Berrien (29). Avec le décès de Marc Ledret (L’Autre Rive), la Bretagne perd une figure de l’éducation populaire par la culture

A LA UNE

Marc Ledret, fondateur et gérant charismatique du café-librairie l’Autre Rive à Berrien, à l’orée de la forêt d’Huelgoat, vient de disparaitre brutalement le mercredi 19 août.

Il était installé avec sa compagne depuis 15 ans dans un lieu enchanté, où chacun peut venir déguster une boisson chaude ou froide, et découvrir un livre, une pépite, ou plusieurs, et passer des heures à lire et à refaire le monde dans un cadre hors du temps.

« Il a gagné ce pari fou de faire vivre cette « grande maison dans la clairière de Restidiou vraz » avec un esprit de curiosité et de résistante à la passivité intellectuelle en invitant et en faisant se croiser et discuter des populations diverses toute l’année » indique le conseiller régional Yannick Bigouin sur sa page facebook.

Pour quiconque s’est déjà rendu quelques heures à l’Autre Rive, en sortie d’une ballade en forêt d’Huelgoat ou bien simplement pour participer à l’une des activités ou des expositions proposées par ses gérants, le décès de Marc Ledret constitue une perte immense. Ouverte d’esprit, il veillait à transmettre son savoir, sa science dans les domaines aussi riches et variés que la permaculture, l’écologie (la vraie), les plantes, les méthodes alternatives de culture…Le thème « résistance et rébellion », donné au café-librairie, lui convenait d’ailleurs parfaitement.

Certains parlent d’éducation populaire à tout bout de champ, mais Marc Ledret lui, la mettait en pratique, au quotidien, toute l’année au sein d’un café librairie précurseur, dans lequel outre les livres, sont dévorés et dégustés de la bière brassée à deux pas, des productions locales et biologiques histoire de mettre d’équerre ce qui se trouve dans les livres proposés et ce qui se fait en pratique, au quotidien.

Sa femme Katita vient de poster un message sur le site du café-librairie annonçant dans la foulée la fermeture (temporaire ? définitive ?) de celui ci, immense perte pour le secteur et pour la Bretagne.

Bonjour,
J’ai l’immense douleur de vous annoncer le décès brutal hier 19 août à 14h30
 de Marc, mon compagnon de 35 ans.
 Je vous remercie d’avoir participé pendant 15 années à l’aventure du café librairie l’Autre Rive, qui lui apportait beaucoup de joie.
Le café librairie est fermé 

Katita. Héloïse, Tesch, Murielle et Ségolène se joignent à moi pour vous remercier.

A lire également les mots de sympathie adressés par les animateurs de la fédération des cafés librairies de Bretagne.

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

 

 

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Le migrant clandestin étant rentré sur la pelouse lors d’OM-PSG…laissé libre

Dimanche soir avait lieu le match entre l'Olympique de Marseille et le PSG, pour le compte du championnat de...

Rennes Métropole. Ces 33 maires de gauche qui veulent toujours plus de migrants en Bretagne et en France

Alors que les sondages, comme les intentions de vote, témoignent chaque jour d'un souhait majoritaire des Français d'en finir...

Articles liés