Humza Yousaf, ministre de la Justice, trouve qu’il y a trop de Blancs aux responsabilités en Ecosse

A LA UNE

Michel Maffesoli (L’Ère des soulèvements) : « Ce vitalisme que l’élite ne veut pas voir me donne espérance » [Interview]

Les éditions du Cerf viennent d'éditer un nouvel ouvrage important de Michel Maffesoli intitulé « l'Ère des soulèvements »....

De la belle aube au triste soir. La tragédie d’une famille française en Algérie [Interview]

Il n’est pas de vie qui ne soit inextricablement mêlée à notre histoire collective. Le livre De la belle...

« My life in loyalism ». Acteur majeur des Accords du Vendredi Saint, Billy Hutchinson évoque son engagement unioniste/loyaliste en Irlande du Nord [Interview]

Les éditions irlandaises Merrion Press ont sorti récemment un livre intitulé « My life in loyalism » signé Billy Hutchinson. Si les...

Yves Chauvel (La Bretagne en héritage) : « L’argent de la Région doit aller en priorité voire intégralement aux associations qui promeuvent la Bretagne...

Alors que Le Télégramme publiait récemment les résultats d'un sondage sur les élections régionales à venir, nous n'y avons...

Mais pour qui se prennent ces envahisseurs ? C’est en substance la question que doivent se poser de nombreux écossais, lorsqu’ils voient des interventions hallucinantes comme celle d’Humza Yousaf, qui non content d’être ministre de la Justice d’Ecosse alors que rien dans ses origines ne l’y prédestinait, trouve désormais qu’il y a trop de Blancs aux responsabilités dans le pays de William Wallace.

Cela se passait début juin, après l’annonce de la mort de George Floyd.

Le ministre de la Justice a déclaré que non seulement les membres de la communauté noire et les minorités ethniques devaient supporter des « insultes racistes », mais que le racisme « tuait littéralement les minorités ». Abordant la question de la race en Écosse, M. Yousaf a déclaré que la mort de M. Floyd « nous obligent à nous regarder dans un miroir ». Des propos qui pourraient prêter à sourire, lorsque l’on sait que l’Ecosse est une nation blanche depuis sa création, et que M. Yousaf ne doit sa présence ici que par les accords du Commonwealth (accords que prétendent par ailleurs dénoncer les nationalistes progressistes écossais, qui ne sont pas à une contradiction près).

Mais plus c’est gros, plus ça passe en ces temps de lynchage politique et médiatique contre les Blancs, y compris sur leurs terres ancestrales. Ce dernier a ajouté : « C’est le moment où nous devrions tous commencer à nous sentir mal à l’aise. » ….

Puis le ministre de la Justice a ensuite indiqué que les personnes avec lesquelles il traite quotidiennement dans le cadre de son poste ministériel étaient toutes blanches. En récitant les noms des responsables du monde judiciaire et de la police, M. Yousaf les a ponctués du mot « Blanc », avant de passer à la profession médicale, aux syndicats et aux responsables du gouvernement écossais.

« Nous devons accepter la réalité et les preuves qui nous sont présentées, à savoir que l’Écosse a un problème de racisme structurel./Prenez ce parlement comme exemple – plus de 300 députés ont été élus et sont partis de ce parlement et en 20 ans, pas un seul noir n’a été membre du Parlement écossais »

M. Yousaf s’est ensuite adressé directement aux Blancs, en disant « en tant que personnes de couleur, nous n’avons pas besoin de vos gestes ».

 Il a ajouté : « Ne vous contentez pas de nous dire que vous n’êtes pas raciste – je considère cela comme le strict minimum – vous devez être antiraciste. »

Voir son intervention ci-dessous :

Il ne s’est trouvé aucun député blanc pour contredire M. Yousaf, ou lui suggérer, éventuellement, de retourner sur la terre de ses ancêtres à l’abris du racisme dont il souffre tellement qu’il est ministre de la Justice dans un pays fondé par et pour des Blancs.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine 

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Ar ravoù berzet er Morbihan

D'ar merc'her 12 a viz mae ez eus bet embannet ur skrid-embann gant prefed ar Morbihan evit difenn strizh...

« N’y va pas». Lettre ouverte à Éric Zemmour [ L’Agora]

Cher Camarade, C’est comme ton Grand Ancien, puisque tu es sorti de la rue Saint-Guillaume promotion 1979 (SP) et moi...

Articles liés

Faut-il se réjouir de la victoire des nationalistes en Ecosse ? [L’Agora]

Faut-il se réjouir de la victoire des nationalistes en Écosse ? Une fois passée l’euphorie d’un week-end triomphant notamment chez ceux qui espèrent que la...

Ecosse. Après leur victoire aux élections, les nationalistes demandent un référendum sur l’indépendance

Lors des élections de la semaine dernière en Ecosse, le Scottish National Party (SNP) rate de peu la majorité absolue, comme nous l'avions indiqué,...

Elections en Ecosse : La majorité pour le SNP ne tient qu’à un fil

Lors des élections en Ecosse, le SNP (parti nationaliste écossais, de gauche) a remporté trois sièges clés, mais ses espoirs d'obtenir une majorité globale...

Pays de Galles. Les travaillistes remportent 30 sièges et une majorité au Parlement gallois. Echec pour le Plaid Cymru

A l'occasion des élections du moi de mai 2021 au Royaume-Uni, concernant le Pays de Galles, les travaillistes ont remporté 30 sièges au Parlement...