ASER est un « Mouvement souverainiste pour la défense de la culture, des valeurs et traditions françaises constitué de citoyens amoureux de leur pays et ne voulant plus rester spectateurs de sa décadence ». Implantée sur les rives « droite et gauche » de la Rance, l’association veut « Sauver la France » et regrouper un maximum de citoyens, quelle que soit leur étiquette politique.

« Devant le naufrage de notre pays, l’assassinat de “l’Identité Française” et à l’aube d’une guerre civile, nous ne pouvions rester simples spectateurs.

La France est attaquée de toutes parts,

  • Attaque du fondement de la nation en salissant et détruisant ses institutions (dans le but de les remplacer).
  • Dénaturation et instrumentalisation de la langue française (ex : patriote = fasciste).
  • Effacement de l’histoire par la destruction des monuments et réécriture des manuels scolaires.
  • Intimidation ou menace sur les élus de la République pour créer des déserts démocratiques pour instaurer des territoires où la loi républicaine n’est plus applicable.

ASER propose un laboratoire d’idées ouvert à tout citoyen aimant son pays, désirant être écouté et apporter sa contribution à ce combat. Nous ne croyons plus à la puissance unique des partis politiques mais à la puissance des idées. Nous sommes un espace de libre expression. Nous allons mettre une puissance créatrice à votre service en menant des combats légitimes et en proposant des conférences et actes citoyens » explique Luc Tacher, qui anime « la rive gauche » avec Jean-Yves Fievet.

Communiqué incisif dans lequel on peut lire également :

Nous ne sommes pas une machine à créer des candidats mais à créer des idées ! Preuve vivante que les idées peuvent passer au-dessus des partis. Nous sommes au-delà des étiquettes politiques. Des idées peuvent jaillir et déboucher sur de grands projets sans être bloquées par des intérêts personnels. Nombreux sont les membres du Mouvement qui connaissent l’appareil politique et c’est un « savoir-faire » que nous mettrons à disposition.

ASER ne vit pas dans la nostalgie des générations précédentes. Nous avons conscience que la société doit évoluer mais nous estimons que dans le fil du temps certaines valeurs doivent perdurer. Il y a un fondement civilisationnel qui est immuable.

Si la France a sa place dans l’Europe des nations, la Bretagne a la sienne dans la « Nation France ». Aimer son pays et sa région n’est pas incompatible.

Qu’est-ce que le Souverainisme ?

« Le souverainisme se définit par une défense de la souveraineté nationale par opposition au transfert de l’exercice du pouvoir à un niveau supranational. Les partisans du souverainisme dénoncent ce transfert de souveraineté comme menaçant l’identité nationale, ou comme nuisant aux principes démocratiques en éloignant les citoyens de leurs élus. » De droite ou de gauche, tous ont en commun de mettre en perspective l’histoire de la France et les étapes de sa création en tant qu’État-nation pour refuser cette forme d’« unionisme » que pratiquent les partisans de l’Europe fédérale.

Dans les prochains mois nous mènerons des actions pour la défense de notre souveraineté en organisant des réunions thématiques avec des invités reconnus ou en menant des actions  citoyennes et dans le respect de la loi pour la préservation du patrimoine. La défense de la langue française, de nos valeurs et de notre histoire seront des priorités.

C’est notre droit le plus légitime de défendre notre identité et en finir avec la repentance. L’histoire ne se juge pas ! Soyons fiers d’être Bretons et Français.

Vous aussi, ne restez plus simple spectateur et agissez. Prenez votre part dans ce combat pour la survie de notre mémoire collective. N’abandonnons pas notre pays à des gens sans mémoire, sans reconnaissance.

Pour contacter l’association : [email protected]

Illustration : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine – V