La chevauchée des Celtes, De Gaulle et les Grands, Le maire et les Barbares, Le Prince de la coke, Pierre le Grand : la sélection littéraire de la semaine

A LA UNE

La chevauchée des Celtes, De Gaulle et les Grands, Le maire et les Barbares, Le Prince de la coke, Pierre le Grand : voici la sélection littéraire de la semaine.

La chevauchée des Celtes

Ce très beau livre rassemble des articles consacrés à Venceslas Kruta spécialiste reconnu pour ses travaux de recherche de l’histoire et de la culture des Celtes.

Une quinzaine d’historiens (français, italiens, allemands), spécialistes de la civilisation celtique de l’Antiquité, présentent des articles sur l’art, la religion, la mythologie, l’archéologie du monde celte. Cet ouvrage traite aussi des découvertes faites dans les nécropoles : torques, parures annulaires, armes…

Enfin, une place importante est réservée au rôle du cheval dans la société celtique.

La chevauchée des Celtes – collectif – Yoran Embanner – 58 €

De Gaulle et les Grands

Charles de Gaulle fut un personnage hors normes dans une époque qui n’en était pas avare. Qu’ils soient dictateurs (Hitler, Staline, Tito, Franco, Mao, Nasser), chefs d’État ou de gouvernements démocratiques (Churchill, Roosevelt, Kennedy), pape (Jean XXIII), leaders d’États nouveaux (Ben Gourion, Houphouët-Boigny), ou partenaires privilégiés (Adenauer, Nixon), tous entretinrent des rapports singuliers – allant de l’amitié sincère à la franche exécration – avec le chef de la France libre devenu le premier président de la Ve République. À ses côtés, contre lui ou malgré lui, chacun aura illustré, pour le meilleur et pour le pire, sa formule du Fil de l’épée : « On ne fait rien sans les grands hommes et ceux-ci le sont pour l’avoir voulu. »

Pour la première fois, Éric Branca les met en scène dans quatorze chapitres éblouissants de style et d’intelligence. Si les rapports exécrables du Général avec Roosevelt et ceux, éruptifs, entretenus avec Churchill, ne sont plus un secret, les douze autres duos (et souvent duels) demeuraient pour l’essentiel dans l’ombre en dépit de leur importance pour la petite comme pour la grande histoire. Récits de rencontres au sommet, échanges de lettres, manœuvres diplomatiques et jugements respectifs (souvent sévères) émaillent des récits nourris aux meilleures sources, du récit surréaliste de la rencontre avec Staline au dernier grand projet avorté de voyage dans la Chine de Mao.

Historien et journaliste, Éric Branca a publié une dizaine d’ouvrages dont Histoire secrète de la droite (Plon, 2008) et le très remarqué Les entretiens oubliés d’Hitler (Perrin, 2019).

De Gaulle et les Grands – Éric Branca – Perrin – 23 €

Le maire et les Barbares

Ils avaient promis. Ils seraient irréprochables.
Ils avaient promis. Ils seraient différents.
Ils avaient promis. Ils feraient de la politique autrement.
Un simple tract va tout faire basculer.

Bobigny, préfecture du département le plus pauvre de France, va être le théâtre de la promotion de la voyoucratie et l’envers de la méritocratie républicaine. Jusqu’à ce sms qui dénonce qu’il y a bien eu un pacte avec les cités pour la prise du pouvoir.

Cette enquête sidérante, conduite par une journaliste de l’AFP, révèle que tout est possible pour gagner une mairie, certains pactisant avec des logiques mafieuses et le communautarisme. Mais l’impensable ne s’arrête pas là. Ce pacte cache un autre pacte, secret celui-ci, qui renvoie à l’une des pires affaires criminelles françaises : l’assassinat d’Ilan Halimi. Ils ont pactisé avec les barbares.

Une plongée au cœur de la corruption et du clientélisme politique qui détruisent la République.

Le maire et les barbares – Eve Szeftel – Albin Michel – 19 €

Le prince de la coke : dealer du tout Paris (suite)

Après Dealer du Tout-Paris, Gérard Fauré poursuit le récit explosif de sa vie et continue à dévoiler ses anciens clients. Il nous plonge dans l’intimité des élites parisiennes qui ont fait de la cocaïne une drogue mondaine et populaire : acteurs, politiques, journalistes, animateurs télé, artistes, intellectuels, businessmen, avocats… Il évoque des épisodes inédits de sa carrière comme son séjour à Londres, où il a fourni de grandes figures du rock. Il dénonce un réseau pédophile qui a alimenté en toute impunité dans les années 1980 diverses personnalités du monde des affaires et du spectacle. Il dévoile aussi des épisodes plus récents de sa vie, comme sa collaboration avec la DEA (Drug Enforcement Administration) américaine ou encore sa liaison avec un top-modèle qui voulait l’employer comme tueur à gages.

Gérard Fauré ne s’excuse pas pour son passé de voyou, il a purgé sa peine. En revanche, il veut mettre les points sur les i, dénoncer l’hypocrisie des élites et mettre en garde contre l’usage de la cocaïne.

Gérard Fauré a été trafiquant de drogue, membre du SAC, bras droit du parrain Gaëtan Zampa, braqueur de banques… jusqu’à son arrestation en 1986. La première partie de ses mémoires, Dealer du Tout-Paris, a connu un très grand succès.

Le prince de la coke – Gérard Fauré – Nouveau monde éditions – 17,90 €

Pierre le Grand

Pierre le Grand est une des figures les plus extraordinaires de l’histoire de la Russie. Né en 1672, tsar de 1682 à 1725, il a modernisé son empire à marche forcée, réformé tout à la fois l’armée, l’État et l’Église, créé de toutes pièces une marine de guerre et initié une véritable révolution culturelle dont la Russie actuelle est l’héritière. Parmi les premiers chefs d’État à nourrir une vision géopolitique globale, il a porté ses ambitions conquérantes vers la mer Noire et la Baltique, mais aussi vers la Sibérie, l’Asie centrale et la Perse, et jusqu’à l’Inde et l’Amérique du Nord.

Thierry Sarmant, d’une plume brillante et passionnée, s’appuyant sur les travaux les plus récents des chercheurs russes, allemands, français et anglo-saxons, brosse avec brio la vie de ce géant bâtisseur – dont Saint-Pétersbourg reste assurément le plus bel écrin – en le confrontant notamment à ses « collègues monarques » à la charnière des XVIIe et XVIIIe siècles, Louis XIV, Guillaume d’Orange ou encore Frédéric-Guillaume de Prusse. Ce faisant, il s’interroge aussi bien sur les troubles de l’identité russe que sur les ressorts de l’occidentalisation du monde et livre une biographie de haut vol appelée à demeurer une référence incontournable.

Thierry Sarmant, archiviste paléographe, docteur habilité de l’université Paris I, est directeur des collections du Mobilier national. Il a notamment publié Louis XIV. Homme et roi et, chez Perrin, 1715. La France et le monde. Il a été l’un des commissaires de l’exposition qui s’est tenue au Grand Trianon en 2017, Pierre le Grand. Un tsar en France, 1717. Le présent ouvrage a été rédigé en collaboration avec Jean-Pierre Sarmant, inspecteur général honoraire de l’Éducation nationale.

Pierre Le Grand – Thierry Sarmant – Perrin – 26 €

Photo d’illustration : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine – V

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Pass-sanitaire, 3ème dose : les Français vont-ils se réveiller ?

Au programme ce soir, les dernières informations relatives au Covid-19. A la veille de l’examen de l’Assemblée nationale de...

Cyclisme. Breizh Ladies : composition de l’effectif 2022

Le Comité de Bretagne soutient le cyclisme féminin en proposant aux cyclistes bretonnes d’intégrer le collectif régional nommé Breizh...

Articles liés