La Roesti Sailing Team annonce son objectif estival : elle s’attaque au prestigieux record du Tour des îles Britanniques à bord de son Class 40 Banque du Léman. Le duo Valentin Gautier et Simon Koster s’est associé à Justine Mettraux dans l’optique de participer à la Transat Québec-St-Malo en juillet, hélas annulée à cause de la pandémie. L’équipe visera donc cette tentative de record, avec le même équipage 100% Suisse, sur un parcours tout aussi engagé (voir plus!) qu’une traversée de l’Atlantique.

« Nous voulions mettre sur pied quelque chose qui ressemble à ce qui était prévu lors de la Transat Québec St Malo », confie Valentin. « Naviguer avec Justine sur ce projet engagé est donc dans la continuité logique ! »

Le parcours inclut toutes les îles britanniques : l’Angleterre, les Îles Scilly, l’Irlande, l’Ecosse, les Îles Shetland. « Nous allons monter très au nord ! A l’ouest, la météo est compliquée. A l’est, entre bancs de sables, plateformes pétrolières, champs d’éoliennes, c’est bien chargé. Puis il faut affronter la Manche, avec son trafic maritime. C’est une zone très compliquée. En terme de difficultés, nous sommes au-delà d’une Transatlantique. Nous nous réjouissons de ce projet bien engagé ! »

Le parcours est d’une longueur de 1’800 milles, soit 3’400km. Le temps de référence pour les bateaux de moins de 40 pieds est détenu par Phil Sharp, qu’il a établi en course, en Class 40 en 2018, en 8 jours, 4 heures, 15 minutes et 49 secondes. « Nous avons recommencé les navigations et travaillons les différentes configurations de voiles selon les conditions. Nous affinons les polaires pour être à 100% du bateau à toutes les allures. Nous avons également commencé les entraînements offshore, avec Justine. Cela se passe très bien entre nous trois ! Nous progressons en vie à bord, en manoeuvres, en navigation. »

Ce record est l’un des plus prestigieux d’Europe. Il est tenté régulièrement par des voiliers de différentes tailles. « Il a un grand historique », se réjouit Simon. « Nous nous attaquerons au record destiné aux bateaux de moins de 40 pieds, notre Class 40 Banque du Léman est idéal pour cette catégorie. C’est un bateau de course au large qui a déjà fait ses preuves. Nous avons un bon avantage du fait que le bateau est récent, et très performant au reaching. L’objectif est que le voilier soit prêt pour la deuxième semaine de juillet, et d’être dans les starting blocks si une fenêtre météo se présente. Nous serons d’attaque pour tenter le record à ce moment-là ! »

Seule inconnue dans la préparation de la Roesti Sailing Team à ce jour : le lock down en Grande Bretagne n’est pas encore levé, la navigation n’est donc pas autorisée partout. L’équipe attend les autorisations pour pouvoir s’élancer, mais tout semble en bonne voie en vue d’une tentative de record cet été !

Vous pourrez suivre la tentative de record en direct sur les réseaux sociaux et le site web.

Illustration : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine