Meurtres par un migrant soudanais à Romans Sur Isere : le maire dénonce le rôle des associations pro-migrants

A LA UNE

Voyages : 3 Français sur 4 prêts à prendre une assurance annulation depuis la crise sanitaire

Compte tenu de l’instabilité et des incertitudes entrainées par la pandémie de Covid-19, voyager n’est plus aussi simple qu’avant,...

Baromètre 2020 du prénom musulman : 21,7% des naissances en France, entre 5 et 12% en Bretagne

L’INSEE a publié comme chaque année les chiffres de l’État Civil relatifs aux prénoms attribués aux enfants nés en...

Nantes. La manifestation contre le pass sanitaire attaquée par l’extrême gauche [Témoignage exclusif]

À la fin de la manifestation contre le pass sanitaire samedi 31 juillet à Nantes, un groupe d'individus affiliés...

L’abstention selon Richard, Bernard, Arnaud et les autres…

De consultation électorale en consultation électorale, l’abstention progresse. C’est particulièrement vrai pour les élections régionales : de 20% en 1986,...

Bretagne. Retour sur les manifestations du 31 juillet contre le pass sanitaire

Plusieurs dizaines de milliers de personnes ont manifesté dans de nombreuses villes bretonnes contre le pass sanitaire, le samedi...

Au lendemain des meurtres de Romans sur Isère, commis par un migrant soudanais, le maire de la commune, Marie-Hélène Thoraval (Divers droite) dénonce notamment le rôle des associations pro-migrants qui placent des migrants dans des logements sans faire état de la qualité, de l’origine ou de l’identité des personnes placées.

Elle proteste par ailleurs contre le manque d’informations « sur les personnes qui résident dans notre ville »« Je l’ai dit au ministre […] ce sont des réfugiés qui sont logés dans nos villes sans que nous sachions l’origine ou la situation de ces personnes puisque ce sont des associations qui s’en occupent. »

Une maire à qui il est difficile de faire le moindre reproche, puisqu’en 2015 déjà, elle avait indiqué qu’elle ne souhaitait pas participer à la mobilisation nationale pour accueillir des réfugiés de peur de «détériorer l’équilibre social de la ville». «La ville constate qu’elle n’a pas les moyens d’assurer des conditions d’accueil dignes aux réfugiés syriens et qu’un accueil massif aurait pour conséquence de détériorer l’équilibre social de la ville», déclare-t-elle dans un communiqué. «L’équilibre social reste fragile et la saturation des structures d’accueil ne permettent pas de répondre à un afflux massif sur le territoire de la commune» pouvait-on lire à l’époque déjà.

D’autres informations ici, à propos du meurtrier présumé.

Photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Fabrice Di Vizio. « Macron est plus crédible en influenceur Pfizer qu’en général des Armées ! »

Maître Fabrice Di Vizio, avocat au barreau de Nanterre, explique les raisons de son recours - soutenu par plus...

Sapeurs-pompiers en grève : «La vaccination obligatoire nous supprime notre liberté de choix»

Après le personnel soignant, des sapeurs-pompiers s’opposent à la vaccination obligatoire pour leur profession. L’un des principaux syndicats de...

Articles liés

Gétigné (44). Un migrant interpellé après qu’un homme ait été poignardé dans le dos

Un migrant a été interpellé après qu'un homme ait été poignardé dans le dos à Gétigné, en Loire-Atlantique. Au centre de l'affaire, un homme...

Meurtre aux Dervallières : sept interpellations à Nantes

L’enquête sur le meurtre d’Abdelghani Sidali, 15 ans, tué le 11 janvier dernier lors d’une fusillade en lien avec les règlements de comptes de...

Attaque au couteau quartier Bouffay à Nantes : l’auteur s’est suicidé en prison

On ne saura jamais pourquoi cet algérien en situation irrégulière de 27 ans a attaqué des passants, armé d’un tournevis, quartier Bouffay le vendredi...

Quimper. Un policier sérieusement blessé par un migrant qui lui a foncé dessus en voiture

Le site France Info révèle qu'un policier a été sérieusement blessé, renversé par un migrant mardi soir à Quimper (Finistère). « Agé de 19 ans,...