Elections municipales. Abstention record, on prend les mêmes et on recommence [Tour d’horizon des résultats en France]

A LA UNE

Si il y a bien un gros perdant de ce premier tour des élections municipales, c’est le Gouvernement, décrédibilisé par un taux d’abstention record pour ce type d’élection, alors que de nombreuses voix réclamaient le report de ces élections en raison de la pandémie de coronavirus.

Le premier tour des élections municipales a ainsi été marqué par une abstention de 54,5%, en hausse de 18 points par rapport à 2014. Et cette abstention a bénéficié aux maires sortants et au pouvoir en place.

Voici ce qu’indique FranceTVInfo : « Les personnes âgées, les plus vulnérables face au coronavirus, ne sont pas les moins nombreuses à être allées voter. C’est même tout le contraire : les électeurs les plus jeunes sont ceux qui se sont le moins déplacés aux urnes. Et l’abstention décroît à mesure que l’âge des électeurs avance, selon ce sondage.

Ainsi, les 18-24 ans n’ont été que 30% à se rendre aux urnes, tandis que 62% des 60-69 ans, et même 63% des 70 ans et plus, sont allés voter. Les femmes se sont par ailleurs davantage abstenues (59%) que les hommes (50%).»

On prend les mêmes et on recommence

Cette forte abstention aura bénéficié aux maires sortants et aux représentants du Gouvernement, mais aussi à certains candidats EELV, plébiscités dans les grandes métropoles. Voici un tour d’horizon des principaux résultats marquants, tandis que ce premier tour pourrait être dans tous les cas à refaire en cas d’annulation du second tour des municipales pour cause de coronavirus. Le ministre de la Santé, interrogé sur France 2 hier soir, a indiqué que « les experts seront sondés sans doute mardi” au sujet de la tenue d’un second tour dimanche prochain. Il est donc tout à fait possible que ce 2e tour n’ait pas lieu et que les résultats de ce soir soient caducs. Nous sommes dans une situation inédite ce soir, dans l’incertitude de la bonne suite de ce scrutin municipal.

Pour retrouver la liste complète des résultats, c’est ici

  • A Paris, Anne Hidalgo, maire sortante PS (30,2 %) devance la candidate LR Rachida Dati (22%) et Agnès Buzyn (LREM, 17,6 %). L’écologiste David Belliard recueille près de 11 % des suffrages, devant Cédric Villani avec 7 %.
  • Lyon, selon une première projection, c’est l’écologiste Grégory Doucet qui domine les débats, avec près de 29 % des voix, loin devant Etienne Blanc (LR, 16,7 %) et Yann Cucherat (LREM, 14,9 %).
  • Premier tour très serré à Marseille : Martine Vassal (LR, 23 %), Michèle Rubirola (union de la gauche, 21 %) et le sénateur RN Stéphane Ravier (19,5 %) sont dans un mouchoir de poche selon une estimation.
  • Le Premier ministre Edouard Philippe, tête de liste LREM au Havre, devance le candidat du Parti communiste Jean-Paul Lecoq avec 43,6 % des voix contre 35,9 %, selon des résultats définitifs.
  • Autre membre du gouvernement, le ministre des Comptes publics Gérald Darmanin a été réélu maire dès le premier tour à Tourcoing, dans le Nord.
  • Le ministre de la Culture Franck Riester a lui été élu à Coulommiers, en Seine-et-Marne.
  • Les maires RN du Pontet, Beaucaire, Hénin-Beaumont, Fréjus, Hayange et Villers-Cotterêts, ainsi que Robert Ménard, réélus au 1er tour
  • Levallois-Perret, Agnès Pottier-Dumas, candidate adoubée par le couple Balkany, est largement en tête du premier tour.
  • Bordeaux, l’écologiste Pierre Hurmic crée la surprise en devançant le maire sortant Nicolas Florian (LR), avec 35,9 % des voix contre 33,4 % selon une estimation.
  • Le maire sortant LR de Toulouse Jean-Luc Moudenc arrive en tête avec près de 35 % des voix, selon une estimation.
  • L’écologiste Jeanne Barseghian, donnée à 26,7 % des voix, domine le premier tour à Strasbourg, devant le candidat de la majorité Alain Fontanel (20,6 %).
  • Rennes, dirigé par les socialistes depuis 1977, la maire sortante Nathalie Appéré, qui termine son premier mandat, arrive en tête avec 32,78 % des voix. Derrière elle, l’écologiste Matthieu Theurier réalise une percée avec 25,37 % des scrutins. La candidate de la majorité présidentielle Carole Gandon, plafonne en revanche à 14,29 %
  • Lille, Martine Aubry, candidate pour un quatrième mandat, arrive en tête avec 31 % des voix (projection Elabe), suivie de Stéphane Baly (EELV), 24 %. Deux tiers des inscrits n’ont pas été votés.
  • Christian Estrosi, maire sortant de Nice, a frôlé la réélection dès le premier tour avec environ 47,5 % des voix.
  • Le maire sortant de Grenoble, l’écologiste Eric Piolle, obtient plus de 44 % des voix, très largement devant le divers droite Alain Carignon (20,5 %), selon une estimation.
  • Robert Ménard, soutenu par le RN, est largement réélu à Béziers avec 68,7% des voix dès le premier tour, selon la préfecture.
  • Louis Aliot (RN) arrive en tête à Perpignan avec 35,7 % des voix selon des chiffres définitifs, devant le maire LR sortant Jean-Marc Pujol qui ne rassemble que 18,4 % des suffrages.
  • Le cadre du RN David Rachline annonce sa réélection au premier tour à Fréjus, dans le Var.
  • Hénin-Beaumont, dans le Pas-de-Calais, le maire RN Steeve Briois est réélu dès le premier. Déjà élu dès le premier tour en 2014 avec 50,3 %, il a cette fois totalisé 74,2 % des voix, se félicitant d’un « plébiscite ». Il devance nettement la liste de l’écologiste Marine Tondelier (18,2%) et disposera de 31 élus sur 35 dans le futur conseil municipal.
  • Le maire sortant de Meaux (Seine-et-Marne), Jean-François Copé, est lui aussi très largement réélu avec 76,4 % des suffrages.
  • Nantes, la maire sortante Johanna Rolland (PS) est arrivée largement en tête avec 32,83 % des suffrages exprimés .

Photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Pass-sanitaire, 3ème dose : les Français vont-ils se réveiller ?

Au programme ce soir, les dernières informations relatives au Covid-19. A la veille de l’examen de l’Assemblée nationale de...

Cyclisme. Breizh Ladies : composition de l’effectif 2022

Le Comité de Bretagne soutient le cyclisme féminin en proposant aux cyclistes bretonnes d’intégrer le collectif régional nommé Breizh...

Articles liés