brest

Avec la crise sanitaire Covid-19, de nombreux ménages de la métropole brestoise ont constaté une diminution sensible de leur revenus. Les élus ont à la suite de ce constat décidé la création d’un « fonds d’urgence logement » – temporaire, attribuable sous certaines conditions de ressources et d’un montant total de 300 000 euros – à destination de ces familles qui ne bénéficient d’aucune aide sociale.

Quels bénéficiaires ? 

Cette aide ponctuelle délivrée en une seule fois, allouée sous conditions de ressources, s’adresse aux ménages modestes et intermédiaires de l’ensemble des huit communes de la métropole, dont les revenus ont baissé en raison de la crise sanitaire, mais qui demeurent exclus de tous les dispositifs d’aides déjà existants (aides sociales habituelles) ou exceptionnellement créés pour faire face à la pandémie (aide du 15 mai du gouvernement à destination des bénéficiaires du RSA, de l’ASS et de l’APL), quelle que soit leur activité professionnelle (salarié(e)s , intérimaires, autoentrepreneurs et salarié(e)s indépendant(e)s…), et qu’ils soient locataires ou propriétaires occupants.

Connaître une baisse de revenus du fait de la situation de confinement génère un impact plus important du poids des charges liées au logement dans le budget familial. La part du budget des ménages consacrée au logement devra être significative pour permettre le bénéfice de l’aide.

Quelles conditions de ressources et quels justificatifs fournir ?

Les ressources comprennent les revenus d’activités du ménage + les prestations familiales. Les plafonds de revenus sont les plafonds nationaux d’accès au logement locatif public. Pour que l’examen de la demande soit réalisable, il est nécessaire de présenter :

  • Un justificatif d’identité du demandeur (carte d’identité, passeport, titre de séjour)
  • Des justificatifs de ressources :
    • Pour les salariés : bulletins de salaire des mois de février 2020 et avril 2020
    • Pour les travailleurs indépendants : document comptable des mois de février 2020 et avril 2020
  • Les justificatifs de ressources de l’ensemble des personnes présentes au foyer (retraite, AAH, RSA…)
  • Une quittance de loyer ou justificatif de prêt d’accession à la propriété et/ou charges de copropriété (documents récents)
  • Le relevé d’identité bancaire (RIB) du demandeur

Quel montant de l’aide ?

Dans un souci d’équité, les montants d’aides sont calqués sur les aides exceptionnelles accordées par le gouvernement à certaines catégories de ménages.

Ménage Montants accordés
Isolé et couple sans enfant

150 €

Isolé et couple avec 1 enfant

250 €

Par enfant supplémentaire

+ 100 €

Quelques exemples « concrets » de ménages éligibles au fonds d’urgence Logement 

Une personne seule, salariée
Locataire d’un appartement dans le secteur privé
Ressources avant confinement 1 800 euros
Ressources avril 1 476 euros
Aide possible 150 euros

Un couple sans enfant, salarié
Propriétaire d’un appartement ancien
Ressources avant confinement 2 900 euros
Ressources avril 2 378 euros
Aide possible 250 euros

Une personne seule avec 2 enfants, salariée
Locataire d’une maison
Ressources avant confinement 2 861 euros
Ressources avril 2 346 euros
Aide possible 350 euros

Un couple avec 3 enfants
Propriétaires d’une maison
Travailleur indépendant
Ressources avant confinement 3 696 euros
Perte d’activité pour Monsieur durant le confinement
Aide possible 450 euros

L’aide concernera les mois de mars, avril et mai 2020. Le dispositif sera actif et les demandes pourront être déposées à partir du mardi 2 juin. Une seule aide accordée par ménage. Réception des demandes jusqu’au 30/08/2020.

Contact 

Les demandes doivent être faites en priorité par mail au : [email protected] ou sur appel téléphonique au 02.98.33.56.59.

Illustration : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine – V