À Nantes, les abeilles vont butiner autour du Médiacampus

A LA UNE

Morbihan : 7 fusillades en une semaine

Il semble que la mode des fusillades, qui semble s'être quelque peu calmée à Nantes - en moyenne "seulement"...

États-Unis. Vaccinés ou non, la charge virale est la même chez les contaminés au Covid-19 [Vidéo]

Aux États-Unis, le retour du port du masque en intérieur pour les vaccinés est d'actualité car de récents travaux...

Astrid Prunier (RN) : « La Région Bretagne a voté des subventions hallucinantes à des associations féministes et communautaristes » [Interview]

La dernière session du Conseil régional de Bretagne a été l'occasion de constater, une fois de plus, le sectarisme...

Confinements et couvre-feux : quels impacts sur les couples ?

Quelles ont été les impacts des différents confinements et couvre-feux successifs sur les couples français ? Si l'on a...

Vannes. Retour sur la manifestation du 24 juillet contre le pass sanitaire [Reportage vidéo]

Samedi 24 juillet, des centaines de milliers de personnes ont défilé contre le pass sanitaire et la tyrannie instaurée...

Pas de confinement pour les abeilles au printemps ! Nantes est depuis longtemps un centre apicole actif, animé par une variété de professionnels, de formations et d’associations. La dernière initiative en date vient du Médiacampus. Cet immeuble emblématique du quartier de la création, sur l’île de Nantes, héberge TéléNantes, un espace de coworking et surtout la grande école de communication Audencia SciencesCom. À l’initiative d’ Estelle Prusker, directrice générale du Médiacampus, Antoine Rémi-Zéphyr vient d’installer plusieurs ruches sur le toit-terrasse de ce vaste bâtiment.

Opération de com’, romantisme écolo-bobo ? Pas du tout. L’apiculture urbaine a acquis ses lettres de noblesse depuis des années. Paradoxe de notre époque, les abeilles se portent plutôt mieux en ville qu’à la campagne parce qu’on n’y emploie pas de pesticides. Le Médiacampus est entouré d’une végétation variée, en particulier celle des anciens chantiers navals où déambule le Grand Éléphant des Machines de l’île. Il est proche aussi du square de l’île Mabon, un jardin public volontairement laissé en friche. Les abeilles ne risquent pas de chômer.

Antoine Rémi-Zéphyr n’en est pas à son coup d’essai. Apiculteur à l’enseigne des Ruches d’Antoine, à Nantes et à Mesquer, il a déjà installé des ruches sur une douzaine d’immeubles commerciaux des environs (CIC, Leroy Merlin, Maisons du Monde, Thierry Immobilier, etc.).

E.F.

Crédit photo : Breizh info, DR.
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Florian Philippot réagit à la manif anti-Pass Sanitaire sur BFMTV

Florian Philippot réagit à la manif anti-Pass Sanitaire sur BFMTV https://www.youtube.com/watch?v=NXtvjpY8aOg Photo d’illustration : DR  Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et...

Rennes. Wilhem Houssin, un père de famille tabassé à mort par une « une bande de jeunes »

Wilhem Houssin était un père de famille de 49 ans. Il a été tué lors d'une agression gratuite par une...

Articles liés

Une formation au journalisme à Nantes

Paradoxe : alors que la presse souffre, les écoles de journalisme font le plein de candidats. Pour mettre toutes les chances de leur côté,...

Les Dorloteurs d’Abeilles : comment devenir un protecteur des abeilles sauvages ?

Il y a tout juste un an, l’initiative des Dorloteurs d’Abeilles voyait le jour, propulsée par la plateforme de financement participatif KissKissBankBank. Aujourd’hui, Les Dorloteurs...

Le sulfoxaflor et la flupyradifurone : Deux néonicotinoïdes encore plus mortels pour les abeilles

De nouvelles informations scientifiques montrent que le sulfoxaflor et la flupyradifurone, deux insecticides néonicotinoïdes nouvelle génération approuvés dans l'UE en 2015, sont très toxiques...

Environnement. 5 Gestes simple pour préserver et sauver les abeilles

Et si cette année, vous décidiez d'aider les abeilles pour protéger l'environnement et notre écosystème ? Découvrez 5 gestes simples pour protéger nos amies...