La Vraie Croix d’Anjou, une relique ayant échappé à la Révolution !

A LA UNE

C’est à deux pas de la Bretagne, en Anjou voisin, que se trouve l’un des trésors de la chrétienté. Méconnu par les uns, oublié par les autres, il s’agit pourtant d’une relique de la Croix du Christ.

Les origines de la Vraie Croix d’Anjou

D’après « les Filles du Coeur de Marie », nom de la congrégation religieuse basée dans la commune angevine de Baugé, communauté à qui appartient la fameuse relique depuis 1790, il s’agit tout simplement du 2ème fragment de la Croix le plus important de France et du 11ème de tout le monde chrétien.

Certains contrediront les chiffres, d’autres encore contesteront l’authenticité historique de ce qu’on appelle désormais « la Vraie Croix d’Anjou ».
Pourtant, l’histoire de celle-ci nous renvoie en 327, lorsque l’impératrice Hélène, mère de Constantin, ordonna des fouilles à Jérusalem. Ces fouilles permirent de retrouver un bois qui guérissait les malades et qui fut ainsi authentifié comme provenant de la Croix sur laquelle Jésus était mort.

Icône représentant l’impératrice Hélène (canonisée par l’Eglise) et sa découverte : la Croix du Christ

Le bois fut partagé en plusieurs fragments et l’un d’entre eux fut offert au XIIIe siècle à un seigneur angevin, Jean d’Alluye, qui en fit à son tour cadeau à l’abbaye de la Boissière, située dans sa terre natale.

Déplacée au château d’Angers pendant la guerre de Cent Ans, la relique retourna dans son abbaye avant d’être ciblée par les Révolutionnaires. C’est alors qu’Anne de La Girouardière, cofondatrice de la congrégation de Baugé, l’acheta pour la somme de 400 livres.

La Vraie Croix d’Anjou en images

En 2017, la chaîne de télévision catholique KTO tourna un reportage sur la Vraie Croix d’Anjou.

Trois ans plus tard, « Soeur Fabienne » effectue toujours les visites, bien que le covid ait nettement réduit la fréquentation des lieux. Souriante, accueillant tant les pèlerins que les curieux, elle convaincra sans aucun doute les lecteurs de Breizh Info qui se rendront sur place de faire un petit geste de solidarité. La charité est en effet l’une des misions premières des Filles du Coeur de Marie, qui accompagnent les handicapés mentaux mais également les personnes âgées.

Les amateurs de bandes dessinées pourront par ailleurs se procurer un petit album retraçant les premières années de la congrégation, coïncidant avec la Révolution, l’achat de la relique, la Terreur et ses persécutions…

Il n’aura échappé à personne que la Vraie Croix d’Anjou ressemble à la Croix de Lorraine, et pour cause, il s’agit de la même ! L’un des descendants des souverains angevins ramena ce symbole en Lorraine, symbole qui quelques siècles plus tard inspirera le général de Gaulle.

La Croix de Lorraine en l’honneur du Général de Gaulle à Colombey-les-deux-Eglises

Pour prévenir de votre passage à Baugé en Anjou, vous pouvez téléphoner aux Filles du Coeur de Marie au 02-41-89-75-49.
Leur site internet https://www.congregation-girouardiere.fr/ vous donnera des informations complémentaires.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine – V

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Valérie Pécresse sera la candidate Les Républicains (LR) à la présidentielle 2022

Les résultats du second tour du congrès de désignation du candidat Les Républicains à l'élection présidentielle sont tombés. La...

Littérature pour enfants. Madame la Chouette vous propose sa sélection de Noël [Partie 2]

Voici la deuxième partie de la sélection de Noël de Madame la Chouette, animatrice et rédactrice du site Chouette...

Articles liés