S’installer comme auto-entrepreneur en Bretagne

A LA UNE

Violences policières internationales. Avec 32 morts, la France est plutôt bien classée

Le dernier rapport de l'IGPN, la police des polices, vient de sortir, balançant toutes les turpitudes supposées des policiers...

Pass sanitaire. Chute de fréquentation dans les cinémas et salles de sport

Instauré depuis le 21 juillet en France pour certaines activités, le pass sanitaire n'aura mis que quelques jours à...

4e vague de Covid-19 à l’hôpital ? « Un mensonge d’État » selon le fondateur de la Société Française de Virologie [Vidéo]

La vidéo de l'intervention de Jean-Michel Claverie, fondateur de la Société Française de Virologie dimanche 25 juillet sur BFMTV...

Reportage. Au cœur des manifestations parisiennes contre la tyrannie sanitaire

Ce 24 juillet, il fait relativement chaud à Paris, et à quelques centaines de mètres de la place Trocadéro,...

Rennes. Une femme de 74 ans mortellement agressée au Blosne : des mineurs déjà connus de la justice arrêtés

Des mineurs âgés de 13 à 15 ans ont été placés en détention provisoire Rennes pour des faits de...

En Bretagne, 33,1 % des travailleurs indépendants sont des auto-entrepreneurs, selon l’ACOSS. Ils étaient au nombre de 51 100 en 2019, et ce nombre ne cesse d’augmenter, particulièrement en raison de l’élévation du plafond du chiffre d’affaires de l’auto-entrepreneur. Si ce régime attire autant les entrepreneurs, c’est parce qu’il offre de nombreux avantages à savoir des démarches administratives simplifiées, une méthode de calcul de paiement des charges simplifiée, une comptabilité limitée et allégée, l’exonération de TVA, l’ACRE et le versement fiscal libératoire de l’impôt sur le revenu. On compte environ huit fois plus d’entreprises que d’auto-entreprises en Bretagne, ce qui fait que le marché est encore loin d’être saturé. Toutefois, pour bénéficier de tous les avantages de ce régime, il faut respecter un certain nombre d’obligations.

La déclaration de revenus à l’URSSAF

En tant qu’auto-entrepreneur, vous êtes tenu de déclarer les revenus touchés à l’URSSAF mensuellement ou trimestriellement selon votre choix. Sachez que le non-respect de cette règle vous expose à des sanctions, allant du paiement d’une pénalité de retard de déclaration à la sortie du régime d’auto-entreprise. Vous êtes dans l’obligation de déclarer votre revenu même si votre chiffre d’affaires est nul. La déclaration de revenus d’un auto-entrepreneur se fait en quelques étapes simples, et tout peut se faire en ligne. Vous pouvez également choisir de faire une déclaration de revenus sur papier si vous n’avez pas accès à internet.

La première étape consiste à créer un compte sur le site de l’URSSAF. Vous pouvez également utiliser vos anciens identifiants Net-Entreprises. Vous devez déclarer ensuite votre chiffre d’affaires réellement encaissé HT. La déclaration de revenus entraîne automatiquement le paiement des cotisations sociales que vous devez. Vous pouvez choisir de payer des cotisations minimales dans le cas où votre chiffre d’affaires sur la période est nul et vous pouvez régler vos cotisations sociales carte bancaire ou par téléphone. Notez que la première déclaration de chiffre d’affaires se fait 90 jours après la date de début d’activité. Pour simplifier davantage les démarches, il est possible d’avoir recours à une plateforme spécialisée et de remplir un formulaire simplifié pour bénéficier de l’assistance d’experts dans votre déclaration de revenus micro-entrepreneur.

Aperçu du fichier joint

La déclaration d’impôts sur le revenu

À l’instar de la déclaration de revenus, la déclaration d’impôts sur le revenu est obligatoire pour un auto-entrepreneur. Elle se fait sur le site du service des impôts tous les ans en remplissant le formulaire 2042 C Pro. Le montant de l’impôt à déclarer dépend du chiffre d’affaires réalisé au cours d’une année. La déclaration varie selon que vous ayez opté pour le versement libératoire ou non.

Si vous avez opté pour le versement libératoire de l’impôt, vous devez cocher la case « Micro-Entrepreneur ayant opté pour le versement libératoire de l’impôt sur le revenu » et renseigner le montant de votre chiffre d’affaires. Dans le cas contraire, vous devez cocher la case correspondante à la nature de votre activité et d’inscrire ensuite le montant du chiffre d’affaires.

Outre ces déclarations, vous devez également payer la Cotisation foncière des entreprises (CFE), tenir un livre des recettes et d’un registre des achats, avoir un compte bancaire dédié à votre activité et émettre des factures dans le cadre d’une activité commerciale.

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

ESCC Maen-Roch e Bro-Felger a vo anvet « kreizenn Eugénie Duval »

D'an 28 a viz even e voe digoret an ESCC Maen-Roch e Bro-Felger. Gant an departamant hag ar gevredigezh...

Islande. Forte hausse des nouveaux cas de Covid-19 : les contaminés sont majoritairement des vaccinés

En Islande, le retour de plusieurs restrictions sanitaires a été décidé par les autorités face à la forte hausse...

Articles liés

Aux origines de la Bretagne, une invasion migratoire ?

L'originalité de la Bretagne vient de son peuplement par l'immigration massive de Celtes de Grande-Bretagne, à l'époque où les invasions barbares emportaient l'Empire romain. Dans...

Montessori : des écoles inaccessibles aux plus modestes ?

Alors qu'une nouvelle école Montessori (trilingue : français, anglais, espagnol) devrait ouvrir à Bréal/Montfort au sud-ouest de Rennes, il convient de revenir sur cette...

Diwan : ha bremañ petra vo graet ?

An nen az a war ar rouedadoù sokial er mare-mañ en deus gwelet fotoioù dic'hortoz war pajennoù zo : tud o tougen panelloù « Diwan, ha...

Finistère : Les déçus de Cueff préparent l’après-Cueff

On se souvient de la surprise de l'entre-deux tours des élections régionales qui a vu le ralliement surprise de Daniel Cueff à la liste...