« Monde d’après » : et si les Français plébiscitaient la décentralisation ?

A LA UNE

Une enquête d’opinion sur ce que certains nomment le « monde d’après » menée auprès de Français permet notamment de déceler une volonté accrue de décentralisation. Entre autres.

Une volonté de changement des comportements et des habitudes

Y aura-t-il réellement un avant et un après à la crise du Covid-19 et au confinement que nous venons de connaître ? Si la discussion est ouverte à ce sujet, un sondage réalisé par OpinionWay pour le collectif « Après, Maintenant ! » a questionné 1 042 individus du 3 au 5 juin dernier afin de cerner « la propension des Français à faire des efforts pour une cause ».

Ainsi, chaque sondé s’est vu proposer la question « Vous, personnellement, aujourd’hui, êtes-vous prêt à faire des efforts sur la longue durée pour soutenir chacune des causes suivantes ? », sur 13 thématiques. Les résultats ont alors mis en lumière cinq préoccupations principales chez les interrogés :

  • 1 . « Lutter contre le gaspillage, et m’engager à faire mes courses en veillant à la date de consommation, à ce que les emballages soient recyclables et limiter ceux en plastique » (88 %)
  • 2. « Relocaliser l’industrie en France et privilégier quand ils existent les produits français » (87 %)
  • 3. « Revaloriser les métiers essentiels à la société (soignants, caissiers, livreurs, éboueurs, etc.) » (86 %)
  • 4. « Prendre le temps de vivre, de favoriser l’équilibre vie professionnelle / vie personnelle, le temps passé en famille, ralentir le rythme » (85 %)
  • 5. « Produire et consommer des produits locaux et m’engager dans une consommation qui privilégie des circuits courts entre le producteur et le consommateur final, quitte à avoir moins de choix ou à payer plus cher » (82 %)

Plus largement, l’enquête souligne qu’une très large majorité des Français se dit prête à faire des efforts sur le long terme en modifiant ses comportements et ses habitudes de consommation pour changer de modèle de société. Plus de 80 % des Français sont prêts à faire des efforts à titre personnel pour les cinq mêmes causes.

La décentralisation plébiscitée dans la « France d’après » ?

Si la volonté de « relocaliser l’industrie en France et privilégier quand ils existent les produits français » arrive en deuxième position, nous retrouvons en sixième place (78 %) celle de « renforcer la décentralisation » et de « donner plus de pouvoir aux collectivités locales ».

Une décentralisation qui traduit notamment des attentes nouvelles en matière de fonctionnement démocratique avec des Français manifestement enclins à tenter davantage d’expérimentations de démocratie locale, via des consultations et l’implication des citoyens, à tous les niveaux.

décentralisation
Source : dossier de presse sondage OpinionWay
décentralisation 2
Source : dossier de presse sondage OpinionWay

Consommer mieux et plus local

Enfin, une consommation plus locale, raisonnée et durable est aussi l’un des changements possibles à venir si l’on en croît le sondage. 75 % des interrogés se disent prêts à s’engager à consommer moins, à acheter des produits plus durables et limiter les achats plaisir, mêmes modestes.

Dans le même temps, ils sont 88 % à vouloir « lutter contre le gaspillage, et s’engager à faire leurs courses en veillant à la date de consommation, à ce que les emballages soient recyclables et limiter ceux en plastique ». Une volonté de changement qui ne demande désormais plus qu’à être confirmée durant les prochains mois. Ou pas.

AK

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine – V

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

« J’ai fait l’amour avec le diable ». Pourquoi des Catholiques se sont opposés au concert d’Anna Von Hausswolff à Nantes

Le 7 décembre 2021, de nombreux fidèles catholiques, beaucoup de jeunes, se sont rassemblés devant l’église Notre-Dame du Bon-Port...

Gwern-ar-Sec’h : Mohammed ha Rizk pennoù bras an trafikerezh dramm

Kondaonet eo bet c'hwec'h paotr d'ar meurzh 07 a viz kerzu gant lez-varn Roazhon evit trafikerezh drammoù. Etre Gwern-ar-Sec'h (Bro...

Articles liés