Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Paris, capitale de l’ensauvagement ?

Les commerçants du 10ème arrondissement de Paris au bord du gouffre. Fragilisés comme tous leurs collègues français par la crise sanitaire, les petits commerces du Haut-Faubourg St Martin sont aussi confrontés à une augmentation des vols, des agressions et dégradations en tout genre. Géraud du Fayet est allé recueillir leurs témoignages

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

Les commentaires sont fermés.

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Ensauvagement, Immigration, Justice, Sociétal

Immigration et criminalité : 77 % des violeurs interpellés à Paris en 2023 étaient des étrangers

Découvrir l'article

A La Une, Ensauvagement, Sociétal

JO 2024. Des hôtels parisiens très loin d’afficher complets…

Découvrir l'article

Ensauvagement, Sociétal

Ensauvagement. L’équipe de badminton de Taiwan découvre Paris…

Découvrir l'article

Culture & Patrimoine, Histoire

Duels. L’art du combat. Une exposition du 24 avril au 18 août 2024 au Musée de l’Armée (Paris)

Découvrir l'article

Sociétal

Paris : les immigrés clandestins surreprésentés chez les violeurs de rue

Découvrir l'article

Sociétal

France saccagée, épisode 8 : VILLEJUIF

Découvrir l'article

Sport

Paris. Jeux Olympiques 2024 : le chaos inévitable ? 

Découvrir l'article

Culture & Patrimoine, Histoire

La guerre de Sécession. Un grand reportage

Découvrir l'article

Social

Sauver des vies en Israël et à Gaza

Découvrir l'article

Sociétal

« Si l’OQTF avait été exécutée, ça ne serait pas arrivé » : la colère de Claire, violée par un migrant clandestin centre-africain dans son hall d’immeuble à Paris

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky