Présidentielle en Pologne : le conservateur anti-immigration Andrzej Duda (PiS) largement en tête au 1er tour

A LA UNE

Napoléon : « Ma vie est un roman »

Ce mot, peut-être apocryphe, ne manque pas, de toute façon, de justesse. C’est d’ailleurs pourquoi Napoléon Bonaparte a autant...

Brest. Une semaine « brûlante » dans les quartiers « sensibles » de Pontanézen et Bellevue

Brest a été le théâtre de plusieurs épisodes de violence urbaine, dans les quartiers de Pontanézen et de Bellevue,...

Il y a 100 ans était fondée l’Irlande du Nord. Quelle histoire ? Quel avenir ? Explications et sondage.

Ce 3 mai 2021, l'Irlande du Nord fête les 100 ans de sa création. Entité britannique, la province britannique...

La Bretagne, région française la plus impliquée dans la traite des Noirs ?

Des Bretons ont joué un rôle massif dans le commerce des esclaves, un business florissant de l'époque des Lumières....

Un livre sur les trois épurations dans l’armée française entre 1940 et 1966 [Interview]

André Bourachot et Henri Ortholan sont deux officiers de l’armée de terre, un général en 2ème section et un...

Le président polonais, le conservateur Andrzej Duda, est arrivé en tête du premier tour de l’élection présidentielle dimanche. Il affrontera son rival libéral Rafal Trzaskowski lors du second tour le 12 juillet, selon les résultats d’un sondage à la sortie des urnes.

C’est la présidentielle la plus mobilisatrice de l’histoire récente de la Pologne Le taux à 17h était de 49% soit 14 points de plus qu’il y a 5 ans. Sont qualifiés pour le second tour de la présidentielle le 12 juillet : le président sortant Andrzej Duda avec 41,8% et le maire de Varsovie Rafał Trzaskowski avec 30,4% Et une participation record de 62,9%.

Le président sortant s’est félicité de son résultat. « Je remporte ce 1er tour grâce à vos voix de façon absolument incontestable. L’avance est énorme et je vous en suis reconnaissant« , a-t-il déclaré lors de sa soirée électorale à Lowicz dans le centre de la Pologne.

Le second tour opposera donc un président sortant, soutenu par Donald Trump, défenseur de l’identité polonaise, fervent opposant au lobby LGBT et immigrationniste, à son « chevalier noir », qui se présente comme « défenseur des minorités » et qui est bien entendu soute par la presse mainstream occidentale et les commissaires politiques non élus de l’Union Européenne.

Verdict le 12 juillet prochain.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine 

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Natalité en crise : pas de baby-boom spécial Covid

Au sommaire : Actualités des parents : pas de baby-boom spécial Covid Consommation : anniversaire pour vos enfants, pourquoi...

Seule boxeuse professionnelle en Bretagne, elle rêve de décrocher un titre de championne de France

Seule boxeuse professionnelle en Bretagne, la guingampaise Sandra Morcet va enfin pouvoir disputer son combat pour le titre de...

Articles liés

Pologne. Tysol, l’hebdomadaire du syndicat polonais Solidarność, lance une version francophone [Interview]

Tygodnik Solidarność est un hebdomadaire polonais. Lancé et publié par le mouvement Solidarité le 3 avril 1981, il a été interdit par la République...

Pologne. Malgré une politique nataliste, le déficit démographique s’accentue

Malgré une politique nataliste mise en place par les autorités en Pologne, le déficit démographique s’accentue. Ainsi, la natalité est repartie à la baisse...

Mère courage, une famille nombreuse en Pologne

Faire son chemin quand on est une famille nombreuse installée dans la campagne polonaise est tout sauf évident. Pourtant, Agata et son mari Henryk y...

Décodage. Cinq faits à connaître au sujet du veto hongrois au budget de l’UE

La Hongrie et la Pologne sont une fois de plus montrées du doigt et pointées comme étant les brebis galeuses de l'Union européenne, simplement...