Plouhinec (29). Retour sur la Gorsedd digor 2020

A LA UNE

L’immigration clandestine redouble en Mer Méditerranée, l’Union européenne baisse la garde

Il y a un an, trois organisations internationales paragouvernementales prédisaient un afflux massif de clandestins en Europe lors du...

Santé. Le rhume des foins empoisonne la vie de plus en plus de Français

Rhume persistant, yeux rouges et larmoyants, éternuements… l'omniprésence du Covid-19 dans l'actualité ne doit pas faire oublier que le...

Michel Maffesoli (L’Ère des soulèvements) : « Ce vitalisme que l’élite ne veut pas voir me donne espérance » [Interview]

Les éditions du Cerf viennent d'éditer un nouvel ouvrage important de Michel Maffesoli intitulé « l'Ère des soulèvements »....

De la belle aube au triste soir. La tragédie d’une famille française en Algérie [Interview]

Il n’est pas de vie qui ne soit inextricablement mêlée à notre histoire collective. Le livre De la belle...

La Gorsedd, fraternité des druides, bardes et ovates de Bretagne, tenait pour la première fois sa cérémonie annuelle publique, dimanche 19 juillet 2020, à Plouhinec (Finistère). Des druides se pliant au dogme du masque « obligatoire » , cela peut toutefois prêter à sourire.

DATES DES CEREMONIES 2020

Planning des cérémonies 2020 proposées par le Grand Druide.

– Imbolc : Dimanche 2 Février

– Equinoxe de Printemps : Dimanche 22 Mars

– Beltan : Mercredi 1er Mai

– Gorsedd Digor : Dimanche 19 Juillet

– Solstice d’Eté : Dimanche 21 Juin

– Equinoxe d’Automne : Dimanche 20 Septembre

– Samain : Vendredi 1er Novembre

– Solstice d’Hiver : Dimanche 20 Décembre

Le Gorsedd de Bretagne en quelques mots :

Art. 0 – Le druidisme est une forme de pensée qui remonte à la nuit des temps dans le nord-ouest européen et qui se rattache à la philosophie de la nature, au panthéisme sans toutefois qu’il en résulte une obligation de croyance.

Art. Ier – La Gorsedd de Bretagne est une société qui apparaît sous le Soleil, Œil de Lumière, le 11 octobre 1838 à partir des individus tenants de la tradition druidique en Bretagne, sous le nom de Hersart de la Villemarqué ( Barzh Nizon), qui publia en 1839 le Barzas Breiz ou Recueil des Bardes de Bretagne, dans le culte de la tradition druidique et celtique. Elle apparaît comme née de la disparition des instances politiques de la Bretagne en 1789 et de la défaite de Georges Cadoudal et de sa mort le 25 juin 1804. Trente-quatre ans plus tard, elle constitue le centre intellectuel de la nation bretonne.

Art. II – La Gorsedd de Bretagne ne professe aucune des théories politiques ou des constitutions religieuses qui se partagent le monde. Elle est influencée, mais sans aucune obligation de croyance, par le panthéisme de Jean Scot Erigène et de John Toland. Elle s’inscrit dans le dynamisme créatif de Iolo Morganwg. La pensée y est libre. Toutefois elle refuse le racisme et l’antisémitisme.

Art. III – La Gorsedd de Bretagne, d’abord déclarée par Hersart de la Villemarqué comme Breuriez Breiz, est devenue après la mort de son fondateur en 1895, le 20 juillet 1899 la Gorsedd de la presqu’île de Bretagne , sous le grand-druide Yann ar Fusteg (Lemenig).

Art. IV – La Gorsedd de Bretagne a été reçue comme membre de la Gorsedd Ynys Prydain par l’archidruide Hwfa Mon en 1899. Un accord, intervenu en entre l’Archidruide de Galles, le Grand-Druide de Bretagne et le Grand-Barde de Cornouailles règle les relations entre ces trois corps. Ceux-ci sont autonomes, mais s’accordent simplement sur les points suivants : 1/ reconnaître la prééminence de l’Archidruide de Galles ; 2/ ne pas recevoir de non-celtes* dans le cercle de pierres ; 3/ suivre le rituel accepté par l’Archidruide de Galles. La Gorsedd de Bretagne fait partie de l’Assemblée des Gorsedd, avec celle de Galles et celle de Cornouaille.

Art. V – La Gorsedd de Bretagne ne dépend pas de l’État français. Elle a été déclarée en 1908 à la Préfecture de police de Paris, soit huit ans après sa création. Il résulte de là que la déclaration selon la loi française est purement indicative de l’existence de la Gorsedd et n’a jamais été nullement une obligation.

Elle ne dépend non plus d’aucun État. En revanche elle reconnaît l’existence de peuples sans État, comme la Corse ou beaucoup d’autres en Europe.

Art. VI – La Gorsedd de Bretagne recrute ses membres à la surface de la Terre. Il y a des Bretons dans le monde entier et tous peuvent participer à la Gorsedd.

Art. VII – Le but de la Gorsedd de Bretagne est de promouvoir la culture bretonne, qu’il s’agisse de la culture de langue bretonne et de la culture de langue française et de gallo. Elle lutte pour l’enseignement complet de la langue bretonne et des langues celtiques (gaélique, erse, gallois, cornique, manxois). Elle accorde une place importante à l’histoire de Bretagne dont elle reconnaît les conséquences dans le monde moderne.

Art. VIII – Elle défend la terre bretonne et la jouissance de tous d’une campagne et d’une côte préservées, la communion de tous avec l’environnement, elle les défend contre toute dégradation.

Art.IX – L’autorité pour la conduite de la Gorsedd est tenue par le Grand-Druide et le Poellgor, et en définitive par le Grand-Druide.

Le texte original des accords de Caerlyon Bay qui renferme cette clause, est en anglais. Le terme non-celte n’est pas à comprendre comme un concept ethnique puisque la Gorsedd a admis et peut admettre des étrangers à la Bretagne. Il s’agit de personnes appartenant à d’autres groupes druidiques qui participeraient, à ce titre et ès-qualités, à la cérémonie de la Gorsedd Digor. Ces personnes ne peuvent y participer qu’en tant que membre de la ou des Gorsedd et en tenue régulière.

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Patrick Buisson interrogé par Charlotte d’Ornellas : « La modernité nous met face à notre propre vide » [Interview]

Patrick Buisson politologue et ancien conseiller personnel du président Sarkozy, publie un nouvel essai qui raconte tout ce que...

Tour d’Italie. Caleb Ewan remporte la 7ème étape du Giro

Deuxième victoire d'étape pour Caleb Ewan (Lotto-Soudal) le 14 mai 2021, à l'occasion de la 7ème étape du Giro....

Articles liés