Permaculture, Survivre, Guérilla, 1984, L’Iliade, Histoire de l’islamisation française… Quelques livres pour survivre à la quarantaine, à l’isolement et au coronavirus

A LA UNE

Morbihan : 7 fusillades en une semaine

Il semble que la mode des fusillades, qui semble s'être quelque peu calmée à Nantes - en moyenne "seulement"...

États-Unis. Vaccinés ou non, la charge virale est la même chez les contaminés au Covid-19 [Vidéo]

Aux États-Unis, le retour du port du masque en intérieur pour les vaccinés est d'actualité car de récents travaux...

Astrid Prunier (RN) : « La Région Bretagne a voté des subventions hallucinantes à des associations féministes et communautaristes » [Interview]

La dernière session du Conseil régional de Bretagne a été l'occasion de constater, une fois de plus, le sectarisme...

Confinements et couvre-feux : quels impacts sur les couples ?

Quelles ont été les impacts des différents confinements et couvre-feux successifs sur les couples français ? Si l'on a...

Vannes. Retour sur la manifestation du 24 juillet contre le pass sanitaire [Reportage vidéo]

Samedi 24 juillet, des centaines de milliers de personnes ont défilé contre le pass sanitaire et la tyrannie instaurée...

Même si les autorités françaises ne le disent pas encore, nous n’allons pas tarder à entrer, comme tout le monde, en période de quarantaine pour endiguer la pandémie de coronavirus. En retard du reste de la planète, parce que nos dirigeants semblent incapables de prendre des décisions fortes (stopper les échanges internationaux, protéger les frontières, mettre rapidement un maximum de monde en quarantaine, sur le modèle chinois qui s’est avéré efficace).

La France attend, les annulations et reports d’évènements tombent les uns après les autres, le système scolaire sera à l’arrêt dès lundi. Alors il va falloir en profiter pour faire autre chose. Et quoi de mieux que de bons bouquins pour s’instruire et faire passer le temps ? On vous propose un sélection « dans l’air du temps », de livres pas nouveaux, mais qui vous permettront peut-être de préparer « le monde d’après ».

Permaculture au jardin, mois par mois

Damien Dekarz, connu pour ses vidéos inspirantes sur Youtube (chaîne « Permaculture, agroécologie, etc. »), s’adresse à tous ceux qui rêvent d’un jardin productif en fruits et légumes favorisant la biodiversité dans son ensemble. Nous sommes en effet de plus en plus nombreux à désirer une alimentation saine et respectueuse de l’environnement. La permaculture est au cœur de cet ouvrage qui, pratique et illustré, est accessible à tous. Grâce à la classification des techniques mois par mois, vous pourrez avancer dans votre projet de potager : quel que soit le moment de l’année, des activités sont toujours possibles. L’auteur propose des méthodes pour obtenir un sol vivant tout en réalisant vos cultures, mais aussi pour créer un compost, du purin, des semences, des boutures… Vous y trouverez de nombreuses astuces pour ne plus labourer la terre et ne plus utiliser d’insecticides, fongicides, herbicides. Vous y découvrirez comment devenir autonome en vous passant de tout intrant. Après cette lecture, vous porterez probablement un regard nouveau sur votre jardin-potager. En réalité, ce que vous tenez dans vos mains contient bien plus que des conseils de jardinage, car il est ici question d’une véritable approche permettant d’appréhender la complexité du vivant et d’évoluer en harmonie avec elle.

piero_san_giorgio

Survivre à l’effondrement économique, de Piero San Giorgio

Dans Survivre à l’effondrement économique, Piero San Giorgio dresse un réquisitoire démontrant l’effondrement économique inéluctable de nos sociétés. En effet, la raréfaction des ressources (pétrole, matières premières, eau douce, etc.) s’accélère depuis quelques années et ne peut conduire, selon l’auteur, qu’à des conflits entre grandes puissances pour capter les ressources encore disponibles, et conduira certainement les personnes au sein d’une même société à se piller les unes les autres. Il existe une solution pour se protéger et protéger sa famille contre les pénuries à venir : créer sa BAD (Base Autonome Durable) et stocker en quantité les produits de première nécessité. Ce livre en deux parties est d’abord un traité économique montrant de façon implacable que nous avons déjà dépassé le « pic de tout ». Ensuite, dans la deuxième partie, l’auteur développe un manuel pratique pour installer une BAD – un lieu de survie autonome en énergie et en approvisionnement d’eau douce, pouvant produire les denrées de base nécessaires à l’alimentation familiale.

On pourra conseiller sur le même thème, celui de la survie et de l’adaptation aux crises, tous les ouvrages du même auteur, mais également la revue Survival.

Guérilla (tome 1 et tome 2), de Laurent Obertone

Bon, si vous voulez vous mettre dans une ambiance anxiogène, mais qui se rapproche tout de même sérieusement de ce que nous pourrions vivre dans les prochaines années (enfin surtout de ce que les métropoles pourraient vivre), essayez les deux romans d’Obertone, qui vous tiendront en haleine quelques heures et vous feront sûrement réfléchir à l’évolution de notre monde, de notre société.

Présentation du tome 1 :

Dans une France proche et obscure, une descente de police dans une cité sensible tourne au drame : un policier pris dans un guet-apens perd son sang-froid et tire aveuglément. La cité s’embrase et tout le pays vacille. De ville en ville, le feu se propage et la République explose. Forces de l’ordre, voyous, terroristes, responsables, journalistes, citoyens, tous sont submergés par le raz-de-marée du chaos.

Rapidement, réseaux électriques et hydrauliques tombés, faute d’approvisionnements, d’ordre, de moyens de communication, de transports et de secours, la déferlante gagne la campagne, la société vole en éclats et les villes sont la proie de violences, de pillages et de gigantesques incendies. Des terroristes, dépassés par les troubles, déclenchent des actions de grande ampleur depuis les terres, la mer et le ciel.

Privés de tout, livrés à eux-mêmes, les citoyens s’apprêtent à faire face au carnage.

Les événements décrits dans Guérilla reposent sur le travail d’écoute, de détection et les prévisions du renseignement français. Après deux ans d’immersion au contact d’agents des services spéciaux et des plus grands spécialistes de la terreur et des catastrophes, l’auteur du chef-d’œuvre Utøya (l’affaire Breivik) et des enquêtes phénomènes La France Orange Mécanique et La France interdite livre un roman météore ultra-réaliste et nous plonge dans le récit paroxystique de la guerre civile.

Présentation du tome 2

Plus d’État.
La France s’est effondrée en trois jours, livrée aux assassins qui tiennent les rues, aux chiens de guerre qui terrorisent les campagnes. Partout le pillage. La folie. La survie. Partout le silence des réseaux détruits. Et partout la violence.

Plus de règles.
Des crânes perforés de balles, des ombres qui fuient, des rues dévastées, des cadavres déchiquetés à perte de vue, des ordres, des plaintes, des cris, des rafales d’armes automatiques se répondant d’une rue à l’autre, des geysers de flammes et le bruit sourd des rotors brassant le ciel ardent des villes.

Plus d’issue.
Ils étaient de simples citoyens. Ils ne sont plus que des créatures humaines, privées de tout, isolées dans leur méfiance, prêtes à tuer pour un bidon d’essence.

1984, de Georges Orwell

1984 est le plus célèbre roman de George Orwell, publié en 1949. Il décrit une Grande-Bretagne trente ans après une guerre nucléaire entre l’Est et l’Ouest censée avoir eu lieu dans les années 1950 et où s’est instauré un régime de type totalitaire fortement inspiré à la fois du stalinisme et de certains éléments du nazisme. La liberté d’expression n’existe plus. Toutes les pensées sont minutieusement surveillées, et d’immenses affiches sont placardées dans les rues, indiquant à tous que « Big Brother vous regarde » (« Big Brother is watching you »).

En cette période de nouvelle Inquisition, et alors que Big Brother semble partout, un livre fondamental à lire et à faire lire.

L’Iliade et l’Odyssée, de Homère

Que viennent faire deux des livres fondateurs de la civilisation européenne parmi cette sélection ? Tout simplement qu’une mise en quarantaine ne signifie pas se bourrer le mou avec des bouquins anxiogènes. Cela signifie aussi permettre de penser, de réfléchir à qui nous sommes, d’où nous venons, et vers quoi nous allons. En ces temps de guerre déclarée par la Turquie à l’Europe avec sa tentative d’invasion migratoire en Grèce, il est bon de se rappeler qu’il fût un temps où nos ancêtres désignèrent leur camp, mais aussi et surtout leurs ennemis.

L’Iliade, avec l’Odyssée, résonne au fond de notre imaginaire. Tous ne l’ont pas lue, mais chacun sait, avec plus ou moins de netteté, qu’elle est un des mythes fondateurs de notre civilisation. Auréolée de navires, de boucliers, de lances et de flèches, on en voit des bribes autour des remparts de Troie. Des figures apparaissent : Achille aux longs cheveux, Patrocle son ami si cher, Ulysse aux conseils avisés, les deux Ajax, le fougueux Agamemnon et son frère Ménélas que tous accompagnent pour reprendre la belle Hélène enlevée par Pâris, frère de l’intrépide Hector et fils de Priam, roi d’Ilion. Sur le mont Ida, les dieux veillent, se disputent, prennent parti, se mêlent aux destinées humaines, et l’on sent bien que l’Iliade est bien plus que le récit d’une guerre. C’est qu’il y a là tout le tragique et toute la noblesse des hommes : qu’ils soient liés par un serment ou par l’amitié, ils affrontent, chacun à leur manière, un destin qu’ils connaissent parfois implacable. Ils implorent les dieux, offrent des sacrifices, tentent d’attirer leurs faveurs. Et les dieux répondent. L’homme n’est pas seul ; c’est cela aussi que nous disent ces épopées. Héritier d’une lignée – fils de son père, descendant d’un roi, d’un dieu même, fruit d’une nécessité parfois – chacun doit à ses ancêtres d’être digne de son sang. Héroïque et faible à la fois, coléreux, jaloux, inquiet, il peut tirer de ses défaillances mêmes la force de se surpasser et mourir au combat parce que là est son devoir. Le temps est suspendu ; les femmes attendent et pleurent un fils, un mari qui ne reviendra peut-être pas. Il combattra pour elles, périra peut-être, et s’il se sacrifie, avec courage et grandeur, elles, dans l’ombre, impuissantes à le fléchir, se sacrifient tout autant ; car elles aussi savent que les Moires ont tracé les destins. Ainsi, l’Iliade raconte cet instant où l’homme bascule, où le héros s’éveille, où luttent les sentiments contraires pour finalement laisser apaisé celui qui sait qu’il n’a pas failli.

Le seul mot d’odyssée évoque en nous le voyage, l’aventure aux sensations multiples, aux découvertes étonnantes. Mais les pérégrinations d’Ulysse ne sont pas des vacances, elles sont la punition des dieux pour n’avoir pas sacrifié en leur honneur avant de reprendre la mer, et pour avoir fâché Poséidon, dieu des éléments marins. Heureusement, Athéna, toujours fidèle, veille sur lui ; elle vole à son secours lorsqu’il est au bord de l’abîme, le cache lorsqu’il ne doit pas être vu, lui insuffle le courage qui pourrait lui manquer et lui prodigue ses conseils. Car Ulysse est fort et faible à la fois : bravant les tempêtes, nageant nu dans les flots, affrontant le Cyclope et la terrible Scylla, son âme fond en entendant le chant des sirènes, elle succombe aux charmes de Circé l’enchanteresse, et si la belle Calypso le retient contre son gré, il ne peut pourtant résister à son charme, ni refuser un bon festin de chairs fraîchement grillées et arrosées de vin. Cependant, il n’oublie jamais tout à fait Pénélope et sa chère Ithaque, ni son fils Télémaque qui n’était encore qu’un tout petit enfant lorsqu’il partit défendre l’honneur des Atrides jusque sous les remparts de Troie. Nombre de ses compagnons sont morts, éventrés sur le champ de bataille, engloutis par une mer orageuse, dévorés par des monstres affamés. Mais Ulysse est toujours vivant, pleurant ses amis et le temps perdu, ne désirant plus qu’une seule chose : revoir sa patrie bien aimée et ceux qui lui sont chers, et vieillir doucement auprès d’eux.

Hélas, l’arrivée à Ithaque ne signifie point pour Ulysse la fin de ses tracas, car une foule de prétendants, persuadés de son trépas et projetant celui de son fils Télémaque, ont envahi son palais, dans l’espoir de le remplacer auprès de Pénélope. Mais Pénélope espère encore, et les prétendants s’impatientent, tout en dévorant les plus belles bêtes de ses troupeaux et buvant le vin de ses meilleures vignes. Ainsi, avant de retrouver celle qu’il aime, le rusé Ulysse va-t-il devoir les affronter

Nous ne pouvons que vous conseiller d’acheter les deux livres sur le site des éditions Kontre Kulture, qui les ont réédités dans une qualité esthétique de toute beauté.

Histoire de l’islamisation française (collectif)

L’Artilleur vient de rééditer, en format poche, L’Histoire de l’islamisation française, 40 ans de soumission, un livre qui avait suscité de nombreux débats en France à sa sortie il y a quelques mois.

La France, de près ou de loin, côtoie l’islam depuis ses débuts. De la conquête de l’Espagne et la maîtrise de la Méditerranée jusqu’aux guerres de décolonisation, en dehors de quelques rares périodes d’accalmie, cette relation ne fut qu’une longue suite de guerres et de conflits. Mais, depuis la fin des années soixante et l’arrivée en métropole d’une immigration musulmane de plus en plus importante, un changement majeur s’est produit : l’islam ne fait plus seulement valoir ses revendications au-delà des frontières mais au cœur de l’Hexagone. Préceptes vestimentaires et alimentaires, place de la religion à l’école et dans l’entreprise, liberté d’expression et de conscience, statut de la femme, relations avec les fidèles d’autres religions : depuis maintenant quarante ans les élites politiques et médiatiques se voient sans cesse confrontées au défi d’une religion puissante qui n’a jamais rien cédé. Qu’ont-elles fait, qu’ont-elles dit et écrit pour défendre notre bien commun, la République ? Quasiment rien. C’est ce renoncement que ce livre se propose de rappeler, sans y ajouter quoi que ce soit.

Rappeler les faits, les décisions. Redonner à lire les textes et les discours qui les ont accompagnés, tels qu’ils furent écrits et prononcés, au mot près. Dire l’histoire telle qu’elle fut et telle qu’elle avance. Sous nos yeux.

Un livre essentiel à lire lui aussi, pour comprendre ce qui se trame sous nos yeux, aujourd’hui en France et en Europe.

Photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine – V

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Florian Philippot réagit à la manif anti-Pass Sanitaire sur BFMTV

Florian Philippot réagit à la manif anti-Pass Sanitaire sur BFMTV https://www.youtube.com/watch?v=NXtvjpY8aOg Photo d’illustration : DR  Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et...

Rennes. Wilhem Houssin, un père de famille tabassé à mort par une « une bande de jeunes »

Wilhem Houssin était un père de famille de 49 ans. Il a été tué lors d'une agression gratuite par une...

Articles liés

Laurent Obertone : condamné à la mort sociale

Laurent Obertone, journaliste et essayiste, est le grand invité de Livre Noir. Big Brother, pass sanitaire, guerre civile, insécurité.. aucun sujet n'est oublié pour...

Hurrah Raspail, Le Réseau Breton Tome 2, Résister au mensonge, Long Kesh, Les frontières des peuples gaulois : la sélection littéraire hebdomadaire

Hurrah Raspail, Le Réseau Breton Tome 2, Résister au mensonge, Long Kesh, Les frontières des peuples gaulois : voici la sélection littéraire hebdomadaire Hurrah Raspail Sous...

Oasis ou la revanche des ploucs, Reconciling Ireland, L’art d’être Français, Nos racines paysannes, L’extinction de l’homme : la sélection littéraire hebdo

Oasis ou la revanche des ploucs, Reconciling Ireland, L'art d'être Français, Nos racines paysannes, L'extinction de l'homme : voici la sélection littéraire hebdo. Oasis ou...

Les champions bretons du Tour de France, Le paysan breton dans la peinture, Maghreb connection, Histoire du gauchisme, Agents of influence : la sélection...

Les champions bretons du Tour de France, Le paysan breton dans la peinture, Maghreb connection, Histoire du gauchisme, Agents of influence : voici la...