Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Russie. Le fusil de précision DXL-4 est capable de tirer à 2,5 km

En France, vous ne verrez sans doute jamais Emmanuel Macron essayer un fusil de précision, comme peut le faire, par exemple, Vladimir Poutine, amateur de tir et bien évidemment ancien militaire. Un président russe qui ne doit pas être peu fier de l’acquisition en ce début 2020 par certaines unités des forces spéciales de son pays d’un fusil de précision DXL-4, capable de tirer à 2,5 km.

Il s’agit tout simplement de l’adaptation pour l’armée de l’arme baptisée Crépuscule et qui possède la plus longue portée du monde. Cette arme est produite par la société Armes Lobaïev, pour abattre l’ennemi sur le champ de bataille, mais pour des attaques discrètes de tireurs d’élite sur des cibles à des distances ultra-longues d’un kilomètre et demi à deux kilomètres et demi.

« Selon les créateurs de l’arme, le DXL-4 est l’une des armes les plus précises au monde. À une distance de cent mètres, même un tireur novice peut placer cinq balles séparées par une distance de 13,5 millimètres seulement. Ceci est obtenu grâce aux caractéristiques du canon et des munitions spéciales .408 Cheytac. Cette cartouche de tireur d’élite est plus grande que la cartouche russe destinée au fusil Dragounov la plus “courante” de 7,62×54 mm, mais plus petite que le modèle occidental le plus populaire 50 BMG » peut-on lire sur ce site.

Selon le concepteur en chef d’Armes Lobaïev, Iouri Sinitchkine, le DXL-4 démontre une précision impressionnante, une portée indécemment élevée. Il est conçu pour les conditions de fonctionnement les plus dures. Peu lui importe le soleil brûlant du désert du Sahara avec des températures allant jusqu’à 65 degrés, ou les régions les plus froides du Grand Nord où le mercure chute jusqu’à -45°C.

« Nous avons réduit la portée du fusil Crépuscule pour l’armée, la faisant passer de quatre kilomètres à deux. Il y a plusieurs raisons : dans une vraie bataille à de telles distances, vous ne serez jamais découvert par l’ennemi suite à votre tir et aucune seule balle de tireur d’élite ne percera le gilet pare-balles de l’ennemi à quatre kilomètres », explique le concepteur.

L’arme, qui n’est toutefois pas adaptée au combat urbain et à courte distance (balle trop puissante) se destine également à débusquer les tireurs d’élite ennemis.

https://www.youtube.com/watch?v=w-ahUel__00

Précision : 13,5 mm entre cinq tirs à 100 mètres

Portée : 2 500 mètres

Vitesse de départ des balles : plus de 900 mètres par seconde

Diapason de températures de fonctionnement : -45°C/+65°C

Calibre : 375 et 408 Cheytac

Longueur du fusil : 1 400 mm

Poids : 8,5 kilogrammes sans lunette

Longueur du canon : 780 mm

Pression de détente : réglable de 50 à 1 500 g

Levier : droit

Chargeur : cinq munitions

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine – V

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

Les commentaires sont fermés.

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

A La Une, International

Stanislav Aseyev : « Si l’Ukraine tombe, la Moldavie ou les États baltes suivront » [Interview]

Découvrir l'article

International

Ukraine : la folle marche de l’Histoire

Découvrir l'article

A La Une, International

Ukraine. Nikola Mirkovic de retour du Donbass : « Cette guerre est une autodestruction sans nom, une autolyse slave, un traumatisme et une blessure pour tous les Européens » [Interview]

Découvrir l'article

International

Guerre en Ukraine : la vérité empoisonnée ? Par Régis Le Sommier

Découvrir l'article

A La Une, International

Dionis Cenusa : « La capacité de l’Ukraine à se défendre ne permet pas à la Russie de s’approcher d’Odessa et d’atteindre la Transnistrie »

Découvrir l'article

Culture & Patrimoine

Les œufs de Fabergé : une histoire d’amour pour Pâques

Découvrir l'article

A La Une, International

La guerre en Ukraine, la douloureuse naissance d’un monde nouveau. Un Général français s’exprime

Découvrir l'article

Sociétal

Russie/Otan : la guerre des trolls de l’information – Le Nouvel I-Média

Découvrir l'article

Sociétal

Guerre en Ukraine 2 ans de traitement médiatique

Découvrir l'article

International

Eric Dénécé : « Les Français sont victimes de la propagande ukrainienne » [Interview]

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky