Le Vatican ne semble pas avoir d’humour. Des images du pape recevant une bouteille de whisky de la part de séminaristes écossais ont ainsi été coupées au montage d’un prochain documentaire, à cause d’une blague jugée trop osée.

Le Daily Mirror révèle qu’une vidéo du pape François tenant une bouteille de scotch et l’appelant « la vraie eau bénite » a été censurée par le Vatican avant la diffusion d’un nouveau documentaire. Le clip montre le chef de l’Église catholique acceptant une bouteille d’Oban, single malt, d’un groupe de prêtres étudiants écossais lors d’une réception au Palais Apostolique du Vatican l’année dernière.

Mais les médias du Vatican ont insisté sur le fait que la boutade du Pape avait été coupée au montage avant sa diffusion ce dimanche.

Le réalisateur Tony Kearney a suivi les séminaristes écossais pendant 18 mois en 2018 et 2019. « Nous avons filmé les étudiants rencontrant le pape au Palais apostolique. L’un d’eux a été chargé de donner au pape une bouteille de whisky, car ils savent qu’il aime cela », at-il raconté au Daily Mirror« Il était vraiment terre à terre avec eux et quand ils lui ont tendu la bouteille, au lieu de la remettre à son assistant comme il le ferait normalement avec n’importe quel autre cadeau, il l’a tenue et a fait cette blague », ajoute-t-il, précisant que le souverain pontife avait « éclaté de rire » et que « c’était un vrai brise-glace pour les élèves ». Seulement, avant d’avoir l’autorisation de filmer le pape, l’équipe du documentaire avait convenu que le bureau des médias du Vatican serait autorisé à valider ou non les images avant diffusion.

Verdict ? Négatif pour le Vatican. « Nous étions vraiment ennuyés au début, mais ils ont insisté sur le fait qu’ils ne voulaient pas que le Pape soit perçu comme aimant le whisky. Je trouve assez surprenant que son image soit aussi protégée »

D’ici à ce qu’on retrouve le Pape François obligé de siroter son Oban en cachette dans une cave du Vatican….

Photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine