Coronavirus. Un tiers à un quart des victimes décédées avaient du diabète

A LA UNE

Self défense financier pour investisseurs et petits épargnants. Et si vous tentiez la stratégie Alpha ? [Interview]

Nous avons annoncé récemment la parution, aux éditions Cultures et Racines, du livre « LA STRATÉGIE ALPHA : LE...

Bien avant le Covid-19. Comment l’Europe a-t-elle fait face à la Peste noire ?

Il est utile de rappeler d’abord ce que fut la Peste Noire. Une épidémie d’ampleur colossale qui toucha une...

Mickaël Mary : « J’ai souhaité proposer un panorama de la grande richesse naturaliste en baie du Mont St Michel »

Inscrits au Patrimoine Mondial de l'UNESCO depuis 1979, le Mont-Saint-Michel et sa baie sont une destination touristique incontournable qui...

Anne-Sophie Chazaud : « En France, la pensée dite progressiste contient en son sein un ferment puissamment liberticide »

Anne-Sophie Chazaud, philosophe et essayiste, a publié il y a plusieurs semaines un livre important, « Liberté d’inexpression: nouvelles...

Covid-19. Toujours pas de vraie 2ème vague en vue mais un rebond saisonnier d’ampleur limitée pour l ‘Europe et les USA

Au niveau planétaire, si la contamination progresse principalement en Europe, la courbe générale des décès ne permet pas encore...

Le Covid-19 tue beaucoup plus que la grippe, et notamment des personnes ayant déjà d’autres pathologies sanitaires. Ainsi, un tiers des victimes décédées avaient du diabète, comme révèlent des études chinoises, américaines et italiennes.

Plus précisémment, selon une étude chinoise, une étude américaine et une étude italienne effectuées sur des patients atteints du coronavirus, « un quart à un tiers des patients qui décèdent après une contamination au Covid-19 sont diabétiques« .

Sachant qu’en France, 6 à 8% de la population est diabétique, ce qui représente à peu près 4 millions de personnes, cela fait un grand nombre d’inquiets.

CoviDIAB, une appli de suivi personnalisé pour les diabétiques

Pour les aider à affronter cette situation, l’AP-HP, l’Inserm et Université de Paris ont lancé l’application CoviDIAB. Elle est gratuite et s’adresse à tous les patients diabétiques résidant en France (Métropole et Outre-mer).

« Dès lors, le patient diabétique accède à une médiathèque mise à jour quotidiennement. Des notifications sont envoyées à chaque fois qu’une information utile aux patients diabétiques est publiée. En outre, grâce à des questionnaires, des conseils personnalisés sont fournis. Enfin, des questions sur l’état de santé sont posées régulièrement afin d’orienter le patient vers des soins spécifiques selon les recommandations actualisées (médecin traitant, SAMU, Urgences) en cas de besoin en favorisant la téléconsultation. Le système prévoit, pour les médecins qui le souhaitent, la surveillance d’alertes individuelles leur permettant d’agir directement auprès de leurs patients » lit-on dans un communiqué de l’Inserm datant du 31 mars 2020.

Le diabète, qu’est ce que c’est ? 

Le diabète est une maladie qui empêche le corps d’utiliser correctement l’énergie fournie par les aliments ingérés. Par ailleurs, la maladie survient lorsque le pancréas ne sécrète plus d’insuline ou lorsque le corps devient résistant à l’insuline produite.

Lorsque nous mangeons, les aliments sont dégradés en glucose (sucre). Ce glucose fournit de l’énergie au corps afin qu’il puisse fonctionner correctement en puisant dans ses ressources. Pendant la digestion, le sang transporte le glucose dans tout le corps et vient alimenter les cellules. Cependant, pour que le sucre présent dans le sang puisse ensuite être transmis aux cellules, le corps a besoin d’insuline, une hormone sécrétée par le pancréas. L’insuline agit donc comme une clé permettant au glucose de passer du sang aux cellules de notre corps.

Chez les personnes diabétiques, une défaillance entre en jeu : le pancréas ne produit pas assez d’insuline pour remplir cette mission. Le glucose reste alors dans le sang et ne peut pas passer dans les cellules. Il ne peut donc pas fournir d’énergie aux muscles du corps. Si le glucose reste dans le sang, la glycémie augmente. À long terme, cela peut entraîner le dysfonctionnement et la détérioration de nombreux organes comme les yeux et les reins.

Les derniers articles

Les escape game d’Ille-et-Vilaine tentent un recours en justice face à l’obligation de fermeture

Après les salles de sports il y a quelques semaines, ce sont aujourd'hui les escape game d'Ille-et-Vilaine qui tentent...

Eric Zemmour : « Erdogan est le révélateur d’un conflit de civilisations »

Eric Zemmour : « Erdogan nous ramène à notre statut de chrétien, Erdogan est le révélateur d’un conflit de...

Le Salon d’art de Saint-Aignan-de-Grandlieu : à découvrir en un temps d’isolement !

Chaque année Saint Aignan de Grand Lieu, petite commune aux confins du Pays de Retz en Loire Atlantique organise un «  Salon d’art »,...

Santé. Peut-on vraiment se débarrasser des acouphènes ?

Les acouphènes perturbent la vie de millions de personnes en France, dont une partie avec des formes sévères. Quelles causes et quels remèdes face...

Comptalib. L’avenir du logiciel comptable pour les entrepreneurs ?

Comptalib, est un logiciel en ligne qui entend venir en aide à tous les entrepreneurs et experts-comptables en balisant tout le parcours de la...

Pour le tribunal d’Auch, décrocher le portrait d’Emmanuel Macron relèverait de la liberté d’expression

Le tribunal de grande instance d’Auch a relaxé les cinq prévenus qui étaient poursuivis pour vol en réunion après le décrochage de trois portraits...

LA QUOTIDIENNE

Recevez chaque matin dans votre boîte mail la Quotidienne de BREIZH-INFO

- Pour soutenir BREIZH-INFO et l'info sans filtre -

Autres articles

- Pour nous soutenir -