Incendie de la Cathédrale de Nantes. Un migrant rwandais de 39 ans interpellé et placé en garde à vue [MAJ ; son avocat s’explique]

Du côté de l’enquête concernant l’incendie qui s’est déclaré le 18 juillet dans le cathédrale de Nantes, RTL nous apprend apprend ce dimanche 19 juillet qu’un homme a été arrêté dans le cadre des investigations pour « incendie volontaire ». Interpellé samedi dans la journée, il a été placé en garde à vue.

Voici ce que l’on peut lire :

Il s’agirait d’un réfugié rwandais de 39 ans travaillant comme bénévole pour le diocèse. Ces derniers jours, il se serait plaint avec véhémence de sa situation de migrant et notamment du non-renouvellement de son titre de séjour, sans toutefois évoquer un acte criminel.

Cet homme « était chargé de fermer la cathédrale vendredi soir et les enquêteurs voulaient préciser certains éléments de l’emploi du temps de cette personne« , a déclaré à l’AFP le procureur Pierre Sennès. Les enquêteurs souhaitent également entendre cet homme « sur les conditions de fermeture de la cathédrale », a ajouté le procureur.

« Toute interprétation qui amènerait à impliquer cet homme dans la commission des faits serait prématurée et hâtive » indique toutefois Pierre Sennès, tant l’affaire est sensible.

A noter que Ouest France, premier quotidien de la presse mainstream sur Nantes, masque volontairement la nationalité et la qualité de la personne interpellée.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !