Cruguel (56). Condamnation après des menaces au couteau dans un bar

A LA UNE

« My life in loyalism ». Acteur majeur des Accords du Vendredi Saint, Billy Hutchinson évoque son engagement unioniste/loyaliste en Irlande du Nord [Interview]

Les éditions irlandaises Merrion Press ont sorti récemment un livre intitulé « My life in loyalism » signé Billy Hutchinson. Si les...

Yves Chauvel (La Bretagne en héritage) : « L’argent de la Région doit aller en priorité voire intégralement aux associations qui promeuvent la Bretagne...

Alors que Le Télégramme publiait récemment les résultats d'un sondage sur les élections régionales à venir, nous n'y avons...

Thierry Burlot (Nous la Bretagne) : « Les Bretonnes et Bretons furent probablement celles et ceux qui furent les plus migrants il y a...

Alors qu'un sondage Odoxa-Le Télégramme donne la liste Nous la Bretagne de Thierry Burlot, investit par LREM, en tête...

Renaud Camus : « Il n’y a d’issue sérieuse que la remigration, la décolonisation, le retour chez lui, contractuel ou forcé, de l’occupant »...

Notre quotidien occidental en est la preuve : Le Grand Remplacement n’est ni une théorie ni un complot. C’est...

Loi Molac : Jean-Michel Blanquer est un mauvais perdant

Il faut se méfier de ce que raconte Jean-Michel Blanquer. En paroles, il est favorable à la langue bretonne....

Un homme de 46 ans a été condamné, ce mardi, pour avoir menacé des clients d’un bar avec un couteau, jeudi dernier. Cela s’est passé dans un bar de Cruguel (56), suite à une première altercation avec un client.

Il ne s’agit pas d’un « Cruguellois de 46 ans » qui a été condamné à 6 mois de prison ferme (et 6 de sursis probatoire), mais d’un individu originaire « des îles », au casier long comme le bras selon les policiers qui l’ont interpellé.

Il a été jugé mardi en comparution immédiate par le tribunal de Vannes.

A l’origine de l’histoire, une embrouille entre cet individu, rentré dans le bar du village avec un ami, et un autre homme qui s’est fait agressé par l’individu après une discussion houleuse autour du respect de la distanciation, le premier s’approchant trop de la victime qui lui indiquera plusieurs fois avant de le gifler, l’agresseur, manifestement ivre, n’entendant pas raison.

Ce dernier finira par sortir du bar avant de revenir armé d’un couteau de type couteau de cuisine (lame de 20 cm), touchant même (légèrement) la victime à proximité de l’abdomen (un jour d’ITT).

Une autre cliente du bar a porté plainte pour avoir également été menacée, tandis que l’ami qui accompagnait le prévenu a lui aussi porté plainte du fait de coups qu’il aurait encaissé durant l’altercation.

Au tribunal, la substitut du procureur requiert 30 mois de prison, dont deux ans ferme. Le tribunal a finalement condamné à douze mois de prison, dont six assortis d’un sursis probatoire. Il a notamment interdiction de détenir une arme et de fréquenter les débits de boissons. Il devra aussi indemniser la victime en lui versant 1 169 €. Aucune interdiction du département n’a par contre été prononcée.

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Capitaine de gendarmerie (r) Alexandre JUVING-BRUNET : « Notre armée est infiltrée »

Voici un document, extrait du site place d'armes, rédigé par le Capitaine de gendarmerie (r) Alexandre JUVING-BRUNET, témoignage de...

Auray (56). Retour sur la manifestation contre la tyrannie sanitaire [Vidéo]

Une centaine de personnes se sont rassemblées  samedi 8 mai 2021 sur la place de la République, à Auray (Morbihan)....

Articles liés