permettant de faire de vraies économies au niveau de l’usage. Il existe en effet une réelle appréhension sur la consommation d’eau et d’électricité mais aussi de produits chimiques lorsque l’on projette d’acquérir une piscine.

Par ailleurs, les consommateurs sont de plus en plus attentifs à l’impact environnemental de leurs équipements et la piscine n’échappe pas à ces préoccupations. Interrogés sur les arguments clés liés à une piscine, 39 % des Français possédant une piscine ou ayant un projet à court ou moyen terme, optent pour une piscine qui permet de réduire la consommation de produits chimiques pour traiter l’eau. D’ailleurs, de plus en plus de professionnels du secteur proposent des fonctions « écologiques » pour répondre justement aux besoins précis des consommateurs.

Il y a fort à parier que si les épisodes caniculaires de ces dernières années venaient à se multiplier à l’avenir, les ventes de piscines privées devraient encore progresser dans un pays qui en compte déjà plus de 2,5 millions.

AK

Crédit photos : Pixabay (Pixabay License/panoramicvillascosta)
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine – V

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !