Dioxyde de titane. L’Europe planche sur l’interdiction du colorant E171

A LA UNE

Romain Petitjean (Institut Iliade) : « Nous formons des jeunes gens pour qu’ils deviennent des éveilleurs de peuple » [Interview]

Nous vous avons rendu compte cette semaine des travaux qui se sont déroulés lors du colloque de l'Institut Iliade,...

La nature comme socle. Retour sur le VIIe Colloque de l’Institut Iliade (2/2)

Après une première partie, suite et fin de la recension du VIIème colloque de l'Institut Iliade ayant eu lieu...

À la vie, à l’amour. Des mamans témoignent de la vie après le décès de leurs jeunes enfants [Interview]

Ils s'appelaient Gaspard, Siméon, Auguste. Ils étaient trois jeunes enfants, pleins de vie, qui sont décédés, des suites d'une...

Paul Conge : « Les droites radicales prospèrent sur certaines faiblesses structurelles de la France contemporaine » [Interview]

Paul Conge est journaliste à Marianne, où il couvre, entre autres, les questions judiciaires. Il vient de publier Les Grand-remplacés. Enquête sur...

Gilles-William Goldnadel : « En France , la liberté d’expression est sacrée lorsque l’outrance vient de gauche et maudite si elle vient de droite...

La loi Avia sur la « haine en ligne » est de retour par la porte détournée (et fort peu démocratique)...

La Commission de l’Environnement vient de rejeter une décision de la Commission européenne, visant à autoriser légalement la mise et le maintien sur le marché du dioxyde de titane.

Pour rappel, cette substance aussi appelée E171, utilisée dans les colorants blancs ou pour faire briller les couleurs, est présente dans de nombreux produits de la vie courante : alimentation, peintures, produits d’hygiène, de cosmétique, médicaments : seulement voilà, plusieurs études scientifiques démontrent que ces nanoparticules de dioxyde de titane sont capables de franchir les barrières physiologiques du corps pour passer d’un organe à l’autre, jusque dans le sang. À terme, elles peuvent provoquer des lésions cancéreuses.

Malgré cet état des lieux alarmant, cet additif, totalement inutile, est omniprésent et autorisé en Europe, hormis en France où son interdiction est entrée en vigueur depuis le 1er janvier 2020.

« Vos enfants en prennent une dose quotidienne via les bonbons qu’ils mangent ou via le dentifrice qu’ils utilisent ensuite pour se laver les dents. Personne n’y échappe. Qui n’a jamais pris un Dafalgan ou un Doliprane dans lesquels le dioxyde de titane est abondamment utilisé pour garantir la couleur blanche. S’alimenter, se laver, se maquiller ou même se soigner tout en s’empoisonnant, quel paradoxe inacceptable » illustre Éric Andrieu, eurodéputé en charge des questions environnementales et de santé au Parlement européen.

Voilà pourquoi, avec d’autres collègues, l’eurodéputé socialiste porte cette semaine et pendant toute la procédure une résolution du Parlement européen exigeant le retrait de cette substance toxique.

« On ne peut faire courir un tel risque aux Européens, la santé n’a pas de prix. Voter cette résolution, c’est voter pour le principe de précaution, c’est aussi remplir notre rôle, en tant qu’eurodéputé de veiller à l’intérêt général et au respect des droits des citoyens. Il y a mise en danger de la santé des citoyens : à nous d’y mettre fin ! » conclut M. Andrieu.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine – V

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les derniers articles

Comment on formate un peuple ? Le 67 ème numéro de Réfléchir & Agir vient de sortir

Comment on formate un peuple ? C'est la question que se pose (et à laquelle tente de répondre) la...

Pourquoi tant de haine ? #30. Hommage à Emmanuel Ratier, avec Xavier Poussard

Pourquoi tant de haine ? est une émission d’ERFM, la radio en ligne et en continu d’Égalité & Réconciliation. Pour ce...

En 2019, les Sauveteurs en Mer ont pris en charge près de 37 000 personnes

En 2019, les Sauveteurs en Mer ont pris en charge près de 37 000 personnes : 10 900 secourues, 24 800 soignées et 1...

Aire de España. Les fiancés de la mort se donnent rendez-vous à Ruffiac (56)

Il n’est pas banal de trouver au coeur de la campagne bretonne un restaurant espagnol dont un des créateurs est un ancien légionnaire des...

Sécheresse. Un été 2020 historiquement sec… pour la 3e année consécutive

L'été 2020 a été le plus sec jamais enregistré depuis 1959. Un record qui est repoussé pour la troisième année consécutive. Été le plus sec...

Covid-19. Rien d’alarmant depuis 15 jours sur la planète

L’analyse des nombres de décès déclarés par les États montre que l’épidémie n’a pas pris d’ampleur significative sur la planète  cours des quinze derniers...

LA QUOTIDIENNE

Recevez chaque matin dans votre boîte mail la Quotidienne de BREIZH-INFO

- Pour soutenir BREIZH-INFO et l'info sans filtre -

Autres articles

- Pour nous soutenir -