Environnement. Les Recycleurs Bretons s’occupent des vieux bateaux

A LA UNE

L’immigration clandestine redouble en Mer Méditerranée, l’Union européenne baisse la garde

Il y a un an, trois organisations internationales paragouvernementales prédisaient un afflux massif de clandestins en Europe lors du...

Santé. Le rhume des foins empoisonne la vie de plus en plus de Français

Rhume persistant, yeux rouges et larmoyants, éternuements… l'omniprésence du Covid-19 dans l'actualité ne doit pas faire oublier que le...

Michel Maffesoli (L’Ère des soulèvements) : « Ce vitalisme que l’élite ne veut pas voir me donne espérance » [Interview]

Les éditions du Cerf viennent d'éditer un nouvel ouvrage important de Michel Maffesoli intitulé « l'Ère des soulèvements »....

De la belle aube au triste soir. La tragédie d’une famille française en Algérie [Interview]

Il n’est pas de vie qui ne soit inextricablement mêlée à notre histoire collective. Le livre De la belle...

Plusieurs dizaines de milliers de bateaux sont laissés à l’abandon sur le territoire français, une menace écologique contre laquelle les Recycleurs Bretons agissent depuis plus de 10 ans. Ils lancent une grande campagne de sensibilisation auprès des particuliers et des professionnels du nautisme afin de les inciter à recycler responsable.

La France compte plus d’un million d’immatriculations de bateaux de plaisance contre 30 000 en 1966, 12 000 étant mis hors d’usage chaque année. Les coques qui ne se détériorent pas, les hydrocarbures non contenus, les bateaux laissés à l’abandon, voire coulés en mer, représentent un danger majeur pour l’environnement.

Les Reycleurs Bretons, une démarche éco-responsable

Les Recycleurs Bretons ont participé très activement à ce qui est devenue la première filière de déconstruction au monde et de recyclage des bateaux de plaisance en fin de vie.

L’activité de recyclage des bateaux de plaisance en fin de vie fait appel à des compétences spécifiques et à une connaissance très fine des filières de dépollution, de déconstruction et de valorisation des déchets. Dotés de sites dont les installations sont classées pour la Protection de l’Environnement (ICPE), 2712-3, et bénéficiant d’un enregistrement préfectoral pour les activités d’entreposage, de dépollution, de démontage ou de découpage des bateaux de plaisance, les Recycleurs Bretons comptent 4 sites parmi les 8 sites agréés par l’APER en Bretagne.

La filière française, unique au monde

En 2009, la FIN (Fédération des Industries Nautiques) crée l’APER (Association pour une Plaisance Eco-Responsable), afin d’organiser une filière de déconstruction des bateaux de plaisance en fin de vie. L’APER apporte une solution aux détenteurs de bateaux hors d’usage qui souhaitent s’en séparer tout en acceptant d’en assumer le coût.

En 2019, l’APER devient l’éco-organisme officiel de la filière de déconstruction. Son objectif est de financer la déconstruction de 20 000 à 25 000 bateaux sur les 5 prochaines années.

Comment ça marche ?

L’APER finance la déconstruction des unités d’une taille de 2,5 à 24 mètres après étude du dossier transmis par le propriétaire du bateau, via le site internet www.recyclermonbateau.fr.

Une fois le dossier validé par l’APER, le propriétaire peut apporter son bateau vers le site de déconstruction gratuitement ou faire appel aux Recycleurs Bretons pour en assurer le transport.

Ces derniers vont alors le désarmer, le dépolluer et le déconstruire en triant les différents matériaux qui le composent (métaux, bois, plastique etc.). Les bois et les métaux seront valorisés. Les autres matières seront alors triées afin d’être traitées au Centre de Tri Haute Performance de Guipavas pour être transformées en Combustible Solide de Récupération (CSR). Ce combustible sera ensuite utilisé dans les chaufferies dont sont équipés les pays nordiques comme la Suède. Au total, ce sont près de 90 % de la matière qui seront valorisés.

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine – V

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Patrick Buisson interrogé par Charlotte d’Ornellas : « La modernité nous met face à notre propre vide » [Interview]

Patrick Buisson politologue et ancien conseiller personnel du président Sarkozy, publie un nouvel essai qui raconte tout ce que...

Tour d’Italie. Caleb Ewan remporte la 7ème étape du Giro

Deuxième victoire d'étape pour Caleb Ewan (Lotto-Soudal) le 14 mai 2021, à l'occasion de la 7ème étape du Giro....

Articles liés

Conférence. Les super pouvoirs des insectes, par François Lasserre

Les adaptations et les capacités des insectes sont infiniment multiples et surprenantes. Non seulement ils sont les animaux les plus diversifiés du monde (entre...

Environnement. Pas loin de 20% des espèces de la faune et flore sauvages sont menacées en France

A ce jour en France, 2 430 espèces sont menacées et 187 ont disparu ou sont éteintes selon un bilan publié l’occasion de la journée mondiale...

Projet de loi pour le climat : les attentes des Français selon un sondage

Le projet de loi vaguement issu des 146 propositions de la Convention citoyenne pour le climat sera présenté ce mercredi en Conseil des ministres. Parmi...

Jugement dans l’Affaire du Siècle : l’État français condamné pour inaction climatique

Dans son jugement sur l'Affaire du Siècle, prononcé le 3 février 2021, le tribunal administratif de Paris reconnaît la responsabilité de l'État français dans...