À l’occasion de la journée internationale du chat, la SPA alerte sur la forte hausse des abandons

A LA UNE

La nature comme socle. Retour sur le VIIe Colloque de l’Institut Iliade (2/2)

Après une première partie, suite et fin de la recension du VIIème colloque de l'Institut Iliade ayant eu lieu...

À la vie, à l’amour. Des mamans témoignent de la vie après le décès de leurs jeunes enfants [Interview]

Ils s'appelaient Gaspard, Siméon, Auguste. Ils étaient trois jeunes enfants, pleins de vie, qui sont décédés, des suites d'une...

Paul Conge : « Les droites radicales prospèrent sur certaines faiblesses structurelles de la France contemporaine » [Interview]

Paul Conge est journaliste à Marianne, où il couvre, entre autres, les questions judiciaires. Il vient de publier Les Grand-remplacés. Enquête sur...

Gilles-William Goldnadel : « En France , la liberté d’expression est sacrée lorsque l’outrance vient de gauche et maudite si elle vient de droite...

La loi Avia sur la « haine en ligne » est de retour par la porte détournée (et fort peu démocratique)...

Bretagne. 6 à 11% de prénoms musulmans selon les départements attribués en 2019

L’INSEE a publié comme chaque année les chiffres de l’État Civil relatifs aux prénoms attribués aux enfants nés en...

Alors qu’a eu lieu samedi 8 aout la journée internationale du chat, la SPA (Société Protectrice des Animaux) a profité de l’occasion pour tirer la sonnette d’alarme au sujet de la recrudescence des abandons de ces petits félins.

1450 chatons recueillis en trois mois par la SPA

60000. C’est le nombre d’animaux abandonnés en France chaque été, période où les abandons sont les plus fréquents. Un bilan dramatique, que n’a malheureusement pas épargné la période du déconfinement.

Et pour cause, comme le note la Société Protectrice des Animaux (SPA), à l’occasion de la journée internationale du chat le 8 aout dernier, entre le 11 mai, date du déconfinement, et le 2 août, 9 947 animaux issus de l’abandon ont été recueillis dans les 62 refuges et Maisons SPA, dont 1 450 chatons (0-3 mois).

« On a davantage de chats dans nos refuges que les autres années. La seule explication est l’absence de stérilisation en mars et avril. Comme on n’a pas fait de captures de chats, on a donc beaucoup de portées de chatons », a notamment expliqué à l’AFP, relayé par Le Parisien, Jacques-Charles Fombonne, le président de la SPA.

Résultat : ses refuges comptent aujourd’hui pas moins de 7 600 animaux, dont deux tiers sont des chats.

Importance de la stérilisation

À l’abandon des animaux, répond une autre problématique : celle de la baisse du nombre d’adoptions. En effet, si Jacques-Charles Fombonne s’est réjoui que les adoptions se poursuivent durant l’été, il a cependant reconnu que « le rythme était moins soutenu que le reste de l’année ».

« Au lieu d’avoir 3 500 adoptions par mois sur la moyenne nominale de l’année, on en a à peu près 1 200 en juillet et en août », a-t-il ainsi relevé.

De son côté, la Confédération nationale de défense de l’animal, qui rassemble 270 associations de protection animale, a elle aussi jugé « la situation, cette année encore, très préoccupante pour les chatons accueillis en nombre important dans ses refuges membres », mettant par la même en exergue l’importance de la stérilisation.

« L’arrivée des chatons ne doit pas être minimisée, car c’est un véritable défi pour les associations, les bénévoles et les familles d’accueil qui en prennent soin pour leur assurer un avenir », explique-t-elle dans son communiqué rappelant qu’un couple de chats peut conduire à la naissance de… 20 000 chatons en 4 ans.

Rappelons par ailleurs que l’abandon est un délit, passible d’une peine allant jusqu’à deux ans de prison et 30 000 euros d’amende.

AK

Crédit photo : Wikimedia Coimmons (CC/Thesupermat)
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Les derniers articles

Finistère : les élus de l’agglomération quimpéroise capitulent face à Amazon

Une majorité des élus de l'agglomération quimpéroise a dit "oui", ce jeudi soir, au projet d'implantation de la plateforme...

Bistro Libertés. Sébastien Meurant (LR) dans l’arène face à Jean Messiha (RN)

L'invité de Bistro Libertés, Sébastien Meurant, est un dirigeant des Républicains qui se revendique de la droite de conviction....

Macron, la psychose covid

Au sommaire de ce journal : gouverner par la peur. https://www.youtube.com/watch?v=FHCuerRAQKY Avec les annonces de fermetures d’établissements restaurants et bars notamment et la menace de reconfinement,...

Urgence climatique. Des écologistes antinucléaires font volte-face en Allemagne

En voilà un article particulièrement intéressant, signé de la rédaction du journal Economie Matin. Ce dernier évoque deux figures du mouvement anti nucléaire en...

Algues vertes en Bretagne. Une nouvelle alerte « contre le déni des autorités sanitaires devant le danger de l’hydrogène sulfuré dans les sédiments sableux...

L'association Sauvegarde du Trégor, dirigée par Yves-Marie Le Lay, vient d'adresser une mise en garde à l'Agence Régionale de Santé Bretagne. Il s'agit d'une...

Autonomie médicale et système immunitaire (entretien avec Soazig Baumann)

Soazig Baumann, praticienne en médecine libre et thérapeute en soins manuels, nous présente sa conception des médecines naturelles, fondée sur l'expérience et l'idéal d'autonomie...

LA QUOTIDIENNE

Recevez chaque matin dans votre boîte mail la Quotidienne de BREIZH-INFO

- Pour soutenir BREIZH-INFO et l'info sans filtre -

Autres articles

- Pour nous soutenir -