Ensauvagement, violences. Les Français veulent un durcissement de la politique pénale et la mise au ban des juges rouges

A LA UNE

Romain Petitjean (Institut Iliade) : « Nous formons des jeunes gens pour qu’ils deviennent des éveilleurs de peuple » [Interview]

Nous vous avons rendu compte cette semaine des travaux qui se sont déroulés lors du colloque de l'Institut Iliade,...

La nature comme socle. Retour sur le VIIe Colloque de l’Institut Iliade (2/2)

Après une première partie, suite et fin de la recension du VIIème colloque de l'Institut Iliade ayant eu lieu...

À la vie, à l’amour. Des mamans témoignent de la vie après le décès de leurs jeunes enfants [Interview]

Ils s'appelaient Gaspard, Siméon, Auguste. Ils étaient trois jeunes enfants, pleins de vie, qui sont décédés, des suites d'une...

Paul Conge : « Les droites radicales prospèrent sur certaines faiblesses structurelles de la France contemporaine » [Interview]

Paul Conge est journaliste à Marianne, où il couvre, entre autres, les questions judiciaires. Il vient de publier Les Grand-remplacés. Enquête sur...

Gilles-William Goldnadel : « En France , la liberté d’expression est sacrée lorsque l’outrance vient de gauche et maudite si elle vient de droite...

La loi Avia sur la « haine en ligne » est de retour par la porte détournée (et fort peu démocratique)...

Quand le peuple ne croit plus en sa Justice, c’est que les choses vont très mal. Ainsi, une nouvelle enquête Ifop pour Avostart, réalisée auprès d’un échantillon de 1 003 personnes, révèle le manque de confiance des Français face à la justice et aux décisions prises lors de certaines affaires.

70 % des Français trouvent que le terme « ensauvagement » est justifié, ce qui est un camouflet vis-à-vis des personnalités politiques, notamment M. Dupond-Moretti, qui déclarait encore récemment que le terme n’était pas adéquat. Seuls 29 % des Français estiment que le bilan est positif en matière de justice et 27 % en matière de lutte contre l’insécurité. 73 % des Français estiment que les juges en France « ne sont pas assez sévères ». On fait le point sur ce sondage (à télécharger en intégralité ici).

70 % des Français trouvent donc le terme « ensauvagement » justifié pour qualifier l’évolution de la société française (33 % « tout à fait justifié » et 37 % « plutôt justifié »), un sentiment partagé majoritairement dans toutes les sensibilités politiques sauf La France insoumise (47 %). 30 % jugent par ailleurs que le terme n’est pas assez dur pour qualifier la réalité quotidienne.

À noter que ni Éric Dupond-Moretti, ni Gérard Darmanin ne semblent crédibles aux yeux d’une majorité de Français sur les questions de sécurité et de justice, puisque seuls 19 % des sondés leur font confiance (43 % ne faisant confiance ni à l’un, ni à l’autre, et 19 % concédant ne pas connaître leurs propositions).

Emmanuel Macron et le gouvernement : un bilan négatif

Un véritable camouflet concernant l’autorité de l’État, et surtout l’image qu’ont les citoyens de M. Macron et de son gouvernement. Ainsi 71 % des Français estiment négatif le bilan d’Emmanuel Macron en terme de justice, 73 % négatif en terme d’insécurité. Un jugement négatif qui n’a cessé de croître depuis 2018, et face auquel les autorités restent sourdes pour le moment (jusqu’à ce que les Français ne croient plus du tout en la justice fondatrice du pacte social et donc du vivre-ensemble dans ce pays ?).

Les juges rouges contre le peuple

Il serait temps de faire le ménage au sein de la magistrature. Ainsi 73 % des sondés estiment-ils que les juges de France ne sont pas assez sévères. Concernant les crimes sexuels (87 %) et les agressions physiques (86 %), le jugement est encore plus négatif, tout comme pour le jugement de la récidive, du trafic de drogue, ou de la délinquance des mineurs (75 %).

Ce sondage apparaît particulièrement clair, contrairement à d’autres thématiques plus clivantes : les Français, dans leur grande majorité, souhaitent un durcissement de la politique pénale dans les domaines qui les concernent au quotidien, et notamment celui des crimes sexuels, des agressions physiques et de la délinquance des mineurs, ou du trafic de drogue. Pour cela, ils réclament de facto la mise au ban des juges rouges, laxistes, qui ont la main sur une large partie de la politique pénale en France et qui contrôlent la magistrature via le syndicat du même nom.

À quand le grand coup de balai ?

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine – V

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les derniers articles

Comment on formate un peuple ? Le 67 ème numéro de Réfléchir & Agir vient de sortir

Comment on formate un peuple ? C'est la question que se pose (et à laquelle tente de répondre) la...

Pourquoi tant de haine ? #30. Hommage à Emmanuel Ratier, avec Xavier Poussard

Pourquoi tant de haine ? est une émission d’ERFM, la radio en ligne et en continu d’Égalité & Réconciliation. Pour ce...

En 2019, les Sauveteurs en Mer ont pris en charge près de 37 000 personnes

En 2019, les Sauveteurs en Mer ont pris en charge près de 37 000 personnes : 10 900 secourues, 24 800 soignées et 1...

Aire de España. Les fiancés de la mort se donnent rendez-vous à Ruffiac (56)

Il n’est pas banal de trouver au coeur de la campagne bretonne un restaurant espagnol dont un des créateurs est un ancien légionnaire des...

Sécheresse. Un été 2020 historiquement sec… pour la 3e année consécutive

L'été 2020 a été le plus sec jamais enregistré depuis 1959. Un record qui est repoussé pour la troisième année consécutive. Été le plus sec...

Covid-19. Rien d’alarmant depuis 15 jours sur la planète

L’analyse des nombres de décès déclarés par les États montre que l’épidémie n’a pas pris d’ampleur significative sur la planète  cours des quinze derniers...

LA QUOTIDIENNE

Recevez chaque matin dans votre boîte mail la Quotidienne de BREIZH-INFO

- Pour soutenir BREIZH-INFO et l'info sans filtre -

Autres articles

- Pour nous soutenir -