Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Immigration. Avec le déconfinement, les arrivées de migrants bondissent en mai

L’Agence européenne de garde-frontières et de garde-côtes Frontex a indiqué que le nombre de migrants à pénétrer en Europe au mois de mai avait bondi, après un mois d’avril plus calme en raison du Covid-19.

Cinq fois plus de migrants en mai

Avec le déconfinement amorcé en Europe durant le mois de mai, les tentatives des migrants de gagner illégalement l’UE sont reparties à la hausse. Frontex, l’Agence européenne de garde-frontières et des garde-côtes, a déclaré lundi 15 juin que 4 300 passages non autorisés ont été enregistrés en mai contre environ 900 en avril. Soit le total le plus bas depuis le début de la collecte des données en 2009.

Ce répit relatif concernant l’afflux d’extra-Européens aura donc été de courte durée du fait de l’assouplissement des mesures de confinement et de la réouverture des frontières.

Par ailleurs, entre le début de l’année 2020 et la fin mai, 31 600 passages de migrants illégaux ont été recensés par Frontex. Ce qui représente une diminution de 6 % par rapport à la même période en 2019. Mais la caractéristique de ces migrants étant d’être, justement, entrés illégalement en Europe, difficile de savoir quel crédit accorder à un tel comptage…

La Méditerranée orientale, route la plus prisée ?

Quant à la répartition des flux, l’Agence européenne indique que 12 700 migrants (soit 28 % de moins qu’il y a un an) sont arrivés par la « route de la Méditerranée orientale » depuis le début de l’année, dont 1 250 au cours du mois de mai. Cette route, majoritairement empruntée par des individus en provenance d’Afghanistan, relie donc la Turquie à la Grèce via les îles de la mer Égée, tristement célèbres pour leurs camps surpeuplés et pour les incidents réguliers qui y ont lieu.

Autre moyen de gagner l’UE, la « route de la Méditerranée centrale » qui voit des migrants quitter les côtes libyennes pour tenter de rejoindre Malte et l’Italie. Un parcours qui a permis, toujours d’après les chiffres de Frontex, à plus de 5 500 migrants d’atteindre l’Europe (environ trois fois plus qu’au cours de la même période de 2019), dont 1 000 au mois de mai. Une hausse de 40 % par rapport au moins d’avril. Les migrants tentant la traversée par cette voie sont principalement issus du Bangladesh, du Soudan ou encore de Côte d’Ivoire.

La pression migratoire ne faiblit pas

Enfin, dernière option maritime pour les clandestins extra-européens, celle de la Méditerranée occidentale via l’Espagne. Là aussi, les arrivées sont reparties en flèche, avec un nombre de migrants enregistrés par Frontex ayant presque quadruplé en mai (plus de 650) par rapport à avril. Toutefois, l’Agence note une baisse entre les cinq premiers mois de 2020 (3 700 individus) et ceux de 2019, tandis que près de la moitié de ces migrants illégaux étaient d’origine algérienne.

Dernière option pour les candidats à l’immigration, la route des Balkans occidentaux a vu passer 6 900 migrants depuis le début de l’année 2020. Une hausse de 50 % par rapport à la même période en 2019. Concernant le mois de mai dernier, 900 passages frontaliers illégaux ont été enregistrés, multipliant par 10 le nombre du mois d’avril.

Pour rappel, nous évoquions voilà deux semaines un rapport produit par l’Office des Nations unies contre la drogue et le crime concernant les effets du Covid-19 sur le trafic de migrants, lequel révélait qu’en Libye, 650 000 migrants seraient prêts à prendre la mer vers l’Europe.

AK

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine – V

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

Les commentaires sont fermés.

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Sociétal

Paris : les immigrés clandestins surreprésentés chez les violeurs de rue

Découvrir l'article

A La Une, Economie, Immigration, Social, Sociétal

Immigration économique. Gabriel Attal va « faciliter » l’embauche de travailleurs extra-européens dans le secteur agricole

Découvrir l'article

Politique

Fabrice Leggeri, ex-directeur de Frontex : « La Commission européenne voit l’immigration illégale comme un projet et non pas comme un problème »

Découvrir l'article

Immigration, International, Sociétal, Vidéo

Royaume-Uni. Rémunérer des influenceurs TikTok pour dissuader les clandestins ? [Vidéo]

Découvrir l'article

NANTES

Deux migrants multirécidivistes narguent la justice…et écopent d’une peine avec sursis à Nantes

Découvrir l'article

Sociétal

Pouvoir d’achat, Santé, Immigration, Déliquance : les principales priorités des Français

Découvrir l'article

Immigration, Local, RENNES

Rennes : une association immigrationniste campe devant l’entrée de la préfecture

Découvrir l'article

Immigration, International

Royaume-Uni. Un nouveau coup d’arrêt pour le projet d’expulsion des clandestins vers le Rwanda ?

Découvrir l'article

Sociétal

Accueillir des migrants avec moins d’énergie ? Avec O. Delamarche et Charles-Henri Gallois

Découvrir l'article

A La Une, Economie, Sélection de la rédaction

Immigration. Dysfonctionnements, situation financière précaire et dépendance aux subventions publiques : Coallia épinglée par la Cour des Comptes

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Ne ratez pas notre prochaine enquête sans filtre sur un sujet tabou !

Inscrivez-vous dès maintenant à notre newsletter confidentielle.

🔍 Recevez nos analyses pointues et nos scoops exclusifs directement dans votre boîte mail. 🔍