Alimentation. Les frites de chez McDonald’s auraient un arrière-goût amer pour la santé

A LA UNE

La composition des aliments commercialisés par McDonald’s suscite des interrogations depuis longtemps. Qu’en est-il des frites de l’enseigne américaine ?

Les frites de McDonald’s vont vous surprendre…

Comme nous avons pu l’observer lors de la réouverture progressive de certains « drive » à la fin du mois d’avril, la chaîne de restauration rapide McDonald’s a de très nombreux adeptes en France.

Mais ces scènes hallucinantes de files d’attente (des automobilistes patientant parfois plusieurs heures pour être servis) avec, dans certains cas, un montant maximum fixé pour les commandes en raison de l’afflux de clients, ne parvient pas à détourner l’attention d’une question aussi intrigante que récurrente concernant les restaurants McDonald’s : de quoi est composée la nourriture commercialisée ?

En nous penchant sur le cas des frites, ces dernières contiendraient bien plus que de la pomme de terre. On y trouverait également de l’huile végétale (huile de canola, huile de maïs, huile de soja, huile de soja hydrogénée), du pyrophosphate acide de sodium (pour préserver la couleur), du sel. Mais aussi de la saveur naturelle de bœuf dont la composition exacte ne doit pas être dévoilée selon la Food and Drug Administration. Cette dernière soulignant qu’il s’agirait plus probablement d’une composition très synthétique que de bœuf réel. Voilà une entrée en matière peu rassurante pour le moins !

Santé : des frites et des risques

Quant à ceux que cette présentation ne dissuadera pas de consommer les frites « maison » de chez McDonald’s, doivent-ils redouter des risques pour leur santé ? Oui, si l’on se réfère à une étude conduite par The Food Standards Agency en 2017. Il y est notamment question de maladies cardiovasculaires, d’obésité voire de cancers.
McDonald's
Source : lefigaro.fr/BERTRAND GUAY/AFP
Pour expliquer ces facteurs de risques, il est rapporté que les frites de McDonald’s combineraient un mélange de 4 huiles végétales différentes. Avec pour conséquences des taux d’Oméga 3 et d’Oméga 6 très élevés, sources d’inflammations lorsqu’ils sont présents en trop grandes quantités.
Par ailleurs, les frites de la chaîne de fast food contiendraient aussi de l’acrylamide, produit chimique présent dans certains aliments et dans la fumée de cigarette mais surtout cancérigène. D’autre part, des troubles cardiaques engendrés par l’ingestion d’huiles végétales hydrogénées, très riches en acides gras trans, ont été signalés via différentes études. Ces acides gras trans étant également associés au cancer, au diabète et à l’obésité. De quoi donner matière à réflexion à certains quant à leurs habitudes alimentaires à l’avenir. Ou pas…

AK

Crédit photo : Wikimedia Commons (CC/Mr. Blue MauMau) (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

« J’ai fait l’amour avec le diable ». Pourquoi des Catholiques se sont opposés au concert d’Anna Von Hausswolff à Nantes

Le 7 décembre 2021, de nombreux fidèles catholiques, beaucoup de jeunes, se sont rassemblés devant l’église Notre-Dame du Bon-Port...

Gwern-ar-Sec’h : Mohammed ha Rizk pennoù bras an trafikerezh dramm

Kondaonet eo bet c'hwec'h paotr d'ar meurzh 07 a viz kerzu gant lez-varn Roazhon evit trafikerezh drammoù. Etre Gwern-ar-Sec'h (Bro...

Articles liés