Corsept (44). Les journées du patrimoine pour découvrir la maison de l’éclusier et l’église Saint-Martin

A LA UNE

Comme chaque année, la commune de Corsept participe aux Journées Européennes du Patrimoine autour du thème phare de cette 37ème édition : « Patrimoine et éducation – apprendre pour la vie ». Les samedi 19 et dimanche 20 septembre 2020, plusieurs lieux typiques du paysage corseptin seront ouverts au public. Les visiteurs y seront accueillis dans le cadre d’animations diverses mettant à l’honneur le patrimoine historique et naturel de la commune. Petits et grands sont invités à découvrir l’histoire ancienne d’une petite ville d’estuaire atypique, au patrimoine de caractère.

Samedi 19 septembre

La Maison de l’éclusier : « Corsept, ville d’estuaire ». Projection d’un film d’animation décrivant l’histoire de l’aménagement de l’estuaire de la Loire, puis déambulation commentée sur la digue pour une lecture de paysage. Venez participer à une lecture de paysage faisant ressortir les principaux éléments paysagers caractéristiques de l’estuaire de la Loire. Ces observations / explications permettront d’aborder avec vous la complexité de l’estuaire, entre marais à haute valeur environnementale, industries lourdes et infrastructures portuaires essentielles à notre économie régionale et nationale. Maison de l’éclusier, rue de la Maison Verte.

Inscriptions conseillées : Estuarium 02 40 57 71 80.

De 15h30 à 16h30.

Le port de la Maison Verte : concert de musiques traditionnelles la samedi 19 septembre à partir de 17h.

L’église Saint Martin : mêlant style gothique et roman, cette église dont le clocher en forme de croix latine attire l’œil des promeneurs. De 14h à 17h30.

Le Manoir du Pasquiaud : « Le Pasquiaud et son passé »

Exposition de photos évoquant la vie dans le manoir à l’époque de la famille Leroux. Le Pasquiaud, en bordure de Loire dans l’Estuaire, vis-à-vis de Donges, fut une des habitations du peintre paysagiste nantais Charles Le Roux (1814-1895). Son épouse Marie Euphémie Affilé reçut ce domaine en 1848, des mains de son grand-père, négociant à Paimboeuf. Le couple y recevait des amis peintres : Daubigny, Théodore Rousseau, Gustave Doré, Louis Cabat, Camille Corot (les bouquets peints sur les murs du salon lui sont attribués), etc. Charles Le Roux avait son atelier dans un moulin voisin : le moulin Perret. On peut voir, au musée d’Orsay, le tableau Prairie et marais de Corsept à l’embouchure de la Loire au mois d’août présenté au Salon de 1859. De 14h à 17h30.

Les inscriptions sont conseillées : [email protected] ou 02.40.27.75.67.

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine – V

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Le Département d’Ille-et-Vilaine prend 150 000 € aux contribuables pour financer SOS Méditerranée qui aide les immigrés clandestins

Après déjà une subvention de 50 000 € l’an dernier, le département d’Ille-et-Vilaine vient de décider de verser à nouveau...

Grand Remplacement et crime contre les Européens. Le Parlement Européen veut favoriser l’immigration économique légale

Qui stoppera les fous furieux qui, malgré les tensions monstres dans l'Union Européenne actuellement, oeuvrent à faire venir toujours...

Articles liés