Parc botanique de Haute Bretagne, un patrimoine botanique en danger ?

A LA UNE

Le Parc botanique de Haute Bretagne alerte sur le danger qu’il court actuellement, du fait du confinement. Une collecte vient d’ailleurs d’être lancé pour éviter une crise importante.

« La crise sanitaire paralyse la France au moment de la période printanière. Or, c’est justement à ce moment de l’année que nous réalisons habituellement 65 % de notre chiffre d’affaire annuel. Ayant à cœur de préserver à la fois les emplois de nos structures et le patrimoine botanique que constituent les milliers d’espèces végétales de nos 25 hectares de jardins (certaines très rares et en voie de disparition dans leur milieu naturel) nous avons lancé une campagne de pré-vente de nos services via la plateforme Kisskissbankbank » indiquent les gérants du Parc.

Pendant la période de confinement, le Parc botanique de Haute Bretagne, fermé au public, a fait le choix de continuer à entretenir ses jardins, et les plantes de sa jardinerie en assurant aux jardiniers des conditions optimales de sécurité sanitaire. « Car comment faire revenir le public dans un jardin qui n’aurait pas été entretenu ? Les mesures de chômage partiel ne seront donc pas appliquées à ces postes jugés indispensables à la préservation de notre activité. Tous nos événements du printemps sont d’ores et déjà annulés et nous recevons jour après jour des annulations de groupes prévus en mai et juin. »

Situé au nord-est de Rennes, sur la commune du Chatellier, le parc est composé de milliers d’espèces végétales, certaines très rares et en voie de disparition dans leur milieu naturel. Elles sont mises en valeur dans 24 jardins, reflets d’un monde multiple. Il s’agit d’une création indépendante (car le parc n’est pas subventionné) débutée en 1994.

Pour soutenir le projet, c’est ici.

Crédit photos : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine – V

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Littoral. Gildas Morvan l’esprit de famille

Certains navigateurs sont taiseux. Gildas est tout le contraire. Il aime rire et raconter sa passion pour la course...

Saint-Brieuc. Une centaine de personnes bravent la tempête pour manifester contre la tyrannie sanitaire

Une centaine de personnes ont bravé la tempête samedi 27 novembre pour manifester contre la tyrannie sanitaire, à Saint-Brieuc. Une...

Articles liés