Les électeurs de Richard Ferrand ne peuvent pas compter sur lui

A LA UNE

Etrangers en situation irrégulière. Des soins évalués à plus d’un milliard et demi d’euros par an

C’est un pavé dans la mare que vient de jeter au parlement une députée de l’opposition. Dans un rapport rendu...

Elections régionales 2021. Les résultats en Bretagne et Pays de la Loire

Retrouvez tous les résultats du premier tour des élections régionales et départementales ce dimanche 20 juin 2021 en Bretagne...

Régionales 2021. Avec un score prévu de 66%, l’abstention triomphe et signe l’échec de la Vème République

Les résultats du premier tour des élections régionales et départementales seront publiés à partir de 20 h, ce dimanche 20 juin 2021. Mais déjà,...

Bande dessinée. René le Honzec et Torr’Pen rejoignent Breizh-info.com [Interview]

Nos lecteurs amateurs de bandes dessinées vont être ravis : René le Honzec, à qui l’on doit notamment « Histoire de...

Victor Aubert (Acadamia Christiana) : « Le thème de notre université sera la communauté car nous pensons qu’elle est le socle du politique »

Du 16 au 22 août 2021 (avant-dernière semaine d’août) se déroulera une nouvelle université d'Académia Christiana, université des jeunes...

24/01/2017 – 08H00 Carhaix (Breizh-info.com) – Quand un député devient un personnage d’importance nationale, il n’a plus le temps  de s’occuper de sa circonscription. Les journalistes passent avant les électeurs. C’est ce qu’ont compris les habitants de Berrien, 987 habitants, dans les monts d’Arrée, avec Richard Ferrand (PS). On sait que ce dernier est devenu le bras droit d’Emmanuel Macron qui l’a propulsé secrétaire général de son mouvement En marche !

En 2015, l’inspection académique voulait supprimer une classe sur les quatre que comptait l’école de Berrien parce que l’effectif était descendu à 72 élèves. Les élus, les parents d’élèves et une grande majorité de la population sont alors entrés en guerre. Tous les moyens étaient bons : filtrer tout un week-end l’axe Carhaix – Morlaix, s’immiscer dans les manifestations sportives, couvrir la façade de l’école communale de slogans « Touchez pas à mon école ! », s’inviter aux abords de la propriété que Stéphane Le Foll, ministre de l’Agriculture, possède à Berrien pour y accrocher des dessins d’enfants.

Pierre-Henri Allain, correspondant de Libération en Bretagne, a eu la bonne idée d’aller voir sur place ce qui se passait. « Nous n’avons pu compter que sur nos forces, insiste Marie-Pierre Coat, première adjointe. Notre député Richard Ferrand ne voyait pas la raison de notre action, estimant qu’une école n’était pas si indispensable à la vitalité d’un bourg comme le nôtre. Quant à l’Éducation nationale, elle n’a commencé à s’inquiéter que lorsqu’on a menacé d’organiser une classe sauvage. »

D’où l’idée de la municipalité d’attirer une nouvelle population. Le moyen : vendre des terrains constructibles (10 lots) entièrement viabilisés à un euro le mètre carré. Résultat : des familles s’installent avec leurs jeunes enfants, soit neuf élèves supplémentaires. Victoire : l’inspection académique annule purement et simplement la suppression du poste d’instituteur prévue (Libération, 24-25 décembre 2016).

Cet exemple montre que le maintien en vie des petites communes rurales demeure possible lorsqu’on a affaire à une municipalité dynamique, capable de tenir tête à l’Administration et de créer un rapport de force favorable. C’est ce qui s’est passé à Berrien.

Malheureusement, la ruralité apparaît bien démunie lorsque députés, sénateurs et conseillers régionaux brillent par leur absence dans la partie de bras de fer qui l’oppose à l’ogre urbain.

B. Morvan

Crédit photo : Moreau.Henri (cc)
[cc] Breizh-info.com, 2017 Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Face aux rodéos urbains, la mairie socialiste de Vaulx-en-Velin propose… une activité motocross aux « jeunes » [Vidéo]

La municipalité socialiste de Vaulx-en-Velin, dans la banlieue de Lyon, a décidé de proposer une activité « motocross »,...

« Violences policières ». 25 morts en 2020 dont au moins 10 d’origine musulmane

Ils s'appelaient Romain, Toufik ou Olivio. Ils étaient fêtards, camionneurs, cambrioleurs ou terroristes. Tous étaient de sexe masculin, relativement...

Articles liés

Berrien (29). Avec le décès de Marc Ledret (L’Autre Rive), la Bretagne perd une figure de l’éducation populaire par la culture

Marc Ledret, fondateur et gérant charismatique du café-librairie l'Autre Rive à Berrien, à l'orée de la forêt d'Huelgoat, vient de disparaitre brutalement le mercredi...

Conseil régional de Bretagne : socialistes et marcheurs divorcent

On prête à Richard Ferrand des ambitions pour les prochaines élections régionales. S’il est contraint d’y renoncer, il pourra négocier un nombre important de...

Jean-Marc Ayrault découvre Colbert et ne l’aime pas

Pour une fois, Richard Ferrand a eu le mot juste. Quand son ancien camarade du parti socialiste Jean-Marc Ayrault a réclamé que soient déboulonnées...

Richard Ferrand (LREM), victime d’Anticor ?

Quand Richard Ferrand va-t-il se retrouver devant le tribunal ? Où sera-t-il jugé, à Brest ou bien à Lille ? Va-t-il se représenter en 2022 ?...