Faut-il enlever le droit de vote à partir d’un certain âge ? [L’Agora]

A LA UNE

Isabelle Le Callennec (Hissons haut la Bretagne) : « être la région du plein emploi durable, d’une transition écologique aboutie, d’une cohésion sociale à...

La campagne électorale pour les élections régionales bat son plein. Après avoir interrogé Daniel Cueff (« Bretagne ma vie...

Toussaint Louverture. Le héros noir était-il propriétaire d’esclaves ?

Interrogée sur ce point troublant par Stéphane Bern, Rokhaya Diallo dédramatise : avant la Révolution, c'est vrai, Louverture a...

Christophe Dolbeau : « Lorsque je parle de parias, je pense aux intouchables, aux lépreux, aux pestiférés de la politique » [Interview]

Christophe Dolbeau, écrivain et correspondant de presse (il a collaboré à des journaux croates de l'émigration comme Studia croatica...

L’immigration clandestine redouble en Mer Méditerranée, l’Union européenne baisse la garde

Il y a un an, trois organisations internationales paragouvernementales prédisaient un afflux massif de clandestins en Europe lors du...

Santé. Le rhume des foins empoisonne la vie de plus en plus de Français

Rhume persistant, yeux rouges et larmoyants, éternuements… l'omniprésence du Covid-19 dans l'actualité ne doit pas faire oublier que le...

Faut-il enlever le droit de vote à partir d’un certain âge ? Je me pose cette question en discutant avec de nombreuses personnes âgées, qui perdent petit à petit leurs facultés intellectuelles, l’âge n’aidant pas c’est certain.

Alors certes, les personnes âgées sont toujours des citoyens de ce pays. Mais au même titre qu’il faut attendre d’avoir 18 ans pour pouvoir voter, ne peut-on pas imaginer une limite maximale d’âge pour voter ? 80 ans, si il ne fallait citer qu’un seul chiffre.

Pourquoi ? Car les personnes âgées d’une part, aujourd’hui, sont trop facilement influençables. Si Internet est une jungle dans laquelle se perdent de nombreux jeunes et moins jeunes, les personnes âgées qui n’ont très souvent qu’un quotidien de référence (en Bretagne Ouest France ou Le Télégramme) ainsi que le JT de TF1 ou de France 2 ne voient pas le monde comme il est, mais comme une poignée de journalistes souvent militant leur montrent. Premier biais, puissant et important, dans ce qui détermine leur vote.

Les personnes âgées par ailleurs ne devraient pas pouvoir, par leur vote, influencer l’avenir de leurs enfants et de leurs petits enfants, un avenir qu’elles ne connaitront sûrement pas et qu’elles ont pourtant déjà, tout au long de leur vie active, contribué à façonner.

Par ailleurs, les capacités intellectuelles et de réflexion diminuent fortement avec l’âge, les trous de mémoire aussi. Il devrait donc sembler normal dans une société saine qu’il faille se décider, ou à instaurer une limite d’âge pour voter (comme pour conduire d’ailleurs) ou alors, pour ne pas sélectionner en fonction de l’âge qui ne fait pas tout, instaurer une validation du permis de vote.

Imaginons : à partir de 16 ans, vous passer le permis de vote, qui vous est attribué moyennant un test sur vos connaissances de la vie politique, historique, démocratique de notre pays. Plusieurs fois dans votre « vie citoyenne » (tous les 20 ans ?) vous seriez amené à valider de nouveau ce permis de vote, pour bien s’assurer que vous êtes en capacité de décider , comme les autres, de l’avenir de notre pays à tous.

Peut-on réellement en effet permettre à des personnes incapables de nommer les présidents d’un pays, les capitales, les grands évènements de notre histoire, de prendre part à des décisions majeures concernant notre futur ?

Au nom de quoi la voix d’une personne atteinte de la maladie d’Alzheimer et qui ne sait plus reconnaitre ses enfants, serait la même qu’une personne bien portante et connaissant parfaitement le fonctionnement de nos institutions ?

Pourquoi refuse le droit de vote à un jeune de 16 ans, brillant intellectuellement, tout en le maintenant pour une personne sénile à 87 ans, se rendant dans les urnes en trébuchant, et votant bien souvent pour la même famille politique pour qui elle votait déjà il y a 60 ans, sans se rendre compte que le monde a changé ?

Nos démocraties occidentales n’ont plus aucun sens. Le taux d’abstention qui augmente sans arrêt le démontre d’ailleurs. La vie de la cité est de plus en plus troublée. Il est grand temps de mettre un coup de balai, et de changer les choses qui peuvent encore l’être. Avant que tout ne s’effondre et que nous n’ayons que nos yeux pour pleurer…(tout en ayant laisser un monde bien sombre pour nos enfants…)

Julien Dir

Précision : les points de vue exposés n’engagent que l’auteur de ce texte et nullement notre rédaction. Média alternatif, Breizh-info.com est avant tout attaché à la liberté d’expression. Ce qui implique tout naturellement que des opinions diverses, voire opposées, puissent y trouver leur place.

Illustration : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Voyager en train pour pas cher en Europe ? C’est possible

La fin de l’état d’urgence en Espagne rétablit la liberté de déplacement entre les régions, et coïncide avec la...

Marion Maréchal : les confidences d’une patriote

Marion Maréchal parle rarement d'elle, de son parcours, de sa personnalité. Pour Livre Noir elle s'est exceptionnellement prêtée à...

Articles liés

Voyager en train pour pas cher en Europe ? C’est possible

La fin de l’état d’urgence en Espagne rétablit la liberté de déplacement entre les régions, et coïncide avec la libéralisation du transport à grande...

Isabelle Le Callennec (Hissons haut la Bretagne) : « être la région du plein emploi durable, d’une transition écologique aboutie, d’une cohésion sociale à...

La campagne électorale pour les élections régionales bat son plein. Après avoir interrogé Daniel Cueff (« Bretagne ma vie »), Gilles Pennelle (Rassemblement national)...

Marion Maréchal : les confidences d’une patriote

Marion Maréchal parle rarement d'elle, de son parcours, de sa personnalité. Pour Livre Noir elle s'est exceptionnellement prêtée à l'exercice au cours de ce...

« En 2050, 50% de la population française sera métissée » : le Grand Remplacement validé par Jean-Luc Mélenchon ? [Vidéo]

Lors d'un meeting qu'il a tenu le 16 mai dans l'Aveyron, Jean-Luc Mélenchon s'est félicité de voir la France se « créoliser » en...