« Elle ne sera pas le prochain chef de l’Etat » : Robert Ménard lâche Marine Le Pen en vue de 2022

A LA UNE

Invité de BFMTV-RMC, le maire de Béziers a déclaré qu’il ne voulait pas se « résigner à une défaite annoncée de Marine Le Pen« , estimant qu’elle perdrait « bien sûr » si elle se présentait en 2022 face à Emmanuel Macron.

« Elle est la garantie, l’assurance-vie de M. Macron, elle est la certitude pour M. Macron qu’il sera chef de l’État et je ne veux pas ça« , a poursuivi M. Ménard.

Illustration : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine 

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Thorgal est de retour (bande dessinée)

Créée il y a plus de quarante ans, la bande dessinée Thorgal, teintée de fantastique, est aujourd’hui encore la...

Après Josephine, Bécassine au Panthéon ! [L’Agora]

Avec Josephine Baker (1906-1975), c’est un personnage en grande partie fabriqué selon les méthodes du show business qui entrera...

Articles liés