Coronavirus. Les Sauveteurs en Mer toujours mobilisés en mer…mais aussi à terre !

A LA UNE

Irlande du Nord. 3 200 meurtres liés aux Troubles pourraient être prescrits judiciairement

Le gouvernement britannique envisage de modifier un élément de la législation de l'Accord du Vendredi Saint afin de protéger...

A la rencontre d’Estelle Redpill, « l’influenceuse » qui fait fantasmer une certaine presse de gauche [Interview]

Les réseaux sociaux regorgent de jeunes et moins jeunes qui parviennent, après quelques vidéos tournés sur un sujet en...

Il y a Zemmour et Naulleau, mais aussi « Zemmour et Bolloré »

Passer d’une chaîne d’information (Cnews) à une station généraliste (Europe 1), voilà l’une des tâches auxquelles Vincent Bolloré s’attaque...

Napoléon : « Ma vie est un roman »

Ce mot, peut-être apocryphe, ne manque pas, de toute façon, de justesse. C’est d’ailleurs pourquoi Napoléon Bonaparte a autant...

Brest. Une semaine « brûlante » dans les quartiers « sensibles » de Pontanézen et Bellevue

Brest a été le théâtre de plusieurs épisodes de violence urbaine, dans les quartiers de Pontanézen et de Bellevue,...

Depuis ces dernières semaines, en dépit de la réduction des activités en mer, réservées désormais aux seuls pêcheurs professionnels, les sauveteurs bénévoles de la SNSM continuent à porter secours et assistance 24h/24.

En pleine crise sanitaire, au-delà des interventions en mer et des transports sanitaires entre les îles et le continent, les initiatives des Sauveteurs en Mer se multiplient pour aider le personnel soignant et les personnes les plus fragiles : renforts dans les centres médicaux et hospitaliers, livraisons de médicaments et de nourriture, assistance aux transferts de patients d’hôpitaux en hôpitaux via les TGV médicalisés pour désengorger les régions les plus touchées etc…

En Gironde, la station SNSM de Pauillac (33) et le centre de formation et d’intervention de Gironde basé à Bordeaux, sécurisent l’entrée des EPHAD du département : émargement à l’accueil, lavage de mains et vérifications de potentiels états grippaux auprès des personnels des établissements et visiteurs. 23 nageurs sauveteurs et 10 sauveteurs embarqués se coordonnent pour mener à bien les opérations. Une mission de prévention très appréciée des personnels des EPHAD !

Les sauveteurs assurent également des permanences dans les centres médicaux créés spécialement pour le Covid19. C’est le cas des bénévoles de la station SNSM de l’Estérel (83), qui sont mobilisés au Palais des Congrès de Saint Raphaël depuis le 16 avril, par demi-journée de permanence. Pour tous symptômes ou suspicion de coronavirus, les habitants de la ville peuvent se rendre dans ce centre de consultation, et ils seront accueillis par les sauveteurs en mer.

En Normandie, l’activité est dense également : les Sauveteurs en Mer sont très mobilisés et interviennent auprès des personnes âgées pour recenser leurs besoins comme à Honfleur (14), Dives sur Mer (14) ou Ouistreham (14). Au Havre (76), la station est désormais chargée des évacuations sanitaires éventuelles en cas de suspension de Covid19 à bord des bateaux naviguant au large du port.

Les sauveteurs ont été spécialement formés pour l’occasion aux protocoles, et ont été équipés en cas d’interventions.

A Saint Raphaël, les sauveteurs assurent des permanences au centre de consultation Covid. A Dives sur Mer, les sauveteurs recensent les besoins

Comme à Saint Malo (35), deux centres COVID-19 ont ouvert leurs portes dans le Finistère où, une dizaine de Sauveteurs en Mer des stations d’Audierne et de Douarnenez (29) sont mobilisés pour accueillir et diriger les patients à l’entrée du centre vers des infirmiers et des médecins.

Contrairement à Saint Raphaël, seules les personnes présentant des symptômes du COVID-19 et envoyés par leurs médecins peuvent y être testés.

A la Rochelle (17), après avoir assisté les services municipaux dans la mise en place d’un camping pour les sans-abris le 25 mars, les bénévoles de la SNSM ont développé une centrale téléphonique pour recevoir les appels d’un numéro vert dédié à la prise de rendez-vous médical. Les personnes sont ensuite redirigées vers une plateforme médicale. Les équipiers se relaient de 9H à 17H tous les jours.

En parallèle, plusieurs sauveteurs du Centre de formation et d’intervention SNSM de la Rochelle (17) se tiennent prêts pour assurer des permanences d’accueil sur un centre médical COVID-19.

Plusieurs transports sanitaires ont eu lieu dans le Finistère et dans le Morbihan notamment à Quiberon (56), Groix (56) ou au Conquet (29)…

À Carro (13), à Gruissan (11), aux Saintes-Maries-de-la-Mer (13), au Conquet (29), au Grau du Roi (30), à Châteauroux (36) ou encore au Tréport (76), les initiatives solidaires se poursuivent : les sauveteurs assurent des livraisons de courses et de médicaments aux personnes les plus fragiles.

A la station de Cros de Cagnes (06), les Sauveteurs en Mer sont mobilisés auprès du CCAS de la ville pour aider les personnes fragiles : ils font les courses et apportent des médicaments aux personnes en difficulté, et réalisent un accompagnement téléphonique pour les personnes seules qui en ressentent le besoin.

Yvan, canotier à la station répond aux questions de la ville de Cagnes sur Mer dans cette courte vidéo :

Les initiatives solidaires se poursuivent également entre les associations locales, comme au Tréport (76) où les sauveteurs, ont reçu un don de 20 masques confectionnés par Eloïse Dolique, membre de l’Association bout de chemin.

Lors de la remise des masques, les sauveteurs ont remercié chaleureusement Eloïse et lui ont proposé une balade sur leur vedette de sauvetage une fois la fin du confinement.

Ou encore à l’Aberwrac’h (29), les Sauveteurs en Mer fabriquent des visières pour le personnel soignant à l’aide de l’imprimante 3D de l’un d’entre eux.

La station SNSM de Cros de Cagnes mobilisée

La SNSM est une association agréée de sécurité civile : les sauveteurs sont formés aux premiers secours, équipés et entraînés, tant pour des missions de sauvetage que de sécurité civile.

Ils se tiennent prêts à répondre à toute sollicitation du CROSS, du MRCC, des préfets, du SAMU etc., dès lors qu’ils seront dotés des équipements de protection, qu’il s’agisse de porter secours aux pêcheurs restant en activité, d’assurer des transports sanitaires entre les îles et le continent ou d’intervenir sur des missions à terre. Les sauveteurs en mer du centre des nageurs sauveteurs de Paris sont d’ailleurs déjà mobilisés auprès des personnels du SAMU de Paris pour les assister dans la régulation des appels liés au coronavirus.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Jean-Marc Ayrault peine à faire valoir le thème de l’esclavage

En confiant les clés de Nantes à Johanna Rolland en 2014, Jean-Marc Ayrault imaginait-il qu’il allait si vite devenir...

Quand Nietzsche évoquait Napoléon

En ces jours particuliers, citons ce bel extrait de Nietzsche à propos de Napoléon. En contrepoint aux discours convenus,...

Articles liés

Ael-mat Enez Sun / L’ange gardien de l’île de Sein

Ar saveteiñ war vor a zo bet bepred e-kreiz buhez Enez Sun. An dra-se en deus lakaet martoloded an enezenn da vezañ gouiziek war-se....

En 2019, les Sauveteurs en Mer ont pris en charge près de 37 000 personnes

En 2019, les Sauveteurs en Mer ont pris en charge près de 37 000 personnes : 10 900 secourues, 24 800 soignées et 1...

Une collecte nationale chez Leclerc pour soutenir les Sauveteurs en Mer de la SNSM

Cet été et pour la quatrième année, E.Leclerc et la SNSM lancent une nouvelle collecte de dons pour soutenir les Sauveteurs en Mer, du...

Après la journée nationale des Sauveteurs en mer, la campagne d’appel aux dons de la SNSM se poursuit tout l’été…

La Journée nationale des Sauveteurs en Mer - Mille SNSM - a eu lieu le 28 juin dernier. La crise sanitaire actuelle ne permettant pas les rassemblements, cette quatrième édition a...