Saint-Nazaire : une escale gastronomique au Sabayon, rue de la Paix

A LA UNE

Fête de la musique 2019 à Nantes : vers une mise en examen de Johanna Rolland

« Le jeune homme est bien tombé dans la Loire pendant l’intervention policière » : depuis hier soir, des titres de ce...

Nico Prat – Benjamin Durand : « La victoire d’Oasis se situe dans un soft power mainstream par delà les classes sociales et les...

Les éditions Playlist society viennent de sortir un bouquin que tous les amateurs de rock doivent posséder. Avec Oasis...

Jean-Yves Le Gallou : « Une candidature Zemmour pulvériserait le front républicain » [Interview]

Les Bobards d'Or, traditionnelle cérémonie de la fondation Polémia qui récompense les médias de grand chemin, se sont déroulés...

Gens du voyage. Des occupations illégales de terrains qui exaspèrent maires et propriétaires

Phénomène récurrent en France, les occupations illégales de terrains par des gens du voyage, nombreuses ces derniers jours, exaspèrent...

Cyclisme. Tour de France 2021. Le parcours détaillé étape par étape [Analyse]

Le Tour de France 2021 se rapproche à grands pas. Après vous avoir présenté les 4 étapes bretonnes dans...

Pour un nantais, aller à Saint-Nazaire, c’est rarement volontaire. Réseau de bus très en retard par rapport à Nantes (même s’il y a des billets « journée » à 3€), organisation urbaine illogique, architecture catastrophique… y compris dans les secteurs qui pourtant n’ont pas été bombardés (petit Maroc)…  mais pour les restaurants, il y a au moins une bonne adresse, et elle est rue de la Paix.

Il s’agit du Sabayon, installé depuis 2002 et considéré – à juste titre – comme un des meilleurs restaurants de la ville, et cité dans le guide Michelin. Covid oblige, cette année il n’est pas fermé en août, et on peut donc en profiter – mais avec un masque, Christelle et Landry Touzeau, les tenanciers, sont très stricts sur le sujet.

Ce midi, nous optons donc pour six huitres vendéennes – servies sur du gros sel et avec le beurre demi-sel de rigueur ; un pavé de cabillaud rôti aux légumes d’été et à la purée de pommes de terre, et un nougat glacé dont les saveurs sont sublimées par la menthe fraîche. Il s’agit d’un des choix offerts par le menu à 21.90, qui passe à 27.50 avec le fromage.

Le restaurant propose en outre deux autres menus, dont un menu plaisir à 32.90 € (60 € pour le menu poisson et viande), avec notamment du filet de rouget, de la pastilla de chair de crabe, du foie gras de canard maison, du filet de bar, des ris de veau, des médaillons de lotte ou du tournedos de filet de bœuf grillé à la plancha, et un menu Sabayon à 51 € (75 € avec le turbot et le tournedos) avec 12 huitres en entrée.

On notera au passage sa localisation centrale – rue de la Paix, c’est entre l’avenue de la République, artère centrale où passe le bus à haut niveau de service Hélyce et la base Sous Marine, à l’entrée ouest du centre commercial du Ruban Bleu – et sa cuisine, non seulement maison, mais aussi savoureuse et audacieuse. Enfin une bonne raison d’aller à Saint-Nazaire ?

Y aller : 7 rue de la Paix, Saint-Nazaire

02-40-01-88-21, réservation conseillée

Transports en commun : Hélyce, Rue de la Paix

Louis Moulin

Crédit photo : breizh-info.com
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Eric Zemmour : « En politique, il faut prévoir le pire pour que celui-ci ne se produise pas et se donner les moyens de...

Eric Zemmour : « En politique, il faut prévoir le pire pour que celui-ci ne se produise pas et...

Lorient. De la cocaïne et des armes saisies, intervention du Raid

Le trafic de drogue continue d'empoisonner la Bretagne tandis qu'il enrichit les dealers, provenant souvent d'Île-de-France par ailleurs. À...

Articles liés