grandes marées

Les amateurs de grandes marées et de pêche à pied vont aussi voir leur passion impactée par le confinement. Voici quelques informations à connaître avant de partir à l’aventure sur la côte bretonne.

Coronavirus : la pêche à pied interdite

Tandis que les grandes marées sont de retour cette semaine sur notre littoral, la pandémie de coronavirus vient cette fois-ci changer la donne. La pêche à pied est ainsi interdite sur nos grèves et nos rochers. Tout comme l’accès à l’estran et aux chemins côtiers est lui aussi prohibé. Quant aux téméraires qui se risqueraient à braver l’interdiction pour aller ramasser leurs coquillages et crustacés favoris, ils s’exposent à une amende de 135 euros par personne. En cas de récidive, la sanction passe à 3 750 euros et six mois de prison. Une sortie maritime d’autant plus risquée puisque les gendarmes sont mobilisés sur les côtes en ces jours de grandes marées couplés aux vacances scolaires.

Grandes marées à Saint-Malo

Lorsque la mer remonte du côté de Saint-Malo, il y a eu autre activité qui, elle aussi, attire bien du monde, des locaux aux touristes : observer la houle venir défier la Chaussée du Sillon et sa digue, spectacle exceptionnel garanti.

Toutefois, cette idée de sortie est elle aussi à remettre à plus tard pour cause de confinement. La préfecture d’Ille-et-Vilaine a ainsi rappelé dans un communiqué que « par arrêté préfectoral, l’accès aux plages, digues, cales de mise à l’eau des bateaux, espaces de promenade balnéaire et espace naturel de la pointe du Grouin » est également interdit sur tout le littoral d’Ille-et-Vilaine et les bords de Rance. À l’exception des professionnels de la mer, ainsi que les rives des eaux intérieures. En outre, « les activités de plaisance et de loisirs nautiques sont strictement interdites sur l’ensemble des façades maritimes. »

Pour rappel, le coefficient le plus élevé est attendu jeudi 9 avril avec un 117 pour la pleine mer de 09h01 dans la cité corsaire.

grandes marées
Source : maree.info

Si les gendarmes seront, là aussi, de sortie pour effectuer des contrôles terrestres, ils déploieront également des moyens maritimes et aériens pour veiller au respect du confinement. Plus généralement, l’accès aux plages bretonnes est interdit depuis le 19 mars dernier. Pour mieux retrouver ces magnifiques espaces une fois les mauvais jours passés.

AK

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine – V