Cinéma nééerlandais. 7 films ou séries à voir ou à revoir

Nous poursuivons encore et toujours notre tour d’Europe du cinéma, avec aujourd’hui un passage par les Pays-Bas, qui ont su eux aussi produire de très bons films (on ne vous cache pas qu’il n y en a pas non plus des centaines) grâce notamment (mais pas que) à Paul Verhoeven. En voici 7 sélectionnés pour vous ci-dessous.

Les habitants

Une femme qui, sur les conseils dʼune statue de saint François, se prive de nourriture pour plaire au Seigneur. Un enfant qui, fasciné par la guerre civile au Congo, se déguise en Noir et se fait appeler Lumumba. Un facteur bien indiscret, un garde-chasse myope et stérile, un boucher à l’appétit sexuel débordant qui ne manque pas dʼimagination pour capturer ses proies. Voici quelques éléments dʼune comédie des plus insolites sur la vie des habitants dʼun lotissement perdu, dans le Nord de lʼEurope.

La Chair et le sang

Au XVIe siècle, une bande de mercenaires, s’estimant lésés par un seigneur, enlèvent et violent la promise de son fils avant de semer la terreur dans son château.

Le choix du destin

À la veille de la Seconde Guerre mondiale, six étudiants à l’université de Leyde vivent dans l’insouciance. La guerre change leur vie d’une façon radicale : certains optent pour la résistance, d’autres choisissent de collaborer. Mais une certaine complicité entre eux subsiste.

Film complet ci-dessous :

La peau de Bax

Le matin de son anniversaire, Schneider, tueur à gages et père de famille dévoué, est missionné pour abattre Ramon Bax. Écrivain solitaire vivant au milieu des marécages, c’est une cible facile. Schneider accepte, il sera rentré pour dîner. Mais la tâche se révèle plus compliquée que prévue.

La mémoire du tueur

Un tueur à gages découvre qu’il est manipulé. Comme il souffre des premiers symptômes de la maladie d’Alzheimer, il décide d’utiliser la police pour qu’elle l’aide à éliminer ceux dont il va bientôt oublier les noms…

Black Book

La Haye, sous l’occupation allemande.
Lorsque sa cachette est détruite par une bombe, la belle chanteuse Rachel Stein tente, avec un groupe de Juifs, de gagner la Hollande Méridionale, déjà libérée. Mais une patrouille allemande les intercepte dans le delta du Biesboch. Tous les réfugiés sont abattus ; seule Rachel échappe au massacre.

Elle rejoint alors la Résistance et, sous le nom d’Ellis de Vries, parvient à infiltrer le Service de Renseignements allemand et à se lier avec l’officier Mûntze. Séduit, celui-ci lui offre un emploi…

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine – V

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS