Saint-Malo : Aurons-nous une élection législative partielle ?

A LA UNE

Nantes. Le MIN, un marché magnifique, mais couteux et plein de malfaçons ?

Nouveau ventre de Nantes achevé dans la précipitation avant les municipales pour accueillir ses 100 entreprises et 800 salariés,...

Michel Maffesoli : « Le transhumanisme est l’aboutissement de la paranoïa moderne » [Interview]

Au dernier colloque de l’Institut Iliade, en date du 19 septembre 2020, dont le thème était « La nature comme...

Enquête : ces Tchétchènes déjà arrêtés pour terrorisme

Après la décapitation du professeur d’histoire de Conflans, Samuel Paty, par un jeune Tchétchène radicalisé d’Evreux, Abdullakh Anzorov, le...

État d’urgence sanitaire. Que dit le projet de loi présenté en conseil des ministres ce matin ?

Après avoir laissé planer un couvre-feu à 19h dans les grandes villes, ou généralisé à tout le territoire, dans...

Document : le texte de la décision qui a accordé le droit d’asile à la famille du terroriste islamiste

D’abord déboutée de l’asile à cause d’un « récit stéréotypé » par l’Office français pour la protection des réfugiés...

Un maire peut jouer un grand rôle dans sa ville. il a du pain sur la planche. Non seulement les occupations sont quotidiennes, mais encore il fait figure de chef d’entreprise. Tandis qu’un député de base – surtout s’il appartient à l’opposition – risque de s’ennuyer au Palais Bourbon. C’est peut-être ce qui a incité Gilles Lurton (LR) à abandonner son mandat de député pour devenir maire de Saint-Malo.

Situation curieuse à Saint-Malo. En 2012, Gilles Lurton (LR) est élu député au second tour, battant Isabelle Thomas (PS) de justesse avec 51,04% des suffrages exprimés. En 2017, il est réélu au second tour (18 juin), battant facilement la candidate LREM (56,21% / 43,79 %). Bien qu’ayant son casse-croûte assuré au Palais-Bourbon jusqu’en juin 2022, il prend la direction d’une liste aux élections municipales à Saint-Malo. Au premier tour (15 mars), « Saint-Malo notre lien » obtient 47,42% des voix et devance de très loin les six autres listes. Au second tour (28 juin), il écrase la liste centriste (70,70%/29,30%).

Voilà donc Gilles Lurton à la fois maire et député de Saint-Malo. Ce que n’autorise pas la loi organique interdisant  le cumul de fonctions exécutives avec un mandat parlementaire  (14 février 2014). Article 1 : « Le mandat de député est incompatible avec les fonctions de maire, de maire d’arrondissement, de maire délégué et d’adjoint au maire. »

« Si je suis élu, je siégerai à la mairie et je quitterai le poste de député », avait affirmé l’intéressé avant le second tour (Ouest-France, Ille-et-Vilaine, mardi 26 mai 2020). Mais les choses vont se compliquer. Certes son suppléant, Jean-Luc Bourgeaux, maire de Cherrueix, réélu pour un quatrième mandat, hérite du job. Mais lui aussi est concerné par la loi sur le cumul des mandats puisqu’il possède deux mandats exécutifs (maire de Cherrueix et vice-président d’une communauté de communes). Deux hypothèses se présentes donc. Ou bien Bourgeaux refuse de devenir député et il conserve ses fonctions exécutives, ou bien il accepte d’aller siéger à l’Assemblée nationale et il est contraint d’abandonner son poste de maire pour devenir simple conseiller municipal. Dans le premier cas, on aurait droit à une campagne électorale en septembre et à deux tours de scrutin en octobre.

Gilles Lurton apparaît comme un élu détenant une forte assise populaire. On avait aussi remarqué que lors de son dernier « pot républicain » (14 juillet 2019), il avait réuni 1300 personnes (Le Pays malouin, 18 juillet 2019). Esprit indépendant, il n’avait pas voté la ratification du traité de libre-échange entre la France et le Canada. Et il appartient à l’opposition puisqu’il a voté « contre » la déclaration de politique générale du gouvernement de Jean Castex (15 juillet 2020).

Bernard Morvan

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Les derniers articles

Pontmain (53) : pèlerinage et messe dominicaine traditionnelle ce 25 octobre

Les dominicains de Cheméré le Roi célèbrent ce 25 octobre une messe traditionnelle, en rite dominicain, à la basilique...

Douarnenez. Un migrant africain suspecté d’avoir drogué et agressé sexuellement sa logeuse

Un migrant africain est soupçonné d'avoir drogué puis agressé sexuellement au mois de septembre dernier une femme qui l'hébergeait...

Réunification de la Bretagne : Christelle Morançais bientôt au chômage ?

La question de la réunification de la Bretagne est plus que jamais sur le tapis. C’est la conséquence directe des récentes élections municipales. On...

Le vent tourne en Amérique latine : Les élections boliviennes et le plébiscite chilien

Deux événements, l’un en cours, les élections en Bolivie, l’autre imminent, le plébiscite chilien, nous permettent de penser que des changements importants sont attendus...

États-Unis. Les Blancs minoritaires en 2026 : défaite assurée pour les républicains à moyen terme ?

L'avenir politique des États-Unis est étroitement liée à la question démographique. Certaines prévisions indiquent que les Blancs seront minoritaires dans le pays à partir...

Rennes. Trois clandestins en instance d’expulsion dégradent, incendient et outragent au CRA

Trois clandestins en instance d’expulsion, âgés de 18 à 29 ans et détenus actuellement au centre de rétention administrative (CRA) de Rennes – Saint-Jacques...

LA QUOTIDIENNE

Recevez chaque matin dans votre boîte mail la Quotidienne de BREIZH-INFO

- Pour soutenir BREIZH-INFO et l'info sans filtre -

Autres articles

- Pour nous soutenir -