Jean-Yves Le Gallou : « Les Français ne peuvent plus compter sur l’État. Ils doivent donc se prendre en main » [Interview]

A LA UNE

Romain Petitjean (Institut Iliade) : « Nous formons des jeunes gens pour qu’ils deviennent des éveilleurs de peuple » [Interview]

Nous vous avons rendu compte cette semaine des travaux qui se sont déroulés lors du colloque de l'Institut Iliade,...

La nature comme socle. Retour sur le VIIe Colloque de l’Institut Iliade (2/2)

Après une première partie, suite et fin de la recension du VIIème colloque de l'Institut Iliade ayant eu lieu...

À la vie, à l’amour. Des mamans témoignent de la vie après le décès de leurs jeunes enfants [Interview]

Ils s'appelaient Gaspard, Siméon, Auguste. Ils étaient trois jeunes enfants, pleins de vie, qui sont décédés, des suites d'une...

Paul Conge : « Les droites radicales prospèrent sur certaines faiblesses structurelles de la France contemporaine » [Interview]

Paul Conge est journaliste à Marianne, où il couvre, entre autres, les questions judiciaires. Il vient de publier Les Grand-remplacés. Enquête sur...

Gilles-William Goldnadel : « En France , la liberté d’expression est sacrée lorsque l’outrance vient de gauche et maudite si elle vient de droite...

La loi Avia sur la « haine en ligne » est de retour par la porte détournée (et fort peu démocratique)...

En cette rentrée politique particulièrement chargée, nous avons posé quelques questions à Jean-Yves Le Gallou, président de la fondation Polémia. Attention, entretien choc !

Breizh-info.com : L’affaire Obono a provoqué une mise à genoux et des excuses de ceux qui l’ont déclenché. Était-ce la bonne stratégie à adopter ?

Jean-Yves Le Gallou : Quiconque veut a tout prix éviter d’être diabolisé ne doit pas sortir des clous du politiquement correct. Ce n’est pas le cas des journalistes de Valeurs actuelles qui refusent avec courage et intelligence l’idéologie «  arc-en-ciel » : immigrationniste, LGBT, indigéniste, déconstructioniste. Dans ce cadre-là, la fiction sur Obono a été un coup de génie : le « scandale » a permis à beaucoup de Français d’apprendre que la traite intra-africaine était le préalable à la traite occidentale. D’autant que la traite intra-africaine a précédé la traite occidentale et s’est poursuivie bien après sa fin.

Pour le reste il est permis de rire de Madame Obono. Rions donc de Madame Obono !

Bravo à Valeurs actuelles donc. Leur seule erreur a été de s’excuser. Cela affaiblit et ne sert à rien. Dans le « Manuel de lutte contre la diabolisation » que je viens de publier dans la collection Cartouches de l’Institut Iliade, à la Nouvelle Librairie, je recommande aux diabolisés d’appliquer la règle de la monarchie britannique : «  Never explain, Never complain! »

Breizh-info.com : Trouvez vous correcte l’attitude de ceux qui, Walleyrand de Saint-Just en tête, n’ont pas soutenu Valeurs actuelles ?

Jean-Yves Le Gallou : C’est minable. L’élégance comme l’intelligence devrait conduire – en presque toutes circonstances- les responsables du Rassemblement National à prendre le parti du diabolisé contre le diabolisateur. Et non l’inverse.

Breizh-info.com : Pourquoi ?

Jean-Yves Le Gallou : Malgré 15 ans d’efforts – souvent pathétiques – de Marine Le Pen, le RN reste hyper diabolisé. Or en hurlant avec les loups il légitime et renforce les diabolisateurs qui sont précisément ses ennemis. Et tape contre son camp. Mais ce raisonnement simple dépasse manifestement l’entendement de Marine Le Pen qui se sent plus proche de Mélenchon que des journalistes de Valeurs actuelles.

Car ne nous y trompons pas Wallerand de Saint-Just, membre du bureau exécutif, trésorier ( 30 millions de dettes, quand même!) tweete tout haut ce que lui susurre sa cheffe.

Breizh-info.com : L’été a été marqué par une explosion des violences dans tout le pays. Les pouvoirs publics semblent totalement dépassés. Est-ce que l »on se dirige vers une reprise en main par les citoyens eux-mêmes de leur sécurité ?

Jean-Yves Le Gallou :  Ce qu’on appelle « l’ensauvagement » n’est rien d’autre qu’une entreprise de conquête territoriale conduite par des racailles issues des quartiers de l’immigration. Ce que Renaud Camus appelle «  l’occupant » .

Forts avec les faibles mais faibles avec les forts, la police, les préfets, les juges, ne règlent pas la situation : ils l’aggravent. Les Français ne peuvent plus compter sur l’Etat. Ils doivent donc se prendre à main. La multiplication des actes de résistance et de bravoure (Philippe, Amélie, Augustin) est profondément encourageante. Elle prouve qu’il y a encore du ressort chez nos compatriotes d’origine européenne.

Breizh-info.com : Comment percevez vous ce qui se passe de l’autre côté de l’Atlantique ? Les USA sont-ils au bord de la guerre civile ? Trump peut-il encore l’emporter ?

Jean-Yves Le Gallou : Oui, Trump va probablement l’emporter face à un adversaire cacochyme soutenu par les médias mainstream et l’Etat profond. Parce que son électorat blanc va se mobiliser. Et qu’une partie de l’électorat noir s’inquiète des dérives et des excès du mouvement Black Lives Matter et des antifas. Les Américains vont devoir siffler la fin des délires sociétaires.

Le vrai danger pour Trump c’est celui d’une élection trafiquée. N’oublions pas que les Etats-Unis sont une grande démocratie…tempérée par la fraude électorale et l’assassinat politique !

Breizh-info.com : Marlène Schiappa vient de déclarer vouloir entamer un processus visant à donner la nationalité française à « ceux qui sont montés au Front » pendant la pandémie de coronavirus. Qu’en pensez-vous ?

Jean-Yves Le Gallou : C’est une blague. Un nouvel exemple de l’enfumage autour du Coronavirus. Ni grande peste, ni grimpette , le coronavirus a tué 30 000 personnes comme une ( très) mauvaise grippe. Avec pour victimes, et sauf erreur, un âge median de 84 ans et moyen de 81 ans. Absolument pas le profil du jeune Black, régulier ou clandestin, livreur d’Amazon.

On voit d’ailleurs mal en quoi un travail sollicité, accepté et payé devrait ouvrir des droits à la nationalité ! Pour mémoire rappelons qu’il faut au moins 5 ans à un soldat la Légion étrangère pour espérer obtenir la nationalité française. C’est quand même autre chose que pizzaiolo !

Breizh-info.com : Par rapport au coronavirus d’ailleurs, partagez vous la vision de ces médias alternatifs, dont le nôtre, qui évoquent parfois la mise en place d’une tyrannie sanitaire progressive, et d’un régime basé sur la peur ?

Jean-Yves Le Gallou : Bien sûr, le Coronavirus est instrumentalisé pour domestiquer les Français. Si vous prenez le train en France vous recevez davantage de consignes et d’ordres qu’en Corée du Nord. L’oligarchie pratique la stratégie du choc. Et maintient les contraintes bien au delà du raisonnable alors qu’à l’heure où je parle aucun pays n’a connu de deuxième vague. Et qu’en France il y a moins de 100 morts du Coronavirus par semaine ( 1% des morts) . N’acceptons plus la dictature sanitaire!

Breizh-info.com : Comment se sortir de tout ce pétrin dans lequel les Français, les Européens, semblent s’embourber jour après jour ?

Jean-Yves Le Gallou :  Il faut changer de paradigmes idéologiques, remettre au premier plan la liberté, l’identité et la sécurité, réaffirmer le droit des peuples européens à la continuité historique. Et balayer les oligarchies «  arc-en-ciel » ( immigrationnistes, LGBTQ, déconstructionnistes) qui contrôlent les médias , la justice et l’appareil d’Etat. Du balai!

Breizh-info.com : Parlez nous de la rentrée de Polémia, avec notamment, le forum de la Dissidence en perspective….

Jean-Yves Le Gallou :  Ce sera le samedi 21 novembre. Le thème en sera « Assimilation, séparation , remigration ? ».

Propos recueillis par YV

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine 

5 Commentaires

  1. En total accord avec l’analyse de Monsieur Le Gallou.Lorsqu’une majorité de français emmarge à la couverture maladie universelle,au revenu de solidarité active qui deviendra probablement dans les prochaines années le revenu minimum universel (r.m.u) et qui perçoivent à la fin du mois d’août l’allocation de rentrée scolaire,il n’y aura rien à attendre de positif de la part des français.Tout le monde porte le masque alors…..

    • Il y aura toujours le vrai problème car l’immigration est voulue par ces ordures de sionistes. Les faux dissidents ,patriotes, ne disent jamais un seul mot sur les responsables de ce bordel.
      Les beaux questions sont par exemple , pourquoi y a t’il un parlement juif à Bruxelles ?cela est complètement illégitime,honteux et ultra communautaire.il suffit de voir comment se comporte les assos communautaires juives qui gèrent et décident de toute la vie de notre pays mais chut ,et bizarrement franc maçonnerie et sionisme roulent toujours ensemble car c’est la même boutique,et personne ne dit rien alors qu’ils détruisent tout ,la famille ….je suis très déçu de ne pas voter en 2022, du moins pour l’instant,lepen qui se prosterne devant ces vermines de francs macons ,comme tous les partis,plus jamais elle n’aura mon vote. Mais j’ai toujours l’espoir qu’un vrai chef sorte du chapeau
      Plus de franc maçonnerie = fini les problèmes .et bien sûr il faut interdit la franc maçonnerie, sans cela on continuera de creuser notre trou.

  2. Nombre de gilets jaunes de bandes d’arrêt d’urgence ont défilé pendant 14 mois pour dire, en gros, que depuis le Traité de Lisbonne, le peuple français a perdu la liberté de disposer de lui-même et que cela ne peut pas continuer comme çà,

    C’était les derniers mammouths de cette interminable période glaciaire à face de réchauffement climatique.

    Dans son ouvrage « La liberté, pour quoi faire ? », paru en 1953, Georges Bernanos écrivait :

    « La menace qui pèse sur le monde est celle d’une organisation totalitaire et concentrationnaire universelle qui ferait, tôt ou tard, sous un nom ou sous un autre, qu’importe ! de l’homme libre une espèce de monstre réputé dangereux pour la collectivité tout entière, et dont l’existence dans la société future serait aussi insolite que la présence actuelle d’un mammouth sur les bords du Lac Léman. Ne croyez pas qu’en parlant ainsi je fasse seulement allusion au communisme. Le communisme disparaîtrait demain, comme a disparu l’hitlérisme, que le monde moderne n’en poursuivrait pas moins son évolution vers ce régime de dirigisme universel auquel semble aspirer les démocraties elles-mêmes. »

    Nous y sommes.

  3. Je partage totalement la vision d’ensemble de Monsieur LE Gallou et son analyse objective sur l’actualité politique Française à ce jour.
    La ruine sociétale et économique du Pays est en marche.
    L’opposition est complètement éparpillée.
    Le décors de 2022 est déjà annoncé!

Comments are closed.

Les derniers articles

Comment on formate un peuple ? Le 67 ème numéro de Réfléchir & Agir vient de sortir

Comment on formate un peuple ? C'est la question que se pose (et à laquelle tente de répondre) la...

Pourquoi tant de haine ? #30. Hommage à Emmanuel Ratier, avec Xavier Poussard

Pourquoi tant de haine ? est une émission d’ERFM, la radio en ligne et en continu d’Égalité & Réconciliation. Pour ce...

En 2019, les Sauveteurs en Mer ont pris en charge près de 37 000 personnes

En 2019, les Sauveteurs en Mer ont pris en charge près de 37 000 personnes : 10 900 secourues, 24 800 soignées et 1...

Aire de España. Les fiancés de la mort se donnent rendez-vous à Ruffiac (56)

Il n’est pas banal de trouver au coeur de la campagne bretonne un restaurant espagnol dont un des créateurs est un ancien légionnaire des...

Sécheresse. Un été 2020 historiquement sec… pour la 3e année consécutive

L'été 2020 a été le plus sec jamais enregistré depuis 1959. Un record qui est repoussé pour la troisième année consécutive. Été le plus sec...

Covid-19. Rien d’alarmant depuis 15 jours sur la planète

L’analyse des nombres de décès déclarés par les États montre que l’épidémie n’a pas pris d’ampleur significative sur la planète  cours des quinze derniers...

LA QUOTIDIENNE

Recevez chaque matin dans votre boîte mail la Quotidienne de BREIZH-INFO

- Pour soutenir BREIZH-INFO et l'info sans filtre -

Autres articles

- Pour nous soutenir -