Vers une révolution numérique pour les urgences médicales ?

A LA UNE

« Viens à Bollaert, j’ai fais des moules ». L’Opéra du Peuple, dans la peau d’un supporter du RC Lens [Interview]

« Viens à Bollaert, j'ai fais des moules ». Si il n'avait pas reconnu cette référence au fanzine Rugir,...

Irlande du Nord. Il y a 48 ans, pas de Black Friday mais un Bloody Friday à Belfast

En ces temps de consumérisme quasi religieux, les enseignes commerciales (et même les gouvernements) incitant les consommateurs à se...

Florian Philippot : « Notre pays est incontestablement dans les mains de personnes qui veulent retirer aux Français un maximum de libertés » [Interview]

Parmi les politiques qui sont montés au créneau ces derniers mois contre la tyrannie sanitaire mise en place en...

Hold-up. Pierre Barnerias, l’auteur du documentaire, s’explique

Après le succès de Hold-Up, un documentaire sur le Covid, dont la version de travail a été diffusée en...

Discours de De Gaulle à Quimper en 1969 : coulisses d’un ratage historique

Le 2 février 1969, Charles De Gaulle prononce à Quimper le dernier discours de sa carrière. Pour la première...

En nouant un partenariat entre leurs deux sociétés, les docteurs Céline Jardy-Triola (Urgences Chrono) et Loïc Etienne (MedVir) ont pour objectif de sauver des vies en révolutionnant l’accès aux soins urgents.

« Si la crise du covid 19 a démocratisé la téléconsultation auprès des français, les services d’urgences souffrent à nouveau d’un afflux massif de patients avec son lot de consultations inappropriées »  expliquent Céline Jardy-Triola et Loïc Etienne. « L’association de nos solutions numériques a pour ambition de sauver des vies en optimisant l’intégralité du parcours de soins non programmés : de l’amont des urgences, avec le choix de la structure la plus adaptée, jusqu’à l’aval avec une optimisation de la gestion des lits sur l’établissement »

En intégrant le questionnaire médical MedVir à sa solution, Urgences Chrono donne la possibilité à l’utilisateur d’évaluer ce que révèlent ses symptômes pour l’aider à s’orienter en toute sécurité. Initialement prévu pour trier les patients aux urgences, MedVir intègre plus de 750 diagnostics de médecine générale dont 350 d’urgence et le COVID. En quelques minutes MedVir évalue et fournit les conseils adaptés. Le questionnaire MedVir est déjà disponible sur le site web d’Urgences Chrono et sera accessible à partir du lundi 17 août depuis les applis Androïd et iPhone.

Venant en complément des numéros d’urgence et des solutions de téléconsultation déjà présents sur la web app, le but de d’Urgences Chrono est clairement de permettre au patient de consulter au bon endroit au bon moment, sans perte de chance et sans surcharger les services d’urgences ou le centre 15 inutilement par une visualisation de l’offre de soin géolocalisée autour de la personne.

Une solution compatible avec le Ségur de la santé ?

L’offre d’Urgences Chrono et de MedVir s’inscrit pleinement dans la dynamique des annonces du Ségur de la santé et de la mise en place du Service d’Accès aux Soins. « Nous espérons que notre expérience en matière de e-santé et nos solutions respectives seront utilisées par les décideurs et les élus pour la mise en place du Service d’Accès aux Soins » déclarent les dirigeants. Un temps considérable et d’importantes sommes d’argent pourraient ainsi être économisés dans la mise en oeuvre de ce projet indispensable pour réduire la pression sur les services d’urgences. « D’autant que cette solution permettrait de visualiser tout Cluster (COVID) en temps réel en cas de 2eme vague » précisent les deux médecins.

Illustration : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

LA QUOTIDIENNE

Recevez chaque matin dans votre boîte mail la Quotidienne de BREIZH-INFO

- Pour soutenir BREIZH-INFO et l'info sans filtre -

Les derniers articles

Covid-19. Gestion suédoise de la crise sanitaire : un échec, vraiment ?

Revenons aujourd'hui sur le cas suédois qui a fait couler beaucoup d'encre. Ignorant totalement l'échec de leur propre pays...

Liberté de culte : les évêques se rebiffent

La décision du gouvernement de limiter à 30 personnes l’assistance aux messes – y compris dans une cathédrale –...