Sécheresse. Comment limiter les gaspillages d’eau au quotidien ?

A LA UNE

La sécheresse touche actuellement une grande partie de l’hexagone. Une série de recommandations permet toutefois d’optimiser les ressources aquatiques et l’utilisation de ces dernières, notamment par les particuliers.

La sécheresse sévit en France cet été

Outre les épisodes de fortes chaleurs, l’été 2020 est aussi marqué par une sécheresse frappant de nombreux départements français.

En Bretagne par exemple, le Morbihan a été placé en vigilance pour la sécheresse depuis le 4 août dernier avec des pluies très inférieures aux normales saisonnières durant le mois de juillet.

Tandis que les débits des cours d’eau sont en dessous des moyennes de saison et que les réserves souterraines sont proches des normales (pour l’instant…), le préfet a incité les particuliers, les collectivités locales et les professionnels à utiliser l’eau potable de la manière la plus économe possible .

Plus généralement, au 4 août, 73 départements de l’Hexagone connaissaient des mesures de restrictions d’eau dont 27 départements en crise où seuls les prélèvements pour usages prioritaires sont autorisés (santé, sécurité civile, eau potable, salubrité).

De quoi faire attention en ouvrant son robinet cuisine noir.

Quels gestes pratiques pour limiter la consommation d’eau ?

Dans la pratique, comment réduire au maximum l’usage de l’eau alors que la sphère domestique représente 25 % de la consommation d’eau en France ?
Le Centre d’Information sur l’Eau appelle quant à lui à avoir une « utilisation sobre » de l’eau. Et souligne  notamment qu’une douche de 5 minutes consomme 3 à 4 fois moins d’eau qu’un bain. Pour préserver encore plus d’eau, il recommande aussi d’utiliser une pomme de douche économe ainsi qu’un régulateur de débit pour économiser jusqu’à 50 % d’eau par an.
Pour les amateurs de jardinage, le C.I.Eau conseille d’arroser aux heures les plus fraîches affin de limiter l’évaporation de l’eau d’arrosage.
Autre suggestion, celle de réutiliser l’eau de rinçage des fruits et légumes pour arroser les plantes et les fleurs de la maison et du jardin, ou encore d’installer un récupérateur d’eau de pluie.

Réducteurs de débit et appareils économes

Parmi les autres possibilités, l’installation d’un régulateur de débit sur la douche et les robinets permet de mieux contrôler sa consommation et de faire des économies sur sa facture d’eau, pour un investissement de quelques dizaines d’euros.

Dans le même ordre d’idées, les chasses d’eau à double bouton qui évitent de vider entièrement le réservoir sont également préconisées.

Par ailleurs, le choix des appareils électroménagers a lui aussi son importance. En optant pour des modèles de classe A (donc plus économes en ressources) lors de l’achat d’un lave-vaisselle par exemple, une économie de 50 % d’eau par rapport aux modèles datant de plus de 10 ans peut être réalisée. En outre, il est recommandé d’éviter également les demi-charges.

Enfin, la chasse aux fuites d’eau permet d’économiser des quantités insoupçonnées : un robinet qui goutte fait perdre 35 000 litres d’eau par an, une fuite de chasse d’eau fait perdre 220 000 litres d’eau par an.

AK

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Le migrant clandestin étant rentré sur la pelouse lors d’OM-PSG…laissé libre

Dimanche soir avait lieu le match entre l'Olympique de Marseille et le PSG, pour le compte du championnat de...

Rennes Métropole. Ces 33 maires de gauche qui veulent toujours plus de migrants en Bretagne et en France

Alors que les sondages, comme les intentions de vote, témoignent chaque jour d'un souhait majoritaire des Français d'en finir...

Articles liés