Reconfinement : Des associations de protection animale demandent au Gouvernement que les adoptions d’animaux et le nourrissage des chats libres restent possibles

A LA UNE

Gilles Pennelle/Florent de Kersauson (RN) : « Faites entendre votre voix et ne laissez pas la Bretagne aux mains des socialistes ! » [Interview]

À quelques encablures du second tour des élections régionales qui aura lieu dimanche 27 juin, le Rassemblement National est...

Thierry Burlot (Nous la Bretagne) : « Notre processus démocratique marche mal, de plus en plus mal » [Interview]

Premier des cinq candidats à répondre aux questions à quelques jours du second tour des élections régionales, Thierry Burlot,...

Régionales 2021. Le point sur le second tour, région par région

On vous propose de faire le point sur le second tour des régionales qui se déroulera dimanche prochain, point...

2ème tour des élections régionales en Bretagne. Mode d’emploi

Après le premier tour qui n'a pas mobilisé les foules, le deuxième tour des élections régionales s'annonce dimanche en...

Régionales 2021. Les résultats dans toutes les régions de France

Retrouvez ci-dessous les résultats des élections régionales dans toutes les régions de France. L'abstention s'établit à 66,1%, ce qui constitue...

Alors que le Président de la République vient d’annoncer un reconfinement strict, les associations Ethics For Animals, One Voice, L’Arche des Associations et le Collectif Chats et Compagnie formulent les mêmes demandes faites lors du 1er confinement : autoriser les associations avec et sans refuge à continuer les adoptions d’animaux et aux nourrisseurs de chats libres de se rendre sur les points de nourrissage.

« Le secteur de la protection animale a été particulièrement impacté pendant le 1er confinement. Selon l’étude que nous avions menée sur un échantillon représentatif de 135 associations, ces dernières avaient perdu 32% de leurs ressources entre 2019 et 2020 sur la période 1er janvier/31 mai. Pire, leur déficit s’était accru de 58%  alors que 75% de ces structures fonctionnaient déjà à flux tendu. Il est nécessaire que le Gouvernement entende ce secteur associatif. » déclarent les responsables des associations.

Les mesures demandées au Gouvernement pendant ce confinement sont simples : donner la possibilité aux associations avec et sans refuge de poursuivre leurs adoptions, donner l’autorisation aux nourrisseurs de chats libres de se rendre sur les points de nourrissage et inciter les vétérinaires à considérer les stérilisations d’animaux comme des urgences vétérinaires ne pouvant être différées.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Régionales : le pari perdu de Cécile Bayle de Jessé (Debout la France)

C'était prévisible, mais ça fait tout de même mal. Partie seule – malgré des propositions d'alliance de la part...

Plis électoraux non distribués aux régionales : le retour en grâce du boîtage ?

On a beau vivre à une époque où on envoie des voitures dans l'espace et des économies entières dans...

Articles liés

Les épillets, danger pour nos animaux de compagnie

Présents dans les champs et dans les pelouses, les épillets sont redoutables dès que revient le printemps et durant tout l’été. Mais de quoi...

L’antispécisme contre les droits de l’homme

Depuis la Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948, l'interprétation des droits de l'homme a évolué et révèle un bouleversement profond de la...

Belgique : des affrontements lors d’une manifestation anti-confinement à Bruxelles

Le 29 mai, des manifestants sont descendus dans les rues de Bruxelles pour protester contre les restrictions anti-coronavirus. Au moins une personne a été...

Santé mentale des enfants en période de confinement : le logement et la situation sociale de la famille décisifs

Le premier confinement du printemps 2020 aura été dur à vivre pour certains. Une étude détaille l'impact de cette situation inédite sur la santé...