Le trafic de stupéfiant générerait annuellement environ 300 milliards $ de chiffres d’affaire, ce qui le place en 2ème position après le commerce des armes.

Les États-Unis dépenseraient, à eux seuls, près de 50 milliards par an dans la lutte contre les cartels. Cela peut sembler tout à fait paradoxal puisque l’on retrouve la CIA impliquée dans la plupart des gros trafics : French Connexion, Médellin, Sinaloa, Contras, Afghanistan… Pourquoi y a-t-il un tel décalage entre ce qu’affichent les politiciens américains et la façon dont agissent leurs acteurs ? Comment après 50 ans de lutte apparemment acharnée, nos États ont-ils pu échouer ainsi ?

Photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine – V