La Journée nationale des Sauveteurs en Mer – Mille SNSM – a eu lieu le 28 juin dernier. La crise sanitaire actuelle ne permettant pas les rassemblements, cette quatrième édition a été organisée virtuellement, mais a remporté un franc succès : le concours photo a rassemblé plus d’un millier d’amateurs de photographies ; et les amoureux de la mer se sont mobilisés sur le web, les réseaux sociaux, et ont apporté leur soutien aux Sauveteurs en Mer.

En sensibilisant le grand public et tout particulièrement les adeptes de loisirs nautiques et les estivants, les sauveteurs bénévoles ont rappelé, à l’occasion de cette journée nationale, qu’ils sont toujours prêts à intervenir de la plage au large, de jour comme de nuit et parfois au risque de leur vie, pour porter gratuitement secours à toute personne en difficulté.

Du 8 au 27 juin, plus de 1 500 participations ont été enregistrées pour le grand concours photo « Mille et une photos pour la SNSM » sur le thème de la mer et du littoral métropolitain et d’outre-mer. Le 28 juin, jour-J de la Journée nationale des Sauveteurs en Mer, la grande mosaïque photo inédite sous ce format digital a été dévoilée.

L’appel aux dons se poursuit : des dons indispensables pour pérenniser le modèle bénévole de la SNSM

Durant tout le mois de juin, et encore en ce début d’été, la campagne d’appel aux dons se poursuit pour sensibiliser le grand public à l’organisation unique du sauvetage en mer en France et au rôle primordial des Sauveteurs en Mer bénévoles, notamment à l’approche de la saison estivale, où les vacanciers retrouveront mer et plages avec impatience.

Ce coup de projecteur est vital pour la SNSM qui doit faire face à des enjeux majeurs pour son avenir : la formation des sauveteurs, le développement et l’acquisition de ses équipements, ainsi que le renouvellement d’une flotte de plus de 450 bateaux de sauvetage, en particulier de navires hauturiers.

Pour garantir leur efficacité dans la durée et la sécurité de tous, l’association doit mobiliser plus largement le grand public qui profite de l’ensemble des loisirs offerts par la mer et les plages et solliciter sa générosité. Les 150 000 donateurs que compte la SNSM restent un nombre bien modeste au regard des millions de personnes qui profitent du littoral et peuvent avoir un jour besoin des sauveteurs : près de 37 000 personnes prises en charge, en 2019, de la plage au large.

Toujours prêts à secourir, parfois au risque de leur vie, les bénévoles ont besoin de moyens pour intervenir.

Des besoins à venir sur 10 ans

Dans les dix prochaines années, en raison du vieillissement de sa flotte de sauvetage, la SNSM doit renouveler 140 bateaux pour un montant avoisinant 100 millions d’€. Pour cette année 2020, 27 bateaux sont renouvelés ou font l’objet d’une modernisation à mi-vie.

Les sauveteurs étant de moins en moins issus de professions maritimes (27% des équipages), leur formation est devenue un enjeu majeur pour leur sécurité et celle des personnes qu’ils secourent, et représente aujourd’hui un budget de près de 5 millions €/an, amené à croître significativement dans les prochaines années.

Enfin, la technologie et la règlementation évoluent rapidement et le budget des équipements pour la protection des sauveteurs et celle des personnes secourues augmente régulièrement. Electronique de navigation, jumelles de vision nocturne ou caméras infra-rouge, gilets de sauvetage, défibrillateurs semi-automatiques,…autant d’équipements, essentiels à la sécurité de tous qui pèsent lourd dans les budgets.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2018, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine