Alexandre Del Valle évoque Samuel Paty, décapité sur l’autel de la République

A LA UNE

Flingues, rap afro-américain et saccage d’un château à Poligné (35). Le témoignage de la propriétaire

Le 10 juillet dernier, la location d'un château du sud de Rennes à ce qui devait être un groupe...

Tyrannie sanitaire. « Macron, Castex, Véran et toute leur clique, ont brisé mon engagement de pompier volontaire ». Témoignage

Notre rédaction compte un journaliste qui était pompier volontaire jusqu’au début de l’année 2021. Il ne l’est plus. Il...

Rennes : quand une association subventionnée pratique des réunions « non-mixtes »

Tous les rennais connaissent le CRIDEV, anciennement « Centre Rennais d'Information pour le Développement et la Solidarité entre les...

Dinard. A la rencontre de Céline Tacher, bretonne élue au comité central du Rassemblement national (RN)

Céline Tacher a 22 ans. Originaire de Dinard en Bretagne elle habite maintenant Paris pour les études et le...

Vannes, Lanester. Retour en vidéo sur les manifestations contre le Pass sanitaire

Des milliers de personnes ont défilé samedi 17 juillet dans les principales grandes villes bretonnes comme dans toute la...

Une semaine après l’assassinat tragique de Samuel Paty, l’émotion laisse place à l’analyse.

Après une myriade de déclarations en faveur de la liberté d’expression, des caricatures de Charlie Hebdo, du droit au blasphème, les véritables questions ont-elles été posées ? Le principe de la laïcité peut-il suffire à garantir la paix ? L’école de la République est-elle une réponse suffisante face à la radicalisation de plus en plus précoce ? La question de l’islamisation peut-elle être efficacement traitée en faisant fi de la question migratoire ?

Alexandre Del Valle, géopolitologue et spécialiste du terrorisme islamiste, nous permet de comprendre les mécanismes permettant aux djihadistes de continuer à pouvoir frapper en France. Il dénonce comment les coupeurs de têtes et les coupeurs de langue œuvrent à l’unisson pour anéantir toute dénonciation des dérives islamistes au cœur d’associations qui ont parfois pignon sur rue.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Océarium du Croisic : lâcher de raies et de roussettes dans l’océan

Ce n'est pas une première mais l'Océarium du Croisic a organisé un lâcher d'une cinquantaine de jeunes poissons en...

Nantes : jusqu’à 7 degrés de différence l’été entre les quartiers

La problématique des îlots de chaleur – ces quartiers plus urbanisés et moins « verts » où la chaleur...

Articles liés

Ils avaient dénoncé l’Islamisme. Deux colleurs d’affiches de Génération identitaire condamnés par la justice

Le 18 juin 2021, le tribunal correctionnel d'Aix-en-Provence a condamné Jérémie Piano et un autre militant aixois de Génération identitaire pour avoir collé des...

Islamisme. Le témoignage des policiers de la BRI qui étaient face aux terroristes au Bataclan

A 3 mois de l’ouverture du procès des attentats du 13 Novembre 2015, France 3 Paris Ile-de-France vous propose un document exceptionnel. Pour la...

Islamisme. Mila, le blasphème et la haine

Depuis le début du procès, il y a 10 jours, de ceux qui la menacent de mort pour avoir crûment critiqué l'islam, #Mila est...

Attaque au tournevis à Nantes : le procès renvoyé, l’auteur de l’attaque reste en prison

Le vendredi 4 juin dernier peu avant midi, un nord-africain armé d'un tournevis a attaqué plusieurs personnes près de Bouffay, visant en priorité gorge...