Les électeurs de Richard Ferrand ne peuvent pas compter sur lui

A LA UNE

Nantes. Le MIN, un marché magnifique, mais couteux et plein de malfaçons ?

Nouveau ventre de Nantes achevé dans la précipitation avant les municipales pour accueillir ses 100 entreprises et 800 salariés,...

Michel Maffesoli : « Le transhumanisme est l’aboutissement de la paranoïa moderne » [Interview]

Au dernier colloque de l’Institut Iliade, en date du 19 septembre 2020, dont le thème était « La nature comme...

Enquête : ces Tchétchènes déjà arrêtés pour terrorisme

Après la décapitation du professeur d’histoire de Conflans, Samuel Paty, par un jeune Tchétchène radicalisé d’Evreux, Abdullakh Anzorov, le...

État d’urgence sanitaire. Que dit le projet de loi présenté en conseil des ministres ce matin ?

Après avoir laissé planer un couvre-feu à 19h dans les grandes villes, ou généralisé à tout le territoire, dans...

Document : le texte de la décision qui a accordé le droit d’asile à la famille du terroriste islamiste

D’abord déboutée de l’asile à cause d’un « récit stéréotypé » par l’Office français pour la protection des réfugiés...

24/01/2017 – 08H00 Carhaix (Breizh-info.com) – Quand un député devient un personnage d’importance nationale, il n’a plus le temps  de s’occuper de sa circonscription. Les journalistes passent avant les électeurs. C’est ce qu’ont compris les habitants de Berrien, 987 habitants, dans les monts d’Arrée, avec Richard Ferrand (PS). On sait que ce dernier est devenu le bras droit d’Emmanuel Macron qui l’a propulsé secrétaire général de son mouvement En marche !

En 2015, l’inspection académique voulait supprimer une classe sur les quatre que comptait l’école de Berrien parce que l’effectif était descendu à 72 élèves. Les élus, les parents d’élèves et une grande majorité de la population sont alors entrés en guerre. Tous les moyens étaient bons : filtrer tout un week-end l’axe Carhaix – Morlaix, s’immiscer dans les manifestations sportives, couvrir la façade de l’école communale de slogans « Touchez pas à mon école ! », s’inviter aux abords de la propriété que Stéphane Le Foll, ministre de l’Agriculture, possède à Berrien pour y accrocher des dessins d’enfants.

Pierre-Henri Allain, correspondant de Libération en Bretagne, a eu la bonne idée d’aller voir sur place ce qui se passait. « Nous n’avons pu compter que sur nos forces, insiste Marie-Pierre Coat, première adjointe. Notre député Richard Ferrand ne voyait pas la raison de notre action, estimant qu’une école n’était pas si indispensable à la vitalité d’un bourg comme le nôtre. Quant à l’Éducation nationale, elle n’a commencé à s’inquiéter que lorsqu’on a menacé d’organiser une classe sauvage. »

D’où l’idée de la municipalité d’attirer une nouvelle population. Le moyen : vendre des terrains constructibles (10 lots) entièrement viabilisés à un euro le mètre carré. Résultat : des familles s’installent avec leurs jeunes enfants, soit neuf élèves supplémentaires. Victoire : l’inspection académique annule purement et simplement la suppression du poste d’instituteur prévue (Libération, 24-25 décembre 2016).

Cet exemple montre que le maintien en vie des petites communes rurales demeure possible lorsqu’on a affaire à une municipalité dynamique, capable de tenir tête à l’Administration et de créer un rapport de force favorable. C’est ce qui s’est passé à Berrien.

Malheureusement, la ruralité apparaît bien démunie lorsque députés, sénateurs et conseillers régionaux brillent par leur absence dans la partie de bras de fer qui l’oppose à l’ogre urbain.

B. Morvan

Crédit photo : Moreau.Henri (cc)
[cc] Breizh-info.com, 2017 Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

Les derniers articles

Pontmain (53) : pèlerinage et messe dominicaine traditionnelle ce 25 octobre

Les dominicains de Cheméré le Roi célèbrent ce 25 octobre une messe traditionnelle, en rite dominicain, à la basilique...

Douarnenez. Un migrant africain suspecté d’avoir drogué et agressé sexuellement sa logeuse

Un migrant africain est soupçonné d'avoir drogué puis agressé sexuellement au mois de septembre dernier une femme qui l'hébergeait...

Réunification de la Bretagne : Christelle Morançais bientôt au chômage ?

La question de la réunification de la Bretagne est plus que jamais sur le tapis. C’est la conséquence directe des récentes élections municipales. On...

Le vent tourne en Amérique latine : Les élections boliviennes et le plébiscite chilien

Deux événements, l’un en cours, les élections en Bolivie, l’autre imminent, le plébiscite chilien, nous permettent de penser que des changements importants sont attendus...

États-Unis. Les Blancs minoritaires en 2026 : défaite assurée pour les républicains à moyen terme ?

L'avenir politique des États-Unis est étroitement liée à la question démographique. Certaines prévisions indiquent que les Blancs seront minoritaires dans le pays à partir...

Rennes. Trois clandestins en instance d’expulsion dégradent, incendient et outragent au CRA

Trois clandestins en instance d’expulsion, âgés de 18 à 29 ans et détenus actuellement au centre de rétention administrative (CRA) de Rennes – Saint-Jacques...

LA QUOTIDIENNE

Recevez chaque matin dans votre boîte mail la Quotidienne de BREIZH-INFO

- Pour soutenir BREIZH-INFO et l'info sans filtre -

Autres articles

- Pour nous soutenir -