Le préfet Lallement présente ses excuses

A LA UNE

Après avoir déclaré dans la matinée du vendredi 3 avril que les personnes admises en réanimation étaient celles qui avaient bravé le confinement, le préfet de Paris est revenu sur ses propos dans l’après-midi.
Recadré par le ministre de l’Intérieur, le préfet de police a reconnu une phrase factuellement fausse.

Il s’est adressé aux personnes qui ont dû continuer à travailler parce que leur emploi est essentiel à la survie du pays : caissiers, routiers, soignants ou forces de l’ordre. «Je veux leur dire à tous et à toutes mon profond respect pour leur engagement que je comprends d’autant mieux que la préfecture de police y contribue aussi avec ses 42 000 fonctionnaires et militaires», a-t-il déclaré.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine –

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Valérie Pécresse sera la candidate Les Républicains (LR) à la présidentielle 2022

Les résultats du second tour du congrès de désignation du candidat Les Républicains à l'élection présidentielle sont tombés. La...

Littérature pour enfants. Madame la Chouette vous propose sa sélection de Noël [Partie 2]

Voici la deuxième partie de la sélection de Noël de Madame la Chouette, animatrice et rédactrice du site Chouette...

Articles liés